Note : Cet article invité a été écrit par Juliette & Mylène du blog : Les Filles du Thé

Connu et reconnu pour ses vertus, le thé est la 2e boisson la plus bue au monde (après l’eau). Les plus grands consommateurs sont également les plus grands producteurs (Chine et Inde), mais cette boisson millénaire est de plus en plus prisée dans les pays occidentaux. En 2010, les Irlandais et les Britanniques consommaient  plus de 2 kilos de thé par personne et par an alors qu’en France, seulement 230g de thé s’infusaient dans les tasses. Les Français sont, aujourd’hui, 60% à aimer et à boire du thé et leur consommation a doublé en 20 ans. (Sources: Planetoscope consoglobe)

thé vert

Crédit photo de Highnesser

Selon le groupe intergouvernemental sur le thé de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) entre 2006 et 2016, la production de thé vert a augmenté de 4,5% par an. D’après les mêmes sources, la consommation mondiale de thé a augmenté de 60 % entre 1993 et 2010.  À en croire ces chiffres, le thé a encore un bel avenir devant lui.

Effet de mode ou prise de conscience ? Une chose est sûre, les vertus du thé en général, thé vert en particulier, n’ont pas fini de nous étonner quant à leurs bienfaits pour le corps et l’esprit. Voici donc 5 bonnes raisons pour en faire une Habitude Zen matinale !

1- Le thé vert pour s’éveiller ou se réveiller

Le thé vert : base de la méditation et du Bouddhisme Zen

Le thé est une boisson ancestrale dont le berceau est en Chine, les premiers écrits datent du XIe siècle av JC. À l’origine, le thé est moine bouddhiste consommé par les moines bouddhistes pour la méditation.

En effet, le thé vert est particulièrement riche en théine, molécule identique à la caféine, qui permet de rester éveillé.

Crédit Photo de Terimakasih0

À partir du VIIe siècle, le thé est une boisson quotidienne en Chine, c’est à cette époque que plusieurs moines japonais vinrent en Chine pour étudier le Bouddhisme et par la même occasion la culture du thé. En l’an 804, le moine bouddhiste Saicho emporta d’un voyage en Chine quelques graines de théier qu’il planta au Japon.

plantation de the

Crédit photo de Peggy_Marco

C’est finalement le moine Eisai (1141 – 1215) qui joua un très grand rôle dans le développement de la culture du thé au Japon : il introduisit le Bouddhisme chan qui devint le Bouddhisme Zen.

“La signification du thé, c’est la signification du Zen.

Ainsi, si l’on abandonne le sens du Zen, il ne peut plus y avoir de signification du thé.

Et si l’on ne connait pas le sens du Zen, on ne peut pas comprendre le sens du thé.”

Moine Jokuan

Si vous voulez en savoir plus sur la suite de l’essor du thé, vous pouvez lire l’article : Découvrez les différents types de thé en voyageant dans le temps et dans l’espace.

Une petite anecdote : l’éveil de Mylène grâce au thé vert japonais 

Pour illustrer ce propos, laissez-moi vous raconter ma première expérience dans le salon de thé parisien chez Georges Cannon. Ce jour-là, je fais la connaissance d’Olivier Leclercq (spécialiste des thés verts japonais) et je découvre à cette occasion,  un thé vert japonais le Gyokuro (perle de rosée). Les plantations de ce thé prestigieux sont recouvertes pendant 10 jours à 50% et 10 jours supplémentaires à 99%,  afin de modifier la photosynthèse. Ce procédé permet de limiter la transformation de la théanine (douceur et arômes) en catéchine (astringence).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 Inspirations pour Vivre le Moment Présent

J’ai donc goûté ce thé en infusion et Olivier m’a aussi proposé de le manger accompagné d’une sauce soja.  Un ravissement pour les papilles tant pour la dégustation de l’infusion des feuilles que pour les feuilles proprement dites… C’est vers 4 heures du matin, toujours les yeux ouverts, que j’ai compris que le thé avait le pouvoir de nous garder éveillés…

Plus ou moins sensible à la théine, chaque organisme réagira différemment. Pour certains d’entre nous, la dégustation d’un thé n’aura aucun impact sur notre état d’éveil alors que pour d’autres un thé bu après 15h pourrait nous garder éveillés une bonne partie de la nuit !

