changer

1 – Dire « ciao » aux gens toxiques

Pas facile de détecter les gens toxiques et encore moins de s’en éloigner ! Pourtant, ces personnes vous tirent vers le bas, vous font perdre un temps précieux et sont extrêmement nocives. Collègues de travail, faux proches, amis d’enfance qui n’en sont plus, les personnes toxiques peuvent être partout.
Pour vous en protéger, vous devrez faire le point sur vos relations et déterminer si certaines personnes nuisent ou non à votre équilibre personnel. Si vous avez envie de changer de trottoir lorsque vous croisez l’une d’entre-elles, qu’après avoir vu Pierre ou Paul vous vous sentez mal, vous ruminez, vous culpabilisez, alors, vous devrez prendre les mesures nécessaire pour vous en éloigner.

Les gens toxiques épuisent, ils prennent l’énergie des uns et l’utilisent afin d’en fatiguer d’autres. Une fois débarrassé des personnes toxiques, vous vous sentirez libéré d’un poids important.

2 – Vous lancer sérieusement dans une activité épanouissante

Vous avez toujours rêvé de faire du piano mais vous n’osez pas vous y mettre car vous pensez ne pas avoir le temps ? Vous ne maîtrisez pas le solfège ou vous dites que vous êtes « trop vieux » !? Il n’est jamais trop tard pour apprendre, vous devez simplement définir vos priorités. Même si c’est seulement une ou deux heures par semaine, sautez le pas et lancez-vous dans une activité personnelle qui vous permettra de vous sentir encore plus vivant(e). Au début, vous aurez certainement l’impression que cette activité vous prend trop de temps, qu’elle empiète sur votre quotidien, mais très rapidement, vous comprendrez que vous pourrez en tirer un bénéfice certain.

Choisissez d’apprendre une langue étrangère, de lire l’intégrale d’une série de livres qui vous intéressait, débutez en aquarelle, en peinture, en chant ou en sport, peu importe. Nous avons tous l’impression d’être littéralement happés par le temps : libérez-vous de vos chaines, pensez plus à vous, le temps de pratiquer une activité qui vous plaît et peut-être de réaliser un rêve d’enfant.

3 – Vous investir dans une cause qui vous tient à cœur

Vous êtes révolté contre le changement climatique ? Contre la pollution des océans par le plastique ? Par certains choix politiques ? Par la condition des enfants dans le Tiers Monde ? Quelles que soient vos préoccupations, n’attendez pas que le monde bouge sans vous.

Ne soyez pas seulement spectateur mais devenez acteur dans une lutte qui vous tient à cœur. Bien évidemment, vous n’êtes pas obligé d’être « révolté », vous pouvez aussi soutenir des actions ou des associations qui vous semblent sensées en offrant de votre temps libre aux Restau du Cœur ou au Secours Populaire par exemple. Il est difficile de faire changer les choses en étant seul, en revanche, agir peut être plus facile en rejoignant un groupe de personnes compétentes et/ou motivées. N’ayez ni peur ni honte, vous rencontrerez des gens formidables et vous vous sentirez fier et satisfait d’avoir accompli de belles choses (car oui, aider les autres comporte une petite part d’autosatisfaction).

4 – Prendre le temps

« Je ne peux pas, je n’ai pas le temps ». Nous sommes pressés, tous pressés, toujours pressés. Pressés par le temps, les rendez-vous, les impératifs, les obligations. Une fois toutes ces obligations mises de côté : que reste-t-il ? Sans modifier radicalement votre quotidien, je vous invite à prendre le temps. Prenez le temps de contempler, de regarder autour de vous et de profiter de ce qui vous entoure. Le soir, prenez le temps de discuter avec votre partenaire, de lui demander comment s’est passé sa journée et celle de vos enfants. Faites également le point sur votre propre journée, sans penser aux rendez-vous du lendemain ni aux obligations. Lâchez prise, laissez-vous un peu aller, sans télévision, sans Internet. Profitez du bonheur d’être seul ou avec ceux que vous aimez.

