Cet article invité a été écrit par Julien du site Leader & Blogueur

Si vous êtes intéressé(e) à produire quotidiennement sur une longue période (par exemple lire tous les jours, étudier tous les jours, écrire tous les jours) les lignes qui suivent vous concernent.
L’idée suivante est très répandue dans le monde du développement personnel: lorsque vous êtes motivé, passez à l’action. Et je vais vous expliquer pourquoi c’est une mauvaise idée… si vous n’avez pas fait ce qui suit avant…
Pour vous convaincre, je vais commencer par un simple schéma:

motivation et durée

Voici le problème avec la Motivation…

D’un côté, la motivation. De l’autre, la durée. La motivation est (entre autres) stimulée par les défis et la nouveauté. Cette dernière libère de la dopamine et votre cerveau aime ça (1).

Quand les gens sont soudainement très motivés, ils vont mettre en place leurs plans. Le problème lorsque l’on est motivé, c’est que l’on a tendance à sous-estimer les difficultés et à surévaluer nos ressources personnelles. On se dit que l’on réussira sans problème à faire 100 pompes tous les matins au pied du lit. On place donc des objectifs qui sont biaisés et qui correspondent aux ressources que l’on croit avoir quand on se trouve au niveau du cercle N°1.

On commence le jour même à faire les 100 pompes, puis lorsque l’activité devient ennuyeuse (moins de dopamine), lorsque la résistance se fait ressentir ou quand vous avez moins de motivation pour des centaines raisons que je ne citerais pas ici, les 100 pompes se transforment en calvaire.

L’abandon sonne son heure et votre estime personnelle en prend un coup. Ce qui rend plus difficile le prochain passage à l’action. Les gens sont conscients de ce problème et pensent qu’en utilisant des outils d’organisation appropriés (TO DO list, Bullet Journal, Applications), ils arriveront à tenir face à la chute de la motivation. Alors oui, parfois ils peuvent tenir 2 semaines voir un mois de plus, mais l’abandon arrivera souvent rapidement. Avant d’aborder la solution que je vous préconise, le deuxième argument consiste à comprendre qu’il y a un temps pour tout.

Attendre le bon moment pour agir, c’est aussi une décision

Je vais prendre la métaphore du chasseur de sanglier. Pour l’histoire, les sangliers sont des animaux nocturnes qui vivent en forêt et qui rentrent dormir dans leurs fourrés entre 5h et 6h du matin. Vous ne verrez jamais un chasseur de sangliers expérimenté se balader la journée son fusil en joue.

Pourquoi? Parce qu’à ce moment, ce n’est pas efficace. Les sangliers dorment. Cette métaphore fonctionne pour les pêcheurs, les entrepreneurs et les paysans (pour ne citer qu’eux).

  • Il y a un temps pour tout.

La motivation n’échappe pas à cette loi. Il y a un temps pour s’organiser et un temps pour agir. Vous pouvez passer à l’action lorsque vous êtes très motivé, mais vous augmentez vos chances de réussir si vous vous préparez correctement avant.

Vous vous demandez peut-être quand se préparer ou comment se préparer?

Je vais répondre à vos deux questions, en commençant par le moment. Cela va vous paraître paradoxal. Voir simple. Mais ce qui est simple n’est pas toujours facile en pratique.

L’idée est de préparer votre plan d’attaque lorsque votre motivation est au plus bas. C’est à dire au niveau du cercle N°2. Car vous êtes plus réaliste sur les obstacles à venir et vous sous-évaluez vos ressources personnelles. Moins vous êtes motivé lorsque vous planifiez et plus vous serez surpris en bien lorsque vous agirez. Et plus votre estime personnelle se renforcera face aux premières réussites rapides.

Je ne vais pas rentrer ici dans les stratégies à inclure dans votre plan d’attaque, j’explique déjà comment éviter de perdre du temps ici , mais voici quelques questions qui peuvent vous aider à définir une action à réaliser quotidiennement afin de produire les résultats désirés.

Exercice pratique N°1 pour produire quotidiennement sur de longues durées

Les jours où vous vous sentez démotivé, posez-vous la question suivante: si je reste dans cet état pour le restant de ma vie, quelle serait la meilleure activité à réaliser pour atteindre le plus rapidement mon objectif?

