Note : cet article est une traduction de l’article Our Relationship with the Present Moment de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Moment présentVous est-il déjà arrivé de voir le moment présent comme un être cher ?

J’ai réfléchi à cela dernièrement, et je trouve que c’est utile quand je me sens pressé, distrait, inquiet, énervé, frustré, anxieux, triste, irrité.

Réfléchissons un moment à notre relation avec cet être cher que nous pourrions appeler le moment présent…

  • Nous faisons à peine attention à lui, et pensons plutôt à ce que nous devons faire plus tard, à ce qui nous préoccupe, etc.
  • Si c’est ennuyeux ou désagréable, nous nous en détournons généralement et nous distrayons, rejetant le moment présent.
  • Nous le jugeons bon ou mauvais, agréable ou désagréable, et nous ne l’aimons pas s’il ne nous amène pas ce que nous voulons.
  • Nous ne l’acceptons pas comme il est, nous voulons plus, nous sommes inquiets de ce à côté de quoi nous passons, nous pensons que nous devrions faire autre chose.
  • Quand nous sommes énervés ou frustrés, c’est parce que nous avons une histoire qui se déroule dans notre tête, au lieu de faire attention au moment présent en face de nous.

Imaginez un être cher auquel vous ne faites pas attention, que vous rejetez et jugez comme indigne, que vous n’acceptez pas comme il est, que vous ignorez même quand il est assis juste en face de vous. Cela ne serait probablement pas une super relation.

Évidemment, le moment présent n’est pas une personne avec des sentiments, donc nous ne devrions pas nous en préoccuper tant que ça, hein ? Peut-être, mais j’ai trouvé que développer une bonne relation avec le moment présent mène à moins de stress, plus de paix et de contentement, et à une meilleure relation avec toutes les autres choses de ma vie.

Qu’est-ce que nous pouvons faire pour développer une meilleure relation avec le moment présent ? Traitez-le avec respect, et accordez-lui l’attention qu’il mérite. Après tout, c’est comme pour une relation avec n’importe qui d’autre ; nous avons un temps limité à passer avec lui, et une fois que ce temps est révolu, nous ne pouvons pas en avoir plus.

Quelques idées :

  • Essayez de rester plus longtemps avec le moment présent. Essayez de faire attention sans partir dans vos rêveries, aux sensations physiques autour de vous, aux sensations de votre corps, à votre respiration, aux pensées ou aux émotions qui flottent dans votre esprit, etc.
  • Revenez quand votre esprit vagabonde.
  • Soyez intéressé et curieux à propos du moment présent, ouvert à ce qui arrive, sans avoir besoin que les choses se passent d’une certaine façon.
  • Jugez moins et acceptez plus ; les expériences ne sont pas nécessairement « bonnes » ou « mauvaises », elles méritent simplement votre attention et votre intérêt.
  • Quand vous sentez que vous avez envie d’aller vous distraire, ou que vous imaginez la façon dont les choses devraient se passer, essayez de revenir au moment présent, et faites simplement attention à l’évolution du moment.
  • Quand les choses sont inconfortables ou désagréables, restez là. Au lieu de fuir, soyez là pour ce moment présent désagréable, avec amour et gentillesse.
  • Remarquez les moments où votre esprit vagabonde, et revenez, revenez et restez.

Vous pourriez remarquer une transformation instantanée de votre relation avec le moment présent, où vous êtes plus ouvert, curieux, plein d’acceptation et d’attention. Cela peut vous transformer, dans tous les domaines de votre vie.

Ou alors cela pourrait être un changement graduel, où votre confiance dans le moment présent grandit avec le temps, et où vous vous ouvrez lentement à lui avec acceptation et sans peur.

Dans tous les cas, ce que vous trouverez est que vous développez également une meilleure relation avec vous-même. Et tout autour de vous, tout le temps.

Crédits photo : © Gstudio Group – Fotolia

Tags: , , , , , , , , ,

6 commentaires on Notre relation avec le moment présent

  1. Gaelle dit :

    Beau résumé de Léo ! Comme toujours 🙂
    vivre 100% ce qui se passe est bien plus constructif et moins stressant que de vivre par procuration dans le futur (nos pensées) !

    Belle journée à tous ! 🙂

  2. Amal dit :

    Merci Olivier d’avoir partager cet article, que je trouve très intéressant 🙂
    d’après mon expérience personnelle, la conciliation avec le moment présent a changé radicalement ma vie, j’ai pu vaincre l’anxiété et trouver enfin la paix.
    simplement, j’ai appris l’habitude de pratiquer la respiration consciente plusieurs fois par jour, et observer mes pensées passées sans les jugées. c’est ainsi que j’ai pu savourer le moment présent tout en planifiant mon avenir.
    Bonne journée à tous

  3. Marta dit :

    J’aime cette association du présent avec un être cher, les deux sont très éphémères. J’aime aussi l’invitation à accepter, à accepter le présent avec ce qui se passe autour de nous.
    En qualité d’expert en guérison du cancer, j’ai envie d’ajouter que lorsque nous apprenons avoir une maladie grave, la tristesse nous envahi à l’idée de ne pas avoir assez vécu le présent. Alors n’attendons pas qu’il nous échappe et profitons de chaque instant.
    De la même manière, les jours et les années filent et parfois nous oublions d’exprimer notre amour à tous ceux que nous aimons réellement.
    A très bientôt,
    Marta

  4. van hoorebeke dit :

    Parler,lire,sur le sujet c’est très bien. C’est un bon début… Depuis toute petite j’ expérimente la respiration sur toutes ces formes en me focalisant sur les sensations du corps. Et au fil du temps cela a réellement changer ma vie. Et c’est ainsi que j’ai gardé le cap de ma vie quoi qu’il arrive… Et pour garder le plus souvent possible l’énergie du moment présent…. J’applique l’action “faire de son mieux… Et ça marche bien… Belle journée
    Et vivez le meilleur MaRie

  5. Marie- Annick dit :

    Merci beaucoup pour cet article, c’est vrai que je me soucie beaucoup du moment futur, que j’oublie le moment présent, j’ai fermé les yeux et j’ai pu me décontracter, me déconnecter, pour enfin apprécier cet instant et enlever mon stress…

    Marie

  6. Cette verité est parfaite
    je suis un pratiquant de tai chi et qi gong et pendant les exercices de ces 2 arts martiaux il est recommandé de reconnaitre surtout l’instant present.Cela empeche mon esprit de s’agiter et de rester dans la quietude.
    cela me rappelle aussi ce que Jesus disait :”qui, a force d’inquietude a pu prolonger sa vie d’une seule coudée ? ”

    Vivre dans le present est si beau

Laisser un commentaire