Note : cet article est une traduction de l’article Constantly Worried About How Others Perceive Us de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

RegardSi quelqu’un vous dit qu’il se moque de ce que pensent les autres, il se leurre.

Aucun de nous n’est exempt de cette inquiétude.

Tout le monde essaye d’avoir l’air bien aux yeux des autres. Tout le monde est stressé de ce dont il a l’air, de la façon dont il est perçu, du fait que les gens le trouveront beau ou intéressant. C’est pour cette raison qu’Instagram, Facebook, Twitter, les blogs et les miroirs existent.

Malheureusement, cette inquiétude constante de la façon dont nous sommes perçus par les autres peut nous amener à lutter. Nous nous inquiétons d’avoir les bons habitus, de l’apparence de notre corps, ou de nos cheveux (ou du manque de cheveux, dans mon cas), si les gens vont rire à ce que nous écrivons, si quelqu’un va « liker » nos photos ou nos posts. Cela demande tellement d’énergie mentale.

Nous ne pouvons pas totalement l’oublier ; ce n’est pas dans la nature humaine. Nous pouvons nous dire que « les opinions des autres ne comptent pas » ou que « personne ne se préoccupe vraiment de nous » mais cela n’empêchera pas notre cerveau de le ressasser.

Alors que pouvons-nous faire ?

Nous pouvons être conscients de ces anxiétés quand elles apparaissent. Nous pouvons réaliser que les anxiétés ne sont pas une commande mais plutôt une simple chose qui apparaît, comme les nuages surplombant une montagne. Ils vont passer, s’éloigner, si nous les regardons simplement sans trop y accorder d’importance.

Ensuite nous pouvons dépasser ces anxiétés et voir ce que nous avons fondamentalement de bon là-dessous. Nous sommes de bonnes personnes, avec un grand cœur, et nous voulons juste être aimés et appréciés. Nous sommes inquiets de ne pas être aimés, nous nous inquiétons d’être jugés, et ce sont des préoccupations très humaines. Nous sommes bons, sous tout cela.

Je vous encourage à prendre une minute maintenant pour contempler cela.

Apprenez à connaître la bonté que vous avez en vous. Elle est toujours là, et vous pouvez puiser dedans quand les soucis apparaissent.

Parce que peu importe ce que les autres pensent de vous, vous saurez que cette bonté est là.

Crédits photo : © sebastianJohn – Fotolia

Tags: , , , , , , ,

3 commentaires on La façon dont les autres nous perçoivent : une inquiétude constante

  1. Frédéric Valade dit :

    J’ai beaucoup apprécié cet article…Ça été un effet miroir pour moi qui dit sans cesse que je me fiche complètement de l’opinion qu’on a sur moi….Je suis souvent seul…Voilà une des conséquences.

  2. Marta Irico dit :

    La façon dont les autres nous perçoivent n’est que un aperçu de leur monde intérieur, ce n’est pas vraiment nous-mêmes ! Ils nous disent seulement ce qu’ils sont capables de voir. Et pour dire s’il y en a de gens aveugles dans ce monde !
    Personne peut nous connaître mieux que nous-mêmes nous connaissons, et si quelqu’un nous fait remarquer nos limites, alors c’est un grand cadeau pour nous pour les dépasser et évoluer. Merci !

  3. thomas dit :

    Merci Olivier,
    Tes articles sont très intéressants et me permettent d’essayer de dépasser mes préjugés et mes attentes. Se recentrer sur soi-même est mon nouveau crédo 🙂
    Seulement à tout laisser passer aux autres, ne prenons pas le risque de ne pas leur transmettre ce qu’on ressent.
    Dès fois un conflit ouvert permet de dire ce qu’on pense aux autres, j’ai peur en trop suivant cet article de trop renfermer sur moi-même mes frustrations et blessures vis à vis de mes proches. Qu’en penses tu ?

Laisser un commentaire