« Il fait ses nuits ? » cette question récurrente est l’un des sujets « préférés » des jeunes parents ! Lorsque l’enfant ne dort pas ou a du mal à s’endormir, cela peut devenir un vrai calvaire pour les amoureux qui ne savent plus comment faire pour retrouver un rythme sain et reposant. Voici 7 idées pour aider bébé à faire ses nuits !

sommeil bébé

1 – Favoriser une ambiance calme

À moins que vous n’ayez beaucoup de chances et que votre enfant s’endorme partout (dans ce cas, vous n’aurez pas besoin de lire cet article), vous devrez favoriser une ambiance calme avant d’aller au lit. Si vous voulez mettre votre bébé dans sa chambre à 19h30 par exemple, vous pourrez favoriser un retour au calme dès 18h30. L’idéal de est couper la télévision, de parler moins fort, de baisser légèrement l’intensité de la lumière et de demander à l’aîné de faire un peu moins de bruit quand il joue. En agissant ainsi régulièrement, votre bébé comprendra que c’est le début de la fin de la journée.

2 – Lui donner le bain

Donner le bain à bébé en fin de journée va permettre à tout le monde de se relaxer. Chuchotez-lui de petits mots gentils et s’il apprécie, massez-le légèrement. Si vous le pouvez, choisissez une lumière légèrement tamisée et un savon doux pour bébé (avec une odeur peu prononcée). Séchez-le avec une serviette douce et mettez-le dans sa grenouillère ou son body pour la nuit en lui expliquant ce que vous faites « je passe ta petite main dans la manche », « je te mets ta lotion apaisante sur les fesses », etc.

3 – Mettre une musique douce

Écouter de la musique douce en donnant le bain à son bébé est extrêmement agréable. Votre bébé s’apaisera, cela pourra devenir pour lui un rituel qui indique que la journée se termine.

4 – Agencer une chambre agréable

La chambre doit être associée au sommeil et non au jeu. Si son grand frère ou sa grande sœur vient jouer dans la pièce alors qu’il tente de s’endormir, votre bébé sera certainement perturbé. Faites-lui comprendre que sa chambre est destinée au sommeil : il s’y rendra uniquement pour la tétée, la sieste et la nuit. S’il partage la chambre avec ses frères et sœurs et qu’il se couche plus tôt, demandez à vos autres enfants de jouer dans une autre pièce (dès 18h30 par exemple). Prenez cette habitude le plus tôt possible afin que cela ne soit pas vécu comme une punition. L’idéal, même à l’âge adulte, est de laisser à la chambre sa fonction de « pièce de nuit » ; si vous le pouvez, rangez les jouets des enfants ailleurs.

Pour bien agencer la chambre de votre bébé, vous pourrez vous inspirer des méthodes du Feng Shui. Notez également que la température est importante (autour de 19 °). Aérez régulièrement la chambre (surtout si elle a été peinte récemment et/ou que vous y avez installé de nombreux éléments neufs avec vernis non écologiques, plastiques, etc. (afin d’éviter les perturbateurs endocriniens).

5 – Donner la tétée ou le biberon au calme

Cela fera également partie du rituel du soir : votre bébé aura son biberon ou sa tétée, juste avant de se coucher, à peu près à la même heure. Installez-vous un fauteuil confortable dans sa chambre, mettez une lumière basse intensité et consacrez-vous entièrement à lui pour ce moment privilégié.

6 – Lui offrir des moments privilégiés

Une fois dans la chambre (porte fermée) avec votre bébé, faites-lui des câlins et dites-lui des mots doux. L’intensité de votre voix est importante, même s’il ne comprend pas le sens, il entend que vous lui dites des choses agréables. Caressez-lui le visage avec le vôtre, expliquez-lui que vous êtes fièr(e) de lui pour telle et telle raison, etc. Votre enfant se sentira alors comme enveloppé dans une aura d’amour qui lui permettra de mieux dormir.

7 – Vérifier sa couche et renforcer les rituels

Le moment d’aller au lit est arrivé, il ne vous reste plus qu’à vérifier que votre bébé n’ait pas fait ses besoins durant la tétée et les câlins. Si c’est le cas, changez sa couche dans le calme, sans rallumer la lumière principale. S’il a un Doudou, donnez-lui pendant que vous le changez, il commencera peut-être déjà à s’endormir.

Pour renforcer la mise en place de rituels, vous pourrez lui mettre une musique douce pour l’aider à s’endormir et lui donner des repères. Ainsi, lorsque vous serez en voyage ou qu’il ira dormir ailleurs, il retrouvera sa musique habituelle et cela pourra le rassurer.

S’il est tout petit, vous pourrez coller le haut de son crâne au rebord du lit, cela lui rappellera le ventre de sa maman.

Bon à savoir

Ne laissez pas de peluches et autres objets « inutiles » dans le lit de votre enfant. Si vous trouvez cela mignon, gardez à l’esprit que votre bébé n’en a pas besoin et que cela n’a aucun intérêt (si ce n’est celui de vous faire plaisir). Les risques d’étouffements sont une réalité !

En ce qui concerne la mort subite du nourrisson, les scientifiques ne réussissent toujours pas à déterminer quelles en sont les causes et de nombreuses thèses sont encore évoquées. Aujourd’hui, il est conseillé d’installer son bébé sur le dos, la tête de côté (pour pouvoir évacuer facilement un éventuel renvoi).

Si votre bébé se réveille en pleine nuit, essayez d’interpréter ses cris (cela viendra avec le temps, ne vous inquiétez pas) : A-t-il faim ? A-t-il fait dans sa couche ? A-t-il été réveillé par du bruit ? A-t-il mal quelque part ? Partez du principe qu’un nourrisson ne pleure jamais pour rien (et n’a pas peur du noir). Le comprendre vous aidera à répondre à ses attentes et donc, à retourner vous coucher rapidement. Plus vous serez calme et serein(e), plus votre enfant sentira votre apaisement. Si vous vous énervez contre lui en pleine nuit, ses pleurs s’intensifieront, car il ressentira votre stress.

Julie Kagou

Tags: , , , , , , , , ,

2 commentaires on 7 habitudes zen pour aider bébé à faire ses nuits

  1. mary dit :

    tout a fais d accord merci bcp

  2. mona dit :

    Bonsoir,
    personnellement, je pense que si les parents et surtout la maman se porte bien, le bébé ira aussi bien qu’elle, donc la maman doit prendre bien soin d’elle, essayer de ne pas trop se stresser avoir de l’aide du conjoint de sa famille aussi, accepter l’imperfection, à la fin on n’est que des êtres humain
    merci beaucoup
    bonne soirée
    mona

Laisser un commentaire