Si vous le pouvez, prenez le temps de vous étirer, de faire une sieste durant la pause de midi ou de faire quelques postures de yoga. Relaxez-vous de temps en temps, fermez les yeux et rappelez-vous de la chance que vous avez d’être en vie, d’être libre et d’avoir le droit de gérer votre temps comme vous le souhaitez. N’est-ce pas ça le bonheur !?

5 – Déconnecter, quelques jours par an

Voilà un beau défi pour vous inciter à vivre le moment présent et à vous focaliser sur une seule chose à la fois. Beaucoup d’entre nous sont connectés en permanence : on regarde la télévision avec une tablette dans une main, le téléphone dans l’autre et plusieurs pages de navigation ouvertes en même temps sur tous les appareils ! Ne vous est-il jamais arrivé de regarder une vidéo sur votre tablette dans votre canapé, devant votre télévision allumée ? C’est insensé n’est-ce pas ? Pourtant, nous avons pris l’habitude de nous comporter ainsi, de consommer à outrance et de prendre rarement le temps de lire un article jusqu’au bout (d’ailleurs, si vous lisez ces lignes, c’est que vous faites partie des rares exceptions qui ne survolent pas l’article avant de chercher une autre page à « scanner » rapidement, bravo !).

Je vous invite donc à « déconnecter » pour de bon, quelques jours par an. Partez à l’étranger, en Bretagne, à Paris, dans les Cévennes, peu importe ! Vous n’utiliserez ni votre téléphone, ni Internet durant plusieurs jours d’affilée. Bien sûr, vous resterez joignable pour vos proches. Cette expérience vous fera faire un pas en arrière ; vous revivrez des émotions que vous aviez oubliées comme regardez en l’air et admirer les nuages ou les façades, s’arrêter pour observer un oiseau, se délecter de l’odeur du pain chaud, dire bonjour aux personnes que vous croisez. Une fois que vous aurez testé, vous y prendrez certainement goût et il y a fort à parier que vous recommencerez régulièrement !

Et vous, que feriez-vous pour changer radicalement votre quotidien ? Pour ma part, j’ai en permanence la liste de « 100 choses à faire dans ma vie » dans mon portefeuille. Je n’en ai noté qu’une cinquantaine et cela me laisse la liberté d’en ajouter ou d’en cocher lorsque je les réalise. Un moteur simple qui me pousse à aller toujours de l’avant !

Julie Kagou

Tags: , , , , , , , , ,

5 commentaires on 5 choses que vous n’oserez pas faire et qui pourraient changer votre quotidien

  1. henri dit :

    Bonjour Olivier,
    Je te remercie car je te lis depuis un bon bout de temps.
    Tu me remotives souvent et je reprend les choses en mains maintenant.
    J’ai vécu une grosse crise de la quarantaine. J’en sors et c’est un peu grâce à toi. Je me mets à mon compte pour la deuxième fois. et je me libère des carcans et je dis non! La vie est beaucoup trop courte. J’en sais quelque chose.
    Encore merci pour tes “conseils de vie”.
    Bravo pour la réussite. Chapeau. Comme je ne suis pas française, je peut te dire que dans mon pays, outre-quiévrain, on a pas de vue négative sur les entrepreneurs et ceux qui réussissent. C’est peut-être aussi parce que je connais un peu les USA et leur vision du business.
    Bonne continuation.
    Anne

  2. mona dit :

    Bonsoir,
    personnellement, je crois en une chose très très importante, c’est bouger bouger et bouger, le secret de la vie est l’activité, le changement, la nouveauté,
    merci beaucoup
    bonne soirée
    mona

  3. Amélie dit :

    Super idée cette liste des “100 choses à faire dans ma vie “, je vais m’y mettre !
    Pour ma part, je commence à évoluer en ayant débuté un blog via la formation Blogueur Pro, et commence à remettre en question des choses de ma vie que je croyais importantes mais qui finalement ne le sont pas, voire sont toxiques.
    Ouvrir les yeux ! Regarder la vie différemment !

    Merci pour cet article qui fait du bien 🙂

  4. jordane dit :

    Tout ce qu’il y a écrit dans cet article, c’est tout ce que ne font pas une grande majorité de la population.
    Déjà si les gens avaient moins de mal à se détacher des personnes toxiques, et dieu sait qu’il y en a un paquet au quotidien, ça changerait la donne !

Laisser un commentaire