Par exemple, si vous êtes un blogueur, la meilleure action serait peut-être d’écrire 15 minutes tous les jours, directement après le réveil. Si vous êtes un étudiant qui doit passer ses examens dans 2 ans, la meilleure action serait peut-être de lire tous les matins 2 pages de vos cours. Si vous souhaitez maigrir, c’est peut-être 5 minutes de sport par jour, tous les matins avant de commencer votre journée. Notez les différentes idées qui vous viennent à l’esprit. Rien ne vient? Normal vous êtes démotivé. Soyez indulgent 😉 Voici une autre série de questions pour vous aider…

  • Si ma journée de 24 heures durait 12 heures, qu’est-ce que je continuerais de faire?
  • Quelle activité aujourd’hui me permet de créer du temps demain?
  • Qu’est-ce qui aura un impact significatif dans 5 ans?
  • Qu’est-ce que je ne peux pas déléguer, automatiser ou simplement remplacer?

À présent, abordons la deuxième question: comment se préparer afin de se lancer?

Lorsqu’il s’agit d’accomplir quotidiennement (et sur une longue durée) des activités que vous percevez comme difficiles, il existe une méthode. Cette méthode, vous la mettrez en place lorsque vous entrerez dans un pic de motivation. Cette méthode simple est utilisée par les communautés d’écrivains et de sportifs qui veulent agir quotidiennement. C’est la méthode de la chaîne(2).

Exercice pratique n°2 pour persévérer dans l’action

Elle consiste à définir une activité que vous souhaitez réaliser tous les jours (vous venez de faire l’exercice) puis, chaque fois que vous réalisez l’activité, de tracer une grosse croix rouge dans votre agenda mensuel.

Cette feuille qui peut être fixée à un mur ou être dans votre agenda doit être visible pour les gens. Les gens doivent pouvoir la voir tous les jours. Surtout au début. Les premiers jours, les efforts seront faciles. C’est nouveau et vous venez de commencer. Tracez chaque jour une grosse croix rouge dans votre agenda, lorsque vous réalisez votre activité. Jour après jour, la chaîne devient de plus en plus longue. Le but ensuite est simple: créer la plus longue chaîne. Si dessous, une image de ma chaîne de mois d’août. Mon activité clé quotidienne: 30 minutes concentrée à écrire.

méthode de la chaine

Cette méthode repose sur 3 éléments puissants:

  1. L’engagement public
  2. Le renforcement concret de l’estime de soi à coup de petites étapes
  3. Le renforcement des chemins neuronaux (neuroplasticity)(3).

C’est quoi les chemins neuronaux? En simple : plus vous faites quelque chose et plus votre cerveau renforce ses parties nécessaires à accomplir l’action. Jusqu’à ce que les connexions soient de plus en plus fortes et réactives. Ce qui était difficile devient évident. Voir facile. (4)

Pensez à votre première marche arrière. Au rétroviseur, au trafic, au chat du voisin, à l’embrayage et la pédale des gaz. Y pensez-vous toujours lorsque vous faites une marche arrière? Plus vous pratiquez et plus une activité devient évidente. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas chuter…

Que faire si vous cassez la chaîne?

Premièrement: relativiser: c’est normal de faire des pauses. Des dizaines de raisons sont valables. Pour ma part, lorsque je prends des vacances, je cesse l’activité planifiée. Dans ce cas, je fixe la date de reprise et je note (ou je m’imagine) les difficultés que je vais rencontrer lorsque je vais recommencer. Cela me permet de me préparer. Idem si je me pète une jambe.

Deuxièmement: Peut-être que vous avez vu quand même trop grand, peut-être que le contexte a changé. Mais plutôt que de changer totalement votre activité quotidienne, je vous propose de modifier votre activité en travaillant sur les éléments suivants:

  1. Quand réalisez-vous l’activité? Le matin, moins d’imprévus sont recensés et vous avez plus de volonté (Ego déplétion) (5)

    energie imprévu

  2. Comment la réalisez-vous? Si vous finissez sur internet alors que vous deviez écrire du texte, la prochaine fois, laissez un bloc note ouverte à côté de votre ordinateur. Chaque fois qu’une idée arrive, notez-la et une fois que vous avez terminé, rendez-vous sur internet.
  3. Où la réalisez-vous? Certains environnements ne sont pas propices au travail, au sport, à votre activité principale.
  4. Avec qui? Si vous agissez avec une autre personne, peut-être que ce n’est pas la bonne.

