Note : cet article est une traduction de l’article You’ll Be OK de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Bien-êtreVous marchez dans la rue, et vous vous inquiétez d’être en retard pour retrouver quelqu’un.

Vous êtes anxieux quant à ce qu’on pourrait penser de vous. Vous croisez des gens et vous inquiétez un peu de ce qu’ils peuvent penser de vous, sans réaliser que vous le faites.

Vous vous inquiétez à propos de certaines choses au travail, et de toutes les choses que vous devez faire dans votre vie personnelle (impôts, courses, factures). Vous avez la sensation que vous devriez en faire plus, que vous devriez faire autre chose. Tout le temps.

Vous vous inquiétez de ce à quoi vous ressemblez, de la façon dont vous êtes perçu, de la façon dont vous allez vous débrouillez, du fait que vous allez échouer ou non, de la quantité de choses que vous devez faire, de tout ce que vous n’avez pas, de ce à côté de quoi vous passez, de ce que vous valez comparé aux autres.

Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. Nous nous inquiétons tous à propos de toutes ces choses.

Voilà le truc : dans tous ces cas, vous irez bien. La vie se déroulera exactement comme il faut.

Nous sommes toujours inquiets de ce qui pourrait mal se passer, des mauvaises choses que les gens pensent de nous, et ainsi de suite. Nous ne faisons que nous concentrer sur les mauvais résultats.

Ces mauvais résultats ne sont que quelques possibilités parmi tant d’autres, et ils ont peu de chances de devenir réels.

Et même si cela arrive (disons que quelqu’un pense du mal de vous), les mauvais résultats impliquent rarement quoi que ce soit de désastreux dans nos vies.

Même si ces mauvaises choses s’avèrent finalement, vous irez bien.

Visualisez les choses qui vous ont inquiété ces dernières années ; les petites choses principalement. Et dans tous ces cas, tout se passera bien pour vous. Votre vie ne s’est pas effondrée.

Si vous commencez à avoir confiance dans le fait que tout ira bien pour vous, vous pouvez vous débarrasser de vos inquiétudes (quand vous en avez conscience). Vous pouvez vous sentir bien, au lieu d’être tout le temps consommé par l’inquiétude et l’anxiété.

Vous marchez dans la rue, détendu, avec un sourire sur le visage.

Crédits photo : © Iakov Kalinin – Fotolia

Tags: , , , , , , , , , ,

6 commentaires on Vous irez bien

  1. Mamy dit :

    Bonjour,
    C’est vrai que les inquiétudes ne nous échappent pas même devant les choses que nous maîtrisons bien. Cet article révèle bien nos attitudes négatives qu’il faut fuir.Merci de nous rappeler ce comportement !

  2. David dit :

    “Visualisez les choses qui vous ont inquiété ces dernières années ; les petites choses principalement. Et dans tous ces cas, tout se passera bien pour vous. Votre vie ne s’est pas effondrée.”

    Il faut aussi considérer que parfois des choses graves arrivent (accident grave maladie etc) donc voila pourquoi on peut avoir tendance à s’inquiéter

    • Nathalie dit :

      c’est vrai David, surtout lorsqu’il s’agit d’une série de choses graves, l’inquiétude a tendance à devenir un réflexe et la perte de confiance ardue à vaincre.

  3. nina dit :

    Que vous croyez en être capable ou non vous avez raison

  4. Myrtille dit :

    Géniale merci j’ai le sourire , je repenserais a cette article !

  5. Paul dit :

    Un très beau message dans cet article court et très vrai.

    L’être humain a une tendance à s’inquiéter. Il a peur de manquer de quelque chose, de perdre quelque chose, de ne pas gagner quelque chose…en fait ces sentiments peuvent s’appliquer à des choses, des événements ou même des personnes.

    L’un des travers les plus fréquents : la peur de ce que les autres pensent de nous…mais tout le monde (ou presque…) réfléchit de la même façon…donc la plupart des gens ne pensent rien de négatif à notre propos (ou alors de façon très ponctuelle, et ils sont vite passés à autre chose).

    D’ailleurs la plupart du temps ils ne pensent rien du tout à votre égard…ni de positif ni de négatif…car ils sont bien trop occupés à penser à eux, à leur vie…et à ce que les autres peuvent penser d’eux…mais les autres ne pensent pas à eux, car ils pensent à eux-mêmes, etc…

    Nous vivons donc tous dans une illusion. Le monde ne tourne pas autour de nous. Notre monde, c’est nous. Mais le monde des autres, c’est eux.

    Une fois qu’on a compris ceci, on fait bien moins attention au regard des autres, et on est beaucoup plus libre…jusqu’à ce qu’on l’oublie et qu’on recommence à faire attention à ce que les autres pensent. Puis, reviendra un moment de grande conscience où l’on se rendra compte que ceci n’est pas important.

    Le cycle continue ainsi, mais notre niveau général de conscience augmente…et nous progressons. Du moins si nous nous y sommes engagés.

    Je m’y suis engagé. L’avez-vous fait ? Si oui, prenez de bonnes habitudes. Le Blog Habitudes Zen vous en donne beaucoup.

    Pour ma part, sur mon blog « Secrets du Succès » (cliquez sur mon nom plus haut pour y accéder 😉 ), je vous présente les secrets qui, selon moi, sont les plus fondamentaux afin de vivre l’existence de vos rêves, une vie réussie et équilibrée.

    A votre succès.

    Paul

Laisser un commentaire