Rhumes à répétition, fatigue, maux de gorge… l’hiver apporte souvent son lot de tracas ! Pour éviter de tomber malade au moindre courant d’air ou coup de fatigue, il est primordial de renforcer son système immunitaire afin de se prémunir contre les petites maladies. Voici quelques astuces qui pourront peut-être vous permettre de traverser l’hiver sans rhume !

éviter de tomber malade en hiver

1 – Se laver le nez

La plupart des microbes passent par le nez ! Se laver le nez tous les matins (et idéalement tous les soirs) avec un peu d’eau salée est une méthode efficace pour contrer les virus. Pour une meilleure efficacité, l’eau doit être tiède.

  • Versez une cuillère à café rase de gros sel sans additifs dans un grand verre d’eau
  • Et faites-la passer d’une narine à l’autre à l’aide d’une pipette ou d’un mini arrosoir prévu à cet effet.
  • Pour cela, placez votre tête au-dessus du lavabo et penchez-la d’un côté.
  • Versez l’eau salée dans la narine la plus haute et attendez qu’elle passe de l’autre côté.
  • Mouchez-vous puis faites la même chose avec l’autre narine.

De nombreux produits pour nettoyer le nez sont également disponibles en pharmacie mais ils ne sont généralement pas plus efficaces et génèrent des déchets (contrairement à votre préparation maison qui de plus, est beaucoup moins onéreuse).

Cette méthode est souvent conseillée par les pédiatres, dès les premiers signes de rhume chez l’enfant. Ces derniers utilisent en revanche du serum physiologique, une préparation en pipette que l’on trouve en pharmacie.

Si vous vivez dans un pays où l’eau n’est pas potable, pensez à la faire bouillir avant de l’utiliser.

2 – Prendre de la vitamine C

La vitamine C est idéale pour prévenir les petits maux de l’hiver. Grâce à son action sur la synthèse des anticorps et sa présence dans les globules blancs, elle stimule naturellement les défenses immunitaires face aux infections microbiennes. Elle a de plus une action efficace sur la régénération de la vitamine E, l’antioxydant numéro 1 de notre organisme.

  • Prenez de la vitamine C naturelle en privilégiant les agrumes et les kiwis (issus de l’agriculture biologique si possible).
  • Ajoutez du persil dans vos préparations culinaires, il est également très riche en vitamine C.
  • Enfin, si vous en trouvez, sachez que la papaye contient encore plus de vitamine C que les oranges.

3 – Faire des infusions de thym

Le thym est un antiseptique naturel très efficace à la fois stomachique (favorise la digestion), antispasmodique et expectorant (augmente l’expulsion des mucus, et donc, favorise la toux !). Le thym est LE remède miracle pour les maux de gorge.

Si vous habitez en campagne, plus particulièrement dans le Sud de la France, il vous sera possible d’aller en cueillir près de chez vous. Bien entendu, évitez les bords des routes et cueillez votre thym dans un endroit « sain ». L’idéal est de le ramasser lorsqu’il est en fleurs et de le couper là où il est encore vert. Vous pouvez également en faire pousser chez vous, dans votre jardin (c’est une plante « amie » du potager puisqu’elle a tendance à repousser les insectes nuisibles et les maladies). Très facile à entretenir, le thym est peu gourmand en eau et résiste à de grandes amplitudes thermiques.

Pour le conserver, il vous suffit de le faire sécher et de le conserver dans un endroit peu humide. Vous pouvez aussi le mettre au congélateur pour qu’il conserve son arôme et ses propriétés.

Préparez-le en infusion et buvez-en 2 à 6 fois par jour dès les premiers maux de gorge.

L’idée en plus : filtrez-le, ajoutez un peu de lait de chèvre et de miel, c’est délicieux !

4 – Éviter de manger du sucre dès les premiers signes de faiblesse

Le sucre a tendance à déséquilibrer la flore intestinale, il nourrit les bactéries, les parasites et les levures… Autrement dit, manger sucré entretient le rhume en renforçant les mauvaises bactéries.