2- Le thé vert pour votre santé

Depuis sa découverte, les propriétés du thé vert ont été associées à sa consommation. La feuille séchée, non oxydée, entre dans le domaine de la phytothérapie. Les pays asiatiques ont fait, du thé vert, leur domaine de prédilection, car il conserve un grand nombre de propriétés favorables à la santé.

Les études cliniques sur les effets du thé vert ont commencé au Japon dans les années 70. Depuis, le nombre de ces dernières se compte par milliers émanant des recherches américaines, chinoises et européennes.

Le Camellia sinensis (arbre à thé) est devenu la plante médicinale la plus étudiée au monde. Riche en polyphénols, catéchines et antioxydants, le  thé vert aurait un effet positif sur la protection des cellules de notre organisme et préviendrait ainsi le développement de certains cancers. L’équipe du professeur Erich Wanker a démontré l’effet positif du thé vert sur la maladie de Huntington en 2006 ainsi que sur la maladie de Parkinson et d’Alzheimer en 2008. (Bibliographie détaillée disponible sur Thevert.com  du Dr. Jörg Schweikart)

Le thé vert contiendrait 5 fois plus d’antioxydants que le thé noir et ces substances seraient 100 fois plus efficaces que la vitamine C. Ainsi, le thé vert, selon la médecine traditionnelle chinoise serait favorable pour : la peau, stimuler les fonctions hépatiques, baisser la température du corps, favoriser le travail intellectuel, renforcer l’immunité, favoriser la digestion, protéger nos dents (fluor), drainer notre corps …

Sans que nous soyons médecins pour avancer ce genre de bienfaits, certains, ayant ce statut, se sont exprimés sur le sujet, comme, David Servan Schreiber qui en est un très bon illustrateur.

3 – Le thé vert pour le plaisir des sens

Commencer la journée avec un thé vert pour se réveiller en se disant que c’est bon pour la santé, c’est super ! Mais beaucoup de personnes pensent que le thé vert “nature” est amer ou fade et l’associe à une eau chaude.  Cependant, la plupart de ces personnes n’ont, peut-être,  jamais eu l’occasion de boire un thé vert digne de ce nom  ou, ne le prépare pas de la manière idéale  pour révéler tous ses arômes et éviter l’amertumerituel du matin

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il existe de nombreux thés verts très différents les uns des autres. Ceux-ci diffèrent en fonction des différents pays d’origine et des procédés de fabrication. Il est tout à fait concevable que vous trouviez le thé vert qui sied votre tasse matinale ! 

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Esprit Zen : Comment ranger

Crédit photo de Unsplash

Les plus connus sont les thés verts chinois et japonais, ils ont en commun leurs vertus, mais également ces notes d’herbes fraîches. Si vous aimez les notes iodées, légumes verts, herbe coupée, foncez vers les thés japonais ! Par exemple : Un sencha japonais ou un Tamaryokucha. Si vous préférez des notes plus douces, du type fruits à coques ou plus fleuries, orientez-vous vers les thés chinois ! Par exemple un Long Jing ou Anji Bai Cha. Si vous n’êtes pas encore prêt à boire un thé vert nature, vous pouvez commencer par un thé vert aromatisé à votre goût.

La préparation de ces thés demande une attention particulière sur la température de l’eau : pas plus de 85°C  et un temps d’infusion d’environ 2 minutes pour éviter l’amertume. Dans la plupart des cas, ces 2 éléments sont spécifiés sur les paquets. Vous pouvez aussi trouver de très bons thés verts chinois et/ou japonais pour des prix, tout à fait, abordables. 10 litres de thé vert pour 7€, c’est vraiment un superbe investissement !

4 – Le thé vert pour se recentrer

zen

Crédit photo de Brenkee

En quoi consiste exactement l’instant thé ? Se recentrer, mais sur quoi ? Sur soi, ses sensations, sur les différents moments que composent l’instant thé :

l'instant thé

  • Celui du moment de la journée propice à la dégustation en pleine conscience.
  • Celui du choix du thé en conscience avec l’envie ou le besoin de notre corps.
  • Celui de la dégustation, pour être à l’écoute de toutes les sensations que cela procure.

