Note : cet article est une traduction de l’article The 7 Things I Do to Stay Fit While Traveling de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

SportUne des grandes réussites dans ma grande expérience de voyage a été ma forme physique pendant notre long voyage en Europe.

Les huit membres de ma famille entrant dans leur dernière semaine de ce voyage de 4 semaines, je dois dire que je suis probablement tout autant en forme que quand je suis parti, et de certaines façons encore plus en forme ; je peux faire plus de pompes et marcher plus loin et plus longtemps, par exemple. Mon alimentation n’a pas été parfaite, mais cela n’a pas été horrible, et je m’en suis plutôt bien sorti côté exercice, donc cela a plus qu’équilibré les choses.

C’est une grande victoire pour moi, croyez-moi. Je ne garde généralement pas une bonne routine d’exercice quand je voyage – j’essaye, mais ce n’est jamais aussi bien que quand je suis à la maison. Ce voyage a été un grand changement pour moi, et aujourd’hui j’aimerais partager ce qui a fonctionné.

Voici 6 choses que j’ai faites et qui ont fonctionné pour moi :

  1. Je garde une séance d’exercice courte et minimale. Chaque jour, j’alterne 10 minutes d’écriture et ma séance d’exercice du jour – soit des pompes, soit des squats. Juste un exercice sans charges, souvent de 4 à 6 séries (sans compter les séries d’échauffement) d’autant de répétitions que je le peux. C’est tout. Mais même avec cet exercice minimal, j’ai gagné en force dans ces exercices et je sens que cela fonctionne vraiment bien. Et comme l’exercice est très simple, il est difficile de dire non. Mais ce n’est pas tout ce que je fais dans la journée ! Plus d’infos ci-dessous.
  2. Je ne me laisse pas le choix. C’est probablement le plus grand changement pour moi au cours de ce voyage ; généralement je procrastine vis-à-vis de l’exercice, probablement parce que mes routines d’exercice habituelles en voyage comptent 4 ou 5 exercices différents et semblent trop difficiles. Cette fois, je l’ai simplifiée pour ne garder qu’un seul exercice, donc je ne procrastine pas. Et transformer ce voyage en grande expérience, où je dois rapporter mes résultats sur mon blog pour vous tous, augmente ma responsabilité et fait que je ne veux pas échouer. Donc chaque matin, je médite pendant quelques minutes, je fais l’équivalent d’une heure de travail (écriture et mails), et je fais mon exercice de musculation du jour, sans aucune excuse. Cette routine fonctionne très bien, si je ne me laisse pas décrocher.
  3. Je marche énoooormément. Eva, les enfants et moi marchons beaucoup, tous les jours. Généralement pendant des heures. C’est bien plus que ce que nous marchons à la maison, donc on est passé du stade de canards boiteux à dieux de la marche en simplement quelques semaines. Évidemment, nous faisons des pauses et nous arrêtons pour manger une glace et traîner dans les parcs publics, mais la majeure partie du temps nous avons marché dans des rues pavées et venteuses et nous avons simplement admiré les bâtiments, les statues, les cafés et la lumière illuminant doucement une ville qui est très ancienne mais nouvelle pour nous.
  4. Je monte chaque volée de marches en courant. Quand on explore une ville, il y a beaucoup de marches à monter sur des ponts (à Venise), pour sortir du métro, pour entrer dans un musée, etc., et je sprintais pour monter chacune de ces volées de marches. Quand je vois une colée de marches, je les monte en courant avec jubilation, deux ou trois marches à la fois. Par moments nous avons même gravi des centaines de marches (la Tour Eiffel, l’Arc de Triomphe) et je n’ai monté en courant qu’une partie de ces marches, mais j’adore les escaliers de toutes sortes !
  5. Je sprinte. Chaque jour, je sprinte plusieurs fois minimum. Par exemple je vais faire la course avec les enfants jusqu’à une statue, ou descendre une petite allée en sprintant juste pour s’amuser. Pour moi c’est une forme de jeu. Je ne vais pas faire de longs joggings quand je voyage, mais je profite de chaque opportunité de sprinter quand je le peux. Je finis généralement chaque journée épuisé !
  6. J’essaye d’être conscient, et de ne pas surmanger. Pour être honnête, les plats que j’ai mangés n’ont pas été très équilibrés – pâtes, pizzas, pain blanc, glace végétalienne. Cela ne me pose pas de problème ; par le passé, je me suis tenu à mon régime sain pendant que je voyageais et ce n’était pas très amusant. Donc pour ce voyage-ci, mon voyage était de manger consciemment, et de ne pas surmanger. Cela a été un demi-succès ; j’ai clairement mangé plus que je l’aurais aimé, mais moins que par le passé. Là encore, je pense que globalement je m’en suis plutôt bien sorti, et les fois où j’ai dérapé, je pense que cela a été équilibré par l’exercice.
  7. Je saute et danse avec les enfants. Enfin, la partie la plus amusante ! Je tiens la main de ma fille et sautille gaiement dans les rues européennes. Pour moi, cela semble moins embarrassant de sautiller gaiement (ou souvent, de sautiller comme un dingue) en public si je tiens la main d’un de mes enfants. Je ne suis pas aussi courageux seul, je pense. De même, je danse avec eux en public. Je ne suis pas le meilleur danseur au monde, mais je peux attraper une jolie fièvre disco, ou danser le twist, ou faire l’inénarrable « homme qui court sur place ». L’Amérique aussi a un incroyable talent, matez un peu ça. 😉

Crédits photo : © Kaspars Grinvalds – Fotolia

Tags: , , , , ,

Un commentaire on Les 7 choses que je fais pour rester en forme en voyageant

  1. Mona dit :

    Bonjour olivier
    je te félicite tout d abord pour ton livre, et je te souhaite bon courage et bonne chance,
    la marche pour moi c est tres important, imaginer qu a 42 ans je refuse d avoir un permis de conduire, je prefere marcher depuis mon plus jeune age c est mon sport préféré, je dois avouer que rabat est une petite ville, avec beaucoup de verdure, beaucoup de monuments historiques, moin de pollution, des gens tres chaleureux, donc pourquoi m enfermer dans une voiture 🙂
    maintenant on est 2 a s avourer l air frais, et contemplé le monde, moi et ma petite fille
    j invite tout le monde a profiter de la marche, afin de garder un bon morale ainsi qu’une bonne santé

Laisser un commentaire

9 Partages
Partagez9
Tweetez