Trouver des solutions simples et naturelles pour améliorer le quotidien est devenu « à la mode ». Si les huiles essentielles connaissent aujourd’hui un tel succès, c’est qu’elles s’intègrent parfaitement à la philosophie d’une vie plus saine et plus zen. Comment utiliser les huiles essentielles ? Sont-elles vraiment efficaces ? Voici tout de suite 10 huiles essentielles qu’il faut absolument connaître !

huiles essentielles zen

L’huile essentielle est composée d’alcools (diretpénols, monoterpénols, sesquiterpénols, anti-infectieux), de cétones (qui ont une action cicatrisante et régénérante), d’aldéhydes (des molécules odorantes volatiles antibactériennes), de phénols (tonifiants et antiviraux), de coumarines (antiparasitaires et calmantes) et de terpènes pour réguler le système immunitaire.

Les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées et les enfants de moins de 7 ans doivent être particulièrement attentifs aux contre-indications. Il est impératif de conserver les huiles essentielles hors de portée des enfants, de se renseigner sur les risques d’allergies et de toujours tester l’huile (sur le pli du coude) avant de l’utiliser.

1 – Le Romarin

Le romarin est un petit arbrisseau de garrigue que l’on trouve généralement sur le pourtour méditerranéen. En huile essentielle, c’est un tonique intellectuel qui permet de lutter contre la fatigue et le surmenage. Efficace pour favoriser la concentration, il est utilisé en cas de rhume pour calmer la toux et revitaliser l’organisme.

L’huile essentielle de romarin est antispasmodique, antalgique, diurétique et cicatrisante.

Elle s’utilise en diffusion, en inhalation ou diluée dans une crème pour une application sur la peau et les cheveux.

Déconseillée durant les 3 premiers mois de la grossesse et en application pure sur la peau. Peut provoquer des allergies.

2 – Le Niaouli

Le niaouli est un arbre originaire de Nouvelle-Calédonie. Les tribus locales l’utilisent encore aujourd’hui pour soigner de nombreux maux ou comme bois de construction. L’huile essentielle de niaouli est reconnue pour ses vertus énergisantes et antivirales. C’est un puissant bactéricide et un tonique veineux (jambes lourdes, varices, etc.). L’huile essentielle de niaouli est également antifongique et antiseptique. Elle peut être diluée dans une crème pour une application cutanée, utilisée en bain aromatique ou inhalée.

Déconseillée chez la femme enceinte, les personnes atteintes d’un cancer hormono-dépendant et les enfants de moins de 6 ans. Ne pas appliquer pure sur la peau.

3 – La Menthe poivrée

Cette plante herbacée dégage une odeur forte et fraîche. En huile essentielle, la menthe poivrée stimule, rafraîchit, est efficace contre les nausées, les douleurs, les démangeaisons et les migraines