Note : cet article est une traduction de l’article The Joy of Letting Go of Stress de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

StressLa saison des vacances peut généralement être une des périodes les plus stressantes de l’année. C’est la principale cause de stress dans des familles qui du coup ne sont même plus capables de passer de bons moments ensemble.

Est-ce que vous accumulez du stress ? Est-ce que cela diminue un peu la qualité de votre vie ?

Essayez ceci dès maintenant : faites une pause au milieu de votre journée chargée pour prendre le temps de remarquer comment vous vous sentez. Est-ce que votre mâchoire est serrée, vos épaules et votre corps tendus ? Remarquez-vous une partie de votre corps qui ressent de la tension par rapport à quelque chose qui vous inquiète ou vous rend anxieux ? Une partie de votre esprit ressent-elle le même genre de tension ?

La plupart d’entre nous ressentons du stress sous une forme ou une autre tout au long de la journée, que nous le réalisions ou non. La bonne nouvelle est que nous pouvons nous en débarrasser.

Ce contre quoi vous luttez

Pourquoi est-ce que nous stressons, nous sommes anxieux, nous ressentons un écrasement ou une perte de contrôle ?

C’est parce que le monde n’est pas l’endroit parfait, calme, simple et ordonné que nous aimerions qu’il soit. Nous voulons que les choses soient confortables, agréables, jolies et ordonnées. Malheureusement, nous avons pas mal de travail, les gens demandant notre attention, nous ne sommes pas aussi disciplinés que nous voudrions l’être, les gens font des choses qui nous frustrent, et il y a simplement trop de choses à faire et à lire et à apprendre et à gérer.

Le problème n’est pas le monde, ou les autres… Il y aura toujours du désordre, de la désorganisation, des lacunes.

Le problème est que nous nous accrochons à ce que nous attendons des autres, à ce que nous attendons de nous-mêmes, à ce que nous attendons de notre travail, de notre famille et de notre vie.

Notre attachement à ces idéaux est à l’origine de nos luttes. Tout comme notre réticence à accepter les choses comme elles sont.

Et nous ne voulons pas ressentir ces luttes, donc nous essayons d’éviter d’y penser en nous distrayant.

Mais il y a une bonne nouvelle ! Nous pouvons relâcher notre lutte et trouver de la joie dans la réalité qui nous entoure.

La joie du laisser-aller

Je vais vous proposer une pratique pour tous les moments où vous vous sentez stressé, anxieux, frustré, ou quand vous connaissez ce genre de lutte.

Remarquez ces sentiments. Jetez sur eux la lumière de votre conscience.

Tournez-vous vers eux, accueillez-les. Souriez et soyez gentil envers ces sentiments, en leur accordant toute votre attention.

Remarquez les sensations dans votre corps. Où sont localisées ces sensations, à quoi ressemblent-elles ?

Remarquez la tension dans votre corps, et dans votre esprit, pendant que vous souhaitez voir disparaître ces sentiments.

Essayez de relâcher la partie de votre corps qui est tendue. Puis relâchez la partie de votre esprit qui se tend autour de ce sentiment.

Dans cet état plus relâché, ouvrez un espace, comme un champ grand ouvert, au sein de votre esprit et de votre corps.

Dans cet espace, autorisez-vous à voir ce qu’il y a de fondamentalement bon en vous, ce qui est là à chaque instant.

Dans cet espace, autorisez-vous à voir ce qu’il y a de fondamentalement bon dans cet instant, ce qui est toujours à notre disposition si nous avons envie de le voir.

Trouvez de la joie dans la redécouverte de ce qu’il y a de bon en vous-même et en cet instant.

C’est une pratique de laisser-aller vis-à-vis de cette lutte, et d’acceptation de ce moment comme il est, et vous-même comme vous êtes.

Vous pouvez le faire dès maintenant. Vous pouvez vous entraîner à voir ce qu’il y a de bon chez les autres également. À voir ce qu’il y a de bon dans nos luttes, nos relations compliquées et notre activité.

Nous pouvons redécouvrir la joie et l’autre qui ont toujours été là.

Crédits photo : © miissa – Fotolia

Tags: , , , , ,

Un commentaire on La joie de se débarrasser du stress

  1. adel dit :

    avec Olivier ..toujours le meilleur contenu…merci

Laisser un commentaire