Note : cet article est une traduction de l’article Avoid the Tendency to Think Your Way is the True Way de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

DifférencesUne chose que j’ai remarquée chez moi ces derniers mois, et que je vois tout le temps chez les autres, est de penser que ma façon de faire les choses est la seule façon valable de le faire.

Je parie que vous le faites aussi.

Nous le faisons tous ; si nous ne sommes pas inquiets d’être en train de faire les choses de la mauvaise façon, nous semblons sûrs que notre façon de faire est la bonne. Étrangement, je pense que nous faisons les deux tout le temps.

Certaines occasions dernièrement où j’ai pensé que ma façon de faire était la meilleure :

  • Je juge les gens qui ne mangent pas aussi sainement que moi. Tout particulièrement ceux qui mangent au fast-food.
  • Je regarde les gens qui portent des tas de bagages quand je voyage, et je pense qu’ils ne voyagent pas aussi bien que moi qui n’ai qu’un petit sac à dos.
  • Je juge les gens qui ne font pas de sport, et je pense que ma façon de faire de l’exercice est la bonne façon de le faire.
  • Je me sens supérieur aux gens qui fument (même si je l’ai fait pendant longtemps).
  • Je me moque des gens qui regardent des films populaires, qui écoutent des chansons de variété, qui regardent trop la télé (même si j’ai fait tout cela).
  • Je juge les « bros », les hipsters, les trolls sur internet, les gamers, la culture des startups, les racistes, les misogynes, les gloutons, les gens qui ont des pubs sur leurs sites, les gens qui conduisent de gros camions, les gens qui passent trop de temps sur Facebook ou Instagram, les accumulateurs compulsifs, les gens qui ne sont pas ordonnés ou organisés, les gens qui n’ont pas le contrôle de leurs finances, les gens qui mangent trop de viande et de fromage…

En d’autres termes, je juge tout le monde d’une façon ou d’une autre, parce qu’ils sont différents de moi. Et il en va de même, semble-t-il, pour tout le monde. Quand quelqu’un ne fait pas les choses à votre façon, vous les jugez. Votre façon de faire est la bonne. Ou ma façon de faire est la bonne.

Évidemment, c’est simplement notre réaction naturelle vis-à-vis des gens qui sont différents de nous. Quand nous nous arrêtons pour y réfléchir, notre façon de faire ne peut pas être la seule bonne façon de faire. D’autres personnes ont simplement d’autres préférences, et le monde serait ennuyeux si tout le monde faisait la même chose, si personne ne faisait les choses différemment.

Nous voulons de la diversité. Nous voulons des idées différentes. Nous voulons un clash de cultures et d’idées. Nous voulons être exposés à un flux constant de différences.

Et donc je vous recommande avec insistance de faire attention aux moments où vous pensez que votre façon de faire est meilleure que celle de quelqu’un d’autre. Remarquez-le, questionnez-le, et voyez si vous pouvez essayer d’être curieux de la façon de faire de l’autre personne. En quoi est-ce que leur façon de faire pourrait être tout aussi bonne que la vôtre ?

Comment pouvons-nous nous débarrasser des jugements et accepter la curiosité ?

Je tente de le faire, et je lutte avec ça, mais cette lutte en vaut la peine.

Crédits photo : © peshkova – Fotolia

Tags: , , , , ,

6 commentaires on Évitez d’avoir tendance à penser que votre façon de faire est la seule valable

  1. BONJOUR
    il est écrit : Évidemment, c’est simplement notre réaction naturelle vis-à-vis des gens qui sont différents de nous.

    et le seul mot qui ne me semble pas à sa place dans cette phrase est : naturelle …

    à méditer …peut être ?
    bien à tous, Véronique

  2. Aubert dit :

    Vive la différence et cultivée là… Comme chantait “Julien Clerc
    Ma différence à moi!!!!

  3. mona dit :

    bonsoir,
    j’ai la chance de vivre dans un pays tres ouvert aux autres cultures, j’ai de la chance de connaitre plusieurs langues, j’en profite pour apprendre et m’enrichir des autres civilisations tout en gardant au fond de moi ma propre culture, j’y peux rien c’est ecrit dans chaque cellule de mon corps, la culture de mes parents et de mes ancetres, j’en suis tres fière,
    a la fin nous sommes tous des etres humains, quelques soit nos differences, nos culture, nos religions……
    merci a tous
    mona

  4. rabe dit :

    D’accord, mais que leur façon de pensée et de faire demeurent dans le domaine du légal et ne détruit pas l’environnement.

  5. Noelle dit :

    Excellent texte et piste de réflexion. Merci.

  6. Carole dit :

    Bonsoir,

    Ne plus juger en utilisant la curiosité, oui.
    Cependant, j’ajouterais un nécessaire détachement.
    Car si vous cessez de juger les autres, eux continuent souvent à le faire.
    Ils iront même jusqu’à vous en vouloir de ne plus les juger.
    Car être jugé, c’est exister.

    Carole.

Laisser un commentaire

24 Partages
Partagez20
Tweetez4