ContentementIl y a une petite habitude que je m’entraîne à pratiquer. Elle peut transformer des situations difficiles en situations bien meilleures – et cela ne va pas vous surprendre. C’est l’habitude de la gratitude.

C’est une habitude très simple que nous oublions souvent de pratiquer. Toutefois, quand nous le faisons, cela peut transformer toute notre perspective, et toute notre vie en conséquence.

Laissez-moi vous donner un exemple. Il y a 10 ans environ, je me souviens avoir été pris dans une tempête et de m’être fait tremper. A l’époque, j’étais hyper stressé parce que j’avais peur de me retrouver en faillite et je détestais mon boulot. Pire, je n’étais pas content de ma santé et de ma forme physique. J’étais un peu triste à cause de tout cela.

J’ai donc décidé de faire une liste mentale de tout ce dont j’étais reconnaissant, juste là, sous la pluie. C’était une longue liste. Je ne n’arrive pas à me souvenir de tout ce qui y figurait, mais voici certains points :

  • Je suis l’époux d’une femme belle et affectueuse qui me soutient.
  • J’ai cinq merveilleux enfants (à cette époque-là, maintenant j’en ai six).
  • J’ai un travail.
  • Je suis en relativement bonne santé (peut-être un peu en surpoids, mais je n’ai pas de maladie ou de douleur chronique).
  • J’ai une famille qui m’aime (parents, frères et sœurs, famille étendue) et que j’aime profondément.
  • (A l’époque) je vivais sur une île tropicale (Guam) où la pluie vous rafraîchit quand vous avez trop chaud (je vis maintenant au nord de la Californie).
  • Je suis vivant.
  • Je peux goûter des plats délicieux, sentir des fleurs, voir de l’art, entendre de la musique. Quels miracles !
  • J’ai des amis.
  • J’ai la capacité de courir.
  • Je peux aimer.
  • Je peux cueillir des mangues sur l’arbre énorme dans mon jardin.
  • J’ai la capacité de lire des romans, mes chers romans adorés !
  • J’ai de quoi me nourrir, je ne suis pas SDF, seul ou victime d’un désastre naturel.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Profitez de la vie maintenant ET économisez pour plus tard, ou, Pourquoi la gratification retardée est une fausse dichotomie

Cette liste était probablement 4 ou 5 fois plus longue, mais vous saisissez l’idée. Les choses que je tenais pour acquises étaient maintenant bien en évidence devant moi. Les choses qui me faisaient me sentir mal étaient toujours là, mais elles étaient mises en perspective. Elles étaient mêlées à des éléments de ma vie plus puissants et cela créait finalement un mélange d’amour et de beauté purs.

Oui, il y a de mauvaises choses dans ma vie, et ce n’est pas grave de me sentir mal en y pensant. Cependant, il est également important de me souvenir du reste de ma vie, de me souvenir que même les mauvaises choses rendent la vie complète et intéressante. La vie serait en effet ennuyeuse sans défis !

Cela a transformé la façon dont je me sentais, à cet instant sous les trombes d’eau tropicales. Tout cela en faisant une simple liste.

J’ai utilisé ce processus des centaines de fois depuis, et cela change tout. Par exemple :

  • Quand je suis en colère contre quelqu’un, je peux essayer de voir ce dont je peux être reconnaissant chez cette personne.
  • Lorsque je tergiverse sur un projet, je peux être reconnaissant d’être capable de travailler sur ce projet.
  • Si je suis blessé ou malade, je peux être reconnaissant d’être simplement en vie.
  • Quand je perds un bon ami, je peux éprouver du chagrin, mais je peux aussi être reconnaissant du temps que j’ai passé avec cette personne, et de tout ce qu’elle m’a apporté.
  • Lorsque quelque chose de mal arrive pendant que je voyage, je me souviens d’être reconnaissant de pouvoir simplement voyager. Et je me dis que ce sont ces défis sont qui font du voyage une aventure.
  • Lorsque quelqu’un n’aime pas ce que je fais, et me critique, je peux être reconnaissant qu’on se soucie assez de moi pour faire attention à ce que je fais. L’attention est un cadeau.

J’aimerais faire une petite recommandation qui pourrait être importante si vous oubliez souvent de pratiquer la gratitude : commencez une petite habitude quotidienne.

Prenez simplement quelques minutes par jour pour tenir un journal. Ou méditez sur la gratitude. Vous pouvez aussi réfléchir à ce pourquoi vous êtes reconnaissant dans la vie. Faites-le tous les jours, et voyez si cela change quelque chose.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Bougez-vous les fesses : 16 moyens de rester motivé quand vous êtes sur la pente descendante

Ne vous précipitez pas dans cette habitude, ne le faites pas sans y penser. Essayez vraiment de ressentir de la gratitude pour tout ce qui figure sur votre liste. Ressentez toutes les merveilles des choses de votre vie.

Je vous mets au défi d’être complaisant dans votre vie après cela.

Article original écrit par Léo Babauta.

Avant de prendre congé de vous, permettez-moi de partager avec vous la vidéo suivante. Elle vient en complément à tout ce qui a été dit précédemment et partage une astuce qui peut vous aider à être reconnaissant en tout temps.

Crédits photo : © SG- design – Fotolia

Tags: , , , , ,

6 commentaires on Le pouvoir transformateur de la gratitude

  1. Olivier dit :

    Réfléchir à ce dont on est reconnaissant dans sa vie, c’est se remettre en cause de manière positive. Il s’agit d’ailleurs davantage de ce dont on devrait être reconnaissant: il est tellement plus facile de se plaindre de ce que l’on n’a pas que de se réjouir de ce que l’on a!
    Pour cela il faut s’extraire de la masse, penser par soi-même et non pas par média interposés, et réfléchir à ce qu’est sa propre vie dans un contexte donné, et à ce que l’on pourrait en faire pour qu’elle soit plus belle, encore plus belle!

  2. mona dit :

    Bonjour,
    oui c’est sure, quand on y pense, on a tous beaucoup de chance, juste la vie en elle meme, c’est un miracle, lorsqu’on sait que l’univers a mis plus de 15 milliards d’année lumières pour qu’on soit là!!!!!!
    mais les gens et moi meme, on oublie toujours cela, on veux toujours, plus, enocre et encore,
    mais cela ne fait pas partie de l’etre humain ?????
    un peu d’ambition ne fait pas mal non plus 🙂
    a mon avis, il faut toujours progresser, travailler plus, garder cette petite flame qui est en nous, c’est le secret de la vie.
    merci
    bon courage
    mona

  3. danielle dit :

    merci pour vos articles toujours aussi motivants
    merci pour tous ces partages

  4. Riviere dit :

    Bonjour,ça fait 1 an que je pratique la gratitude et ma vie a changé . Je suis plus sereine .. La gratitude c’est Comme mes vitamines le matin .. Je suis plus reconnaissante de ce que j’ai , je me plains moins , et je suis plus à l’écoute de ma vie … Merci pour cet article .. J’aime beaucoup lire mr babauta

  5. Astriha dit :

    Bonjour je suis une fille qui n’est jamais satisfaite. Je vais me mettre aujourd’hui 1er mars et voir ce que cela va m’apporter. Je m’achète un cahier et je m’y mets. J’espère y arrivée mais je suis déterminé. Merci pour cet article

  6. Sanna dit :

    Bonjour Olivier, tout ce que vous dites est vrai et juste, tout simplement c’est votre coeur qui parle, votre évolution vous permets
    d’embellir votre Ame ; et ça c’est essentielle.
    Bonne continuation !
    Cordialement,
    Dominique

Laisser un commentaire