Troisièmement: Il se peut que des tentations vous empêchent de produire quotidiennement. Beaucoup de « méthodes miracles » ont été publiées pour aider les gens à tenir leurs engagements et résister à la tentation. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que nous sommes des êtres émotionnels puis rationnels. Nous avons évolué de cette manière afin de réagir rapidement à certaines menaces. Un camion vous fonce dessus, vous sautez sur le bord de la route et ensuite vous réfléchissez (6). Une tentation parle à vos émotions plus rapidement qu’à votre raison. Pour réussir à agir rationnellement, vous devez augmenter l’espace entre la tentation et votre réponse.

Plus l’espace est grand, plus vous augmentez vos chances de résister.

Prenons votre smartphone. Si vous y allez un peu trop souvent, plusieurs techniques visant à augmenter l’espace existent:

  1. Placez les icônes de vos applications fétiches 3-4 écrans plus loin que l’écran d’accueil. En veillant à supprimer les notifications.
  2. Une autre méthode consiste à ne pas connaître vos mots de passe (Facebook, instagram, etc.) et de les stocker chez vous, sur votre ordinateur.
  3. Pour augmenter l’espace, vous pouvez acheter un téléphone qui ne dispose pas d’internet, mais d’avoir avec vous un ordinateur portable. De cette manière, vous vous connectez moins souvent, mais quand vous le faites, vous regroupez vos trucs à faire.

Certaines techniques peuvent vous paraître extrêmes (j’applique la une et parfois la deux), mais l’idée est simplement de tester afin de recommencer en ayant plus de chance de réussite. Et ceci afin de faire la plus longue chaine de croix rouge possible.

D’autres sujets méritent d’être couverts, mais il est important de se limiter pour être productif. C’est probablement ce qu’a fait le patron d’AirBNB en disant « je veux devenir la plus grande compagnie de logement d’individus, sans posséder un seul logement ».

Si vous souhaitez découvrir comment le muscle le plus important de votre corps (la volonté) fonctionne, j’ai rédigé un article qui vous permettra de vous programmer pour réussir.

Je récapitule. Pour produire un résultat quotidiennement, et ceci sur la durée:

Quand vous n’avez pas de motivation, créez votre plan et définissez une seule activité clé. L’activité qui vous permet d’accomplir un maximum avec un minimum d’investissement.

Lors de votre prochain pic de motivation, commencez la méthode de la chaîne en inscrivant vos premières croix rouges dans votre agenda mensuel. Une fois que la motivation redescend, continuez jusqu’à ce que votre cerveau ait renforcé les connexions neuronales qui permettent d’effectuer plus facilement votre activité clé. Mais restez à jamais sur vos gardes.

Merci pour votre attention.

Julien du site Leader & Blogueur

Sources :

(1)Lien entre la nouveauté et la dopamine: http://niemanreports.org/articles/novelty-and-testing-when-the-brain-learns-and-why-it-forgets/

(2) Créée par Jerry Seinfeld’s, découverte dans le livre de Cal Newport – Deep Work

(3) Neuroplasticity https://en.wikipedia.org/wiki/Neuroplasticity

(4) Pourquoi cela devient plus facile avec la pratique: The basal ganglia and chunking of action repertoires. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9753592

(5) Sur l’ego déplétion https://en.wikipedia.org/wiki/Ego_depletion

(6) Neurocombat Livre 1 de Christophe Jacquemart Lectures recommandées The power of habit de Charles Duhigg The end of stress de Don Joseph Goewey Deep Work de Cal Newport

Dessins et images: Julien Leader & Blogueur

Recherches utilisées pour trouver cet article :

écrire le journal de bord de laction de personnel tous les jours

Tags: , , , , , , , , ,

7 commentaires on 2 Exercices concrets pour passer à l’action (tous les jours)

  1. Marine dit :

    Salut Julien,

    cool pour cet article qui résume bien ta pensée et ton approche qui s’affine au fil du temps 🙂

  2. Jacques Charles dit :

    Mille merci pour cet article très claire et pratique. Et cela m’a bien servi !

  3. Merci beaucoup pour cet article très intéressant!
    Je vais certainement le mettre en pratique un de ces jours 🙂

  4. mary dit :

    Merciiiiiiiiiiiii beaucoup pour cet article très intéressant!

  5. Benjamin dit :

    Super article julien. Comme d’habitude avec un fond travaillé ?
    Très bonne idée le coup des croix sur le calendrier. C’est un concept qui me plaît.

    • Julien LB dit :

      Salut Benjamin,

      Merci!
      Oui et le concept est en train d’être développé dans le livre que j’écris + concept sur le blog 🙂

      Les inscrits à la newsletter en sauront tout bientôt plus 🙂

      J.

Laisser un commentaire