Crédit photo de yanyan-hsu

Le premier est primordial, il demande une écoute toute particulière de soi et des éléments qui pourraient interférer avec ce dernier.

Explications :

Prendre un thé le matin alors que vous vous êtes levé avec 10 minutes de retard, qu’il faut s’occuper des enfants, préparer votre repas pour midi… et qu’il faut aussi sortir le chien… Impossible de profiter de ce moment en toute sérénité ! Pour sûr, vous retrouverez votre tasse pleine et froide dans la cuisine, dans l’entrée ou dans la salle de bain …le soir, en rentrant.

À travers cet exemple, vous avez bien compris que pour choisir, préparer et déguster votre thé, il est essentiel de trouver ou de s’imposer le moment de l’instant thé.

5 – Le thé vert pour réussir à appliquer les habitudes zen

C’est lors d’une de ses vidéos que nous découvrons les pratiques matinales d’Olivier Roland. Pour notre plus grand plaisir, le thé vert en fait partie !

Olivier Roland,  c’est un peu “le moine” qui importe le thé vert dans la communauté des gens qui se bougent et qui veulent vivre plus zen et plus heureux !  Il vient peut-être de semer une graine de thé vert dans votre esprit, mais vous aviez peut-être encore quelques freins pour faire de cette boisson un de vos mini rituels matinaux.

germer

Nous espérons que cet article est un bon engrais naturel pour faire pousser cette graine de thé vert, et  que votre terreau est maintenant prêt pour que vous vous mettiez au thé vert le matin !

Crédit photo de bella_67

Sachez que, si le thé vert n’était pas encore votre tasse de thé, il peut toujours le devenir. En passant par quelques étapes de dégustation, il accompagnera ainsi vos journées pleines de réussites !

Juliette & Mylène, Les Filles du Thé

Recherches utilisées pour trouver cet article :

le thé matinal une bonne habitude

Tags: , , , , , ,

5 commentaires on 5 bonnes raisons pour faire du Thé vert une habitude Zen matinale !

  1. Bruno dit :

    Très bel article. Il me donne l’envie d’effectuer ce rituel matinal. Merci.

  2. Libellule dit :

    Chouette article, Olivier !
    J’ai été une grande buveuse de thé dans ma jeunesse, j’adorais ça. J’avais pris cette habitude suite à mon 1er séjour en Angleterre (j’avais 17 ans), suite à mon hébergement avec une famille irlandaise a-do-ra-ble. Par la suite, j’ai diminué sa consommation, car en abuser (c’était du thé noir) me faisait mal aux reins. J’en buvais vraiment trop ! (2L par jour minimum)
    Puis, bien plus tard, je me suis tournée vers le thé vert, qui était….différent. J’ai alors appris, suite à analyses de sang, à mes dépens, que le thé était chélateur de fer (encore plus le noir que le vert), or, nous, les femmes, souvent on manque de fer. C’est super frustrant, franchement.
    J’ai désormais LA SOLUTION : un naturopathe m’a expliqué qu’il suffisait de mettre quelques gouttes de jus de citron (frais) dans le thé vert pour éviter ce côté “chélateur de fer” !!!! (bon, j’aime le citron seul et le thé seul, pas les deux ensemble, mais tant pis,aux grands maux les grands remèdes)
    Donc si certain(e)s d’entre vous se privent de thé (vert ou pas) à cause de cette histoire de fer qui fiche le camp, vous savez désormais qu’il y a moyen de contourner le problème 🙂 .
    A choisir, mieux vaut le thé vert, comme tu le conseilles si judicieusement, Olivier, car il a bien plus de vertus bénéfiques que les autres thés (noir, blanc etc). Il a une autre vertu que m’a confiée une amie : efficace pour les intestins paresseux (comme quoi, on n’a pas encore listé tous ses bienfaits).

    • Stéphanie dit :

      Bonjour Libellule,
      Je réponds un peu tard mais je voulais juste vous signaler que si le thé vert est pris en dehors des repas il n’y a pas de problème d’absorption du fer… Bonne dégusation 😉

  3. C’EST TRES BON ET IMPORTANT.

  4. Carole dit :

    Super article ! J’adore le thé vert en plus, donc c’est top de joindre l’utile à l’agréable 😉

Laisser un commentaire

48 Partages
Partagez48
Tweetez