Dès les premiers signes de faiblesses, réduisez considérablement votre consommation de sucre au profit d’aliments plus doux pour le palais et moins susceptibles d’entretenir les mauvaises bactéries qui tentent de vous épuiser.

5- Faire du sport

Le sport permet d’éliminer les toxines et le cardio-training accélère le déplacement des globules blancs. Vous sentez que votre corps se fatigue et/ou vos proches sont tous malades ? Vite, allez courir ou filez à votre club de sport pour renforcer votre système immunitaire et éviter de tomber vous aussi malade !

Vous devez cependant faire attention de ne pas vous épuiser inutilement. Si la maladie est déjà installée, vous devrez en revanche éviter de fatiguer davantage votre organisme.

Bien entendu, ces conseils ne se substituent en aucun cas à une consultation chez le médecin.

Le saviez-vous ?

Le froid et le manque de lumière en hiver augmentent les risques de maladies et de développement des virus* :

  • Les UV dégradent naturellement les microbes. Moins de lumière naturelle signifie plus de contagion
  • Les virus se « promènent » dans une sorte de protection qui résiste très bien au froid et qui « éclot » une fois qu’elle se retrouve au chaud dans l’organisme. Les virus sont donc plus résistants en hiver
  • Quand il fait froid, les vaisseaux sanguins se contractent davantage pour limiter les pertes de chaleur de l’organisme. Résultat, le sang devient plus visqueux et les pathologies cardiovasculaires augmentent
  • En hiver, les cellules se déplacent moins vite, le système immunitaire est plus lent, ce qui laisse plus de liberté aux virus
  • Le corps humain a une stratégie efficace pour réchauffer l’air froid qui passe dans les narines, avant qu’il n’arrive aux poumons. Cette stratégie consiste à libérer de l’eau à la température du corps pour réchauffer l’air (d’où le nez qui coule). C’est une sorte de climatisation naturelle. Malheureusement, cela a pour effet d’assécher la barrière physique constituée par le mucus : les virus pénètrent plus facilement dans l’organisme.
  • Moins à l’extérieur, nous travaillons et vivons dans des pièces confinées, peu ventilées : un environnement idéal pour le développement et l’échange de microbes
  • Nous mangeons moins de crudités (et donc de vitamines) et sommes plus sédentaires (moins de toxines éliminées).

*source : Santé le Figaro

Julie Kagou

Tags: , , , , , , , ,

5 commentaires on 5 astuces pour éviter de tomber malade en hiver

  1. violaine dit :

    C’est bien joli tout ça mais ce n’est que du curatif!!!
    Pour éradiquer toutes les maladies ORL, y a un truc qui marche vraiment.
    Et là, je vous dis franco, les rhumes et compagnie je les trainais: 1 truc tous les mois, toute l’année.Et depuis cette astuce, plus rien! Après 30 ans de rhume, exit les mouchoirs…
    L’astuce est ARRETER TOUS les produits laitiers de vache (lait, yaourt, fromages, crème, beurre, etc). C’est radical!

  2. mary dit :

    article c’est très important dans cette saison de l’hiver pour bien éviter la fatigue et maux de gorge surtout moi que je suis allergique merciii bcppp

  3. Fatima dit :

    BONSOIR
    Votre article et très important pour la santé et pour notre bourse et c’est naturel et fais maison c’est génial.
    Aux astuces citées dans l’article, je me permet de rajouter une autre il s’agit de boire de l’eau tiède avec une càs du miel et le jus d’un demi citron et pourquoi pas le jus d’un citron entier pour ceux qui n’ont pas de problème d’estomac.
    Au plaisir de vous lire une autre fois.

  4. Ogier DOLLÉ dit :

    Quand j’ai lu le titre de l’article, je ne m’attendais pas à ses astuces.
    Toutefois elles sont logiques.
    J’ajouterais une complémentation en vitamine D3 pour combler les apports en luminosité.

    Merci Julie

  5. Hanane dit :

    Merci bcp pour tous ses conseils qui sont faisables et utiles.
    Je me permet d’en rajouter un c’est de boire un jus qui est composé de: un peu d’eau tiède + rondelle de citron + c.a.s de miel + un peu de gingembre frais c’est vraiment efficace

Laisser un commentaire