Note : cet article est une traduction de l’article Set Powerful Deadlines de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Petit à petitCette semaine j’empile le travail parce que je pars en croisière pendant presque un mois.

Je ne suis généralement pas aussi productif, mais là je mets les bouchées doubles parce que je veux finir tout mon travail avant de partir.

Pendant la croisière, je me suis fixé deux grands projets, avec comme échéance de les finir avant la fin de la croisière.

Avant la croisière, j’ai aussi comme défi de finir les 60 premières leçons de mes cours d’espagnol, ce que j’ai tenté de faire et échoué plusieurs fois déjà (!) mais que je vais maintenant terminer. Comment est-ce que je vais arriver à le terminer cette fois ? Je me suis fixé comme échéance de finir ces leçons d’ici la croisière, ou alors mon ami Tynan va me mettre une gifle si je ne l’ai pas fait.

Ce sont des délais et des échéances auto-imposées, et elles fonctionnent vraiment bien.

Je ne suis pas toujours fan des échéances et des objectifs, mais il est bon d’être capable d’utiliser tout ce qui peut fonctionner pour vous. Si vous travaillez bien sans échéance et sans objectifs, alors continuez autant que vous le pouvez. Mais si vous luttez pour faire avancer un projet (ou un projet d’apprentissage comme les cours de langues), alors vous pourriez tester une échéance auto-imposée.

Voici quelques trucs qui fonctionnent pour moi :

  1. Ayez une motivation extérieure pour respecter cette échéance. Par exemple, partir en voyage est une échéance pour tout le travail que j’ai à faire parce que je n’aurai pas de bonne connexion à internet pendant le voyage, donc j’ai vraiment besoin d’en finir le plus possible. Avoir fait en sorte que Tynan me gifle si je ne finis pas toutes mes leçons d’espagnol signifie que je vais clairement finir mes leçons.
  2. Mais ayez une bonne motivation intérieure. La motivation extérieure aide beaucoup pour profiter de cette petite poussée supplémentaire, mais si vous ne vous préoccupez pas vraiment d’un projet, votre cœur n’y sera pas. Le cœur, c’est important. Personnellement, je sais que je fais tout mon travail parce que je veux aider les gens qui luttent, et cette connexion avec eux et cette intention d’aider est ce qui me motive vraiment. Pour les cours d’espagnol, je me motive par envie de me connecter plus profondément avec les gens des pays dans lesquels je voyage, au lieu d’être un simple touriste et de m’attendre à ce que tout le monde me parle anglais.
  3. Préparez-vous au succès. Avoir simplement une motivation et une échéance ne fera pas l’affaire, vous devez trouver comment vous allez le mettre en œuvre. Quand exactement allez-vous faire ces leçons d’espagnol ? Quels moments de votre journée allez-vous mettre de côté pour faire ce travail ? Mettez-les vraiment de côté et apprenez à vous concentrer pendant ces moments. Personnellement, me souvenir de ma motivation profonde et des raisons de cette échéance va généralement me pousser à me concentrer quand je veux fuir vers des distractions.

Il y a deux grandes raisons pour lesquelles tout cela fonctionne, même si cela semble intrinsèque et excessif.

La première raison est que cela vous pousse à dépasser votre peur. Même si nous avons une bonne motivation intérieure, nous repoussons le travail ou les projets d’apprentissage que nous voulons vraiment faire à cause de la peur. Nous avons peur de l’échec, de l’inconfort, du fait que nous ne savons pas, que nous ne sommes pas bons dans quelque chose. En d’autres termes, nous avons peur de l’incertitude. Et nous fuyons l’incertitude, chaque jour, tout au long de la journée.

Mais l’échéance, définie de cette façon, aide à dépasser cette peur. Cela vous met là où vous voulez être, et vous aide à faire ce travail et à ne pas penser au fait que vous devriez le faire ou non. Sans essayer de le fuir.

La seconde raison est que cela élimine toute possibilité de choix. Toute la journée, nous avons le choix– vérifier les mails, jeter un œil aux réseaux sociaux, lire des blogs et des sites d’infos, nettoyer la maison, faire les courses, ou faire le travail que nous voulons faire. Nous sommes exténués par tout ce choix, et quand les choses se corsent, nous choisissons souvent de ne pas faire les choses que nous voulons vraiment faire parce que nous en avons peur.

Les échéances avec des motivateurs forts (comme se faire gifler, ou perdre 10 000 € si vous ne le faites pas) va supprimer toute possibilité de choix. Soudain, vous êtes sûr que vous allez faire le travail, ou prendre vos cours de langues. Vous allez vous asseoir et le faire, tout simplement, sans y réfléchir, parce que le choix a été fait pour vous.

Vous n’avez pas besoin d’échéances chaque jour, tout le temps. Mais parfois, mettre en place une échéance forte pour supprimer le choix et vous pousser à dépasser la peur est exactement ce dont vous avez besoin.

Crédits photo : © lpstudio – Fotolia

Tags: , , , ,

2 commentaires on Fixez des échéances qui vous donnent du pouvoir

  1. Annie dit :

    Tout d’abord merci pour tous vos articles que je lis toujours avec grand intérêt même si je ne fais en général pas de commentaire et bonne croisière !

    Votre article m’a fait penser au fait que j’ai terminé une formation par correspondance que j’avais entreprise mais que je faisais traîner en longueur dès lors que j’allais ne plus avoir accès aux corrections des professeurs ! Deux mois avant la date fatidique, je me suis organisée de telle façon que cette formation a été terminée avec pratiquement 15 jours d’avance alors qu’il me restait encore beaucoup de devoirs à rendre !!!!! Comme quoi, l’échéance d’arrêt des corrections m’a motivé et je suis très fière d’avoir pu terminer cette formation dans les temps !

    Bon vent à vous, Olivier et revenez nous vite !

  2. blaes dit :

    MERCI OLIVIER ENCORE ET TOUJOURS POUR CE COMMENTAIRE. C’EST FOU ET INCROYABLE A LA FOIS… MAIS CHAQUE FOIS QUE JE VOUS LIS… COMME PAR HASARD, C’EST EXACTEMENT CE QUE JE SUIS EN TRAIN DE VIVRE ! AINSI POUR CE COMMENTAIRE… J’AI PRIS LA DECISION, IL Y A TROIS JOURS DE FAIRE UNE ACTIVITE QUI M’A TOUJOURS PLU. J’AI CHERCHE SUR LE NET, J’AI TELEPHONE AU NUMERO QUI CORRESPONDAIT ET JE SUIS “TOMBEE” SUR UNE DAME QUI COMME PAR HASARD EST NATIVE DE MA VILLE. CETTE ACTIVITE DECOULE DE L’ENSEIGNEMENT NATIONAL. ELLE CONSISTE A LIRE ET A DONNER LE GOUT DE LIRE DES HISTOIRES A DES ENFANTS DANS LES ECOLES, LES BIBLIOTHEQUES, ETC… J’ADORE RACONTER, FAIRE RIRE ET COMME J’AIME IMITER DES VOIX… LA MOTIVATION EST D’AUTANT PLUS GRANDE. UNE FORMATION A SUIVRE ? QU’IMPORTE… J’AI ENVIE ! DES REUNIONS AVEC DES GENS QUE JE NE CONNAIS PAS ? QU’IMPORTE ! J’AI ENVIE.. AINSI, IL Y A PRESQUE TROIS MOIS, JE ME SUIS INSCRITE A DES COURS DE QI GONG MALGRE LE FAIT QUE JE SOIS FAIBLE A CAUSE D’UNE MALADIE RARE. JE N’AVAIS PAS ENVIE D’Y ALLER LE JOUR “J” (FATIGUE) MAIS J’Y SUIS ALLEE. CE FUT MAGNIFIQUE. AUJOURD’HUI, J’EN SUIS A MA NEUVIEME LECON ET JE DEVIENS FAN DE CE SPORT ! LE PREMIER JOUR FUT DUR. EN RENTRANT CHEZ MOI, J’AI DORMI DEUX HEURES ET TOUTE LA JOURNEE DU LENDEMAIN. PEU A PEU, LA FORCE EST REVENUE. CA N’EST PAS LA GRANDE FORME MAIS MAINTENANT JE TIENS L’EQUILIBRE ET PUIS CES MOUVEMENTS SONT SI GRACIEUX ET LA MUSIQUE SI BELLE (J’ADORAIS DANSER ETANT PLUS JEUNE, LA JE NE PEUX PLUS CAR TROP RAPIDE POUR MOI.. JE NE TIENDRAIS PAS LE COUP ! LOOOL)! OUI ! VOUS AVEZ RAISON EN TOUS POINTS DANS VOS DIRES ! AVOIR UNE ECHEANCE VOUS MET DEVANT LE FAIT ACCOMPLI. VOUS N’AVEZ PAS LE CHOIX MAIS…. APRES ! QUEL BONHEUR !!!!!! JE VOUS SOUHAITE DE PASSER UNE TRES TRES BELLE CROISIERE QUI VOUS APPORTERA LE PLAISIR DE LA COMMUNICATION ET DE LA COMMUNION AVEC D’AUTRES PEUPLES ! MERCI ENCORE POUR M’AVOIR DONNER L’ENVIE D’AVOIR ENVIE….

Laisser un commentaire