Pour devenir plus zen au quotidien

Comment gérer les moments difficiles

Note : cet article est une traduction de l’article How to Handle the Difficult Times de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

CriseParfois, la vie nous donne un grand coup sur la tête, nous porte un coup tel que cela nous coupe la respiration.

Un être cher meurt, vous perdez votre travail, quelqu’un à qui vous tenez tombe malade, vous vous plantez en voiture, ou le désespoir vous frappe.

Que faire quand le monde qui nous entoure s’écroule, quand nous n’arrivons pas à trouver une échappatoire ?

Les moments où les choses s’écroulent sont exactement les meilleurs moments pour s’entraîner à la pleine conscience et à la compassion. Ce sont les moments pour lesquels nous nous préparons, d’une certaine façon, quand nous méditons régulièrement avec conscience et compassion pendant les moments non-traumatisants.

Les moments où le monde s’écroule sont les domaines d’exploration les plus riches, et ceux où nous avons le plus besoin d’outils.

Voici donc la façon de gérer ces moments :

Restez avec cette douleur. Ne la fuyez pas, n’essayez pas d’en faire quoi que ce soit, affrontez-la plutôt avec courage.

Restez avec la sensation de votre corps, en laissant vos histoires derrière vous, et souriez à cette sensation, soyez amical avec elle, ayez le courage de rester simplement avec elle comme vous seriez avec un ami qui souffre.

Faites-le par petites doses si c’est tout ce que vous arrivez à supporter. Faites-le avec patience, en remarquant que votre esprit veut fuir cela. Revenez-y sans cesse, et vous apprendrez à avoir confiance dans le fait que vous pouvez rester avec vos sentiments négatifs.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le guide définitif pour tenir vos bonnes résolutions du Nouvel An

Finalement, vous verrez que ces sentiments ne sont pas si mauvais, que vous pouvez rester avec eux et que le monde ne s’arrêtera pas de tourner, que ces sentiments vont disparaître comme un nuage de passage, que ces sentiments et ces pensées ne sont pas vous mais simplement un phénomène de passage. Vous allez commencer à les prendre moins au sérieux, à voir que ce n’est pas une si grosse affaire, à vous détacher d’eux, à leur laisser de la place dans votre esprit.

Quand le monde s’écroule, c’est le moment de s’entraîner.

Crédits photo : © dejanpo – Fotolia

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
3 commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.