Notre programmation biologique se concentre sur deux objectifs : survivre et se reproduire. Le système immunitaire est un ensemble complexe faisant intervenir plusieurs organes (appelés organes lymphoïdes), ces derniers nous permettent de lutter contre les menaces quotidiennes.

Un système immunitaire moins efficace est donc une porte ouverte aux maladies. Voici 5 idées simples et peu onéreuses pour renforcer votre système immunitaire et éloigner les maladies.

renforcer son système immunitaire

1 – Faire du cardio-training / de l’endurance

Faire une activité sportive d’endurance permet de renforcer le système immunitaire naturellement.

L’endurance consiste à faire monter votre rythme cardiaque tout en restant dans une zone de confort qui correspond à 60 % de votre FCmax (fréquence cardiaque maximale).

Pour calculer rapidement votre FCmax, vous pouvez soustraire votre âge au nombre 226. Par exemple, si vous avez 30 ans, faites 226-30 : 196. Dans ce cas, 60 % de votre FCmax correspond à 117 pulsations par minute (soit 60 % de 196).

La FCmax dépend de plusieurs paramètres. Si vous souhaitez obtenir des calculs plus précis, n’hésitez pas à consulter un médecin du sport.

Pour faire du cardio-training ou de l’endurance et améliorer ainsi votre système immunitaire, vous pouvez donc faire du rameur, du vélo-elliptique, de la marche rapide, du vélo ou une course à pied très lente pendant au moins 30 minutes à 60 % de votre FCmax. Vous verrez, cette fréquence étant basse, vous n’aurez pas l’impression de vous fatiguer.

Cela permet de plus à votre organisme de prendre l’habitude de “piocher” dans les graisses pour prendre de l’énergie ; si vous aviez fait des efforts plus intenses, votre organisme aurait puisé dans ses sucres rapides. Pas mal non ?!

Pour des résultats efficaces, pratiquez une activité sportive au moins 4 fois par semaine.

2 – Prendre du pollen de fleurs

Si vous ne connaissez pas encore les bienfaits du pollen de fleurs sur l’organisme, vous devez absolument lire ce qui suit. Le pollen est en effet un “produit magique”, naturel qui gagne à être (encore plus) connu.

Les bienfaits du pollen

  • il stimule l’organisme ;
  • il est euphorisant ;
  • il prévient les infections ;
  • il fortifie et donne du peps;
  • il est reconstituant ;
  • il permet de lutter contre les mycoses intestinales ;
  • il protège efficacement la muqueuse intestinale ;
  • il est anti-allergène ;
  • il a des effets positifs sur l’asthénie ;
  • il favorise un bon transit intestinal ;
  • il renforce de système immunitaire ;
  • il prévient les allergies saisonnières.

Le pollen doit en principe se prendre par cuillerées (largement préférable aux gélules qui ne contiennent que peu de principes actifs).  Deux cuillères à café de pollen biologique chaque matin est une habitude idéale pour retrouver la force et améliorer son quotidien. Si vous en trouvez, privilégiez le pollen frais surgelé. Autrement, prendre du pollen “sec” en pot sera également très efficace.

Les personnes allergiques au pollen volatile ne seront en principe pas sensibles à ce type de pollen qui a été modifié par nos amies les abeilles (merci à elles !).

3 – Bien dormir

Le sujet est à la mode, et pour cause, les Français dorment mal ou peu1! Pour bien dormir, il est préférable de laisser à la chambre sa fonction première : vous accueillir pour la nuit. Y installer une télé ou un ordinateur est fortement déconseillé.

Si vous souhaitez favoriser l’endormissement, vous devez éviter de prendre des produits excitants après 15h (café, thé noir, boisson énergisante, vitamine C, etc.), et favoriser des activités calmes avant le coucher. Vous pouvez aussi préparer des dîners légers, faciles à digérer.

Enfin, vaquez à vos occupations dans une ambiance tamisée jusqu’au moment où vous vous sentirez fatigué et n’allez au lit qu’une fois que vous serez prêt à dormir. Si vous n’avez aucune difficulté à vous endormir, alors, couchez-vous simplement plus tôt pour profiter d’un bon sommeil réparateur !

4 – Mangez des fibres

On entend de plus en plus parler de “l’allergie au gluten”, aussi appelée “intolérance” ou plus précisément « maladie cœliaque ». Pourtant, les études montrent que très peu de personnes (moins de 1%) sont réellement intolérantes au gluten2.

En revanche, nous consommons beaucoup trop de produits raffinés, mauvais pour l’organisme. Il est donc important de favoriser des aliments complets, riches en fibres. Ainsi, les pâtes complètes, le pain complet, le sucre roux, le riz sauvage et les farines complètes sont à privilégier.

Les aliments ne doivent pas “stagner” dans votre système digestif. Pour ne pas “coller” aux parois et avancer tranquillement vers la sortie (les toilettes), ils doivent être aidés et dirigés par les fibres. Sans les fibres, les aliments (et plus particulièrement le gluten) collent aux parois de l’intestin, entretenant de mauvaises bactéries et favorisant la fermentation.

Vous aimeriez aller plus souvent à la selle ? Mangez des fibres ! Votre ventre sera plus plat, vous serez moins constipé et vous retrouverez un peu de légèreté. De plus, cela vous permettra d’éviter que les bactéries ne s’accumulent dans vos intestins : une excellente manière de renforcer son système immunitaire tout en disant « bye bye » aux ballonnements.

5 – Faites le plein de vitamine D en hiver

Si vous vous sentez raplapla en hiver, pensez à faire un bilan sanguin et à vérifier que vous n’êtes pas carencé en vitamine D. L’absence de soleil peut avoir des répercussions sur la santé (en plus du moral), alors protégez-vous et faites le plein d’aliments riches en vitamine D. Vous trouverez de la vitamine D dans (liste non exhaustive) :

  • l’huile de foie de morue ;
  • le hareng fumé ;
  • le bouillon de légumes déshydraté ;
  • les sardines grillées ;
  • le thon cru ;
  • le chocolat noir ;
  • le lait en poudre entier ;
  • la graisse de canard.

Et… un bon bain de soleil !

Avec toutes ces astuces, vous devriez réussir à éviter de nombreux petits maux . N’oubliez pas de manger équilibré en favorisant la diversité, les vitamines et les couleurs.

Julie Kagou

1 http://www.lemonde.fr/sante/article/2012/03/16/un-tiers-des-francais-dorment-peu-et-mal_1670379_1651302.html

2 http://sante-medecine.journaldesfemmes.com/faq/963-intolerance-au-gluten-maladie-coeliaque-symptomes

Tags: , , , , , , , , ,

4 commentaires on 5 astuces pour renforcer son système immunitaire

  1. Ogier DOLLÉ dit :

    5 nouveaux très bons conseils !!

    Merci beaucoup Olivier 🙂

  2. Hamza dit :

    Merci beaucoup olivier pour tes conseils et astuces qui nous permettent d’avancer chaque jour

  3. yannnich dit :

    bonjour,
    cet article vaut vraiment le coup, pour cause, je ne connaissais pas le pollen de fleurs (ou je ne m’en souviens plus), et ses propriétés sont simplement hallucinantes !
    Un vrai couteau suisse (multifonctions).

    j’ai une remarque concernant la vitamine c, dont les récentes recherches semblent avoir démontré qu’il n’était pas un éxitant, de même que le jus d’orange…je n’ai pas l’article à portée de moi, cela date quand même de l’année dernière, la recherche a attiré mon attention pour son sérieu (jugement personnel).

    autre chose, concernant le sommeil, il est démontré depuis maintenant plusieurs années que plus on se couche tôt, plus cela favorise une bonne régénération cellulaire, ne pas hésiter à se coucher entre 20 h et 21h, et de temps en temps vers 19 h (si le mode de vie le permet bien sûr).
    pour en savoir plus : rythme circadin.
    se coucher ne suffit pas toujours, il faut arriver à s’endormir, et donc être capable de lâcher prise sur les problèmes…qui seront tjrs présents au réveil, sauf qu’après une bonne nuit (qui peut porter conseil), on est “mieux” que la veille. à méditer 😉

  4. Arnaud dit :

    Cet article est très enrichissant, et complet de beaucoup d’informations utiles pour notre organisme ! Merci à vous !! Bonne continuation à toi =)

Laisser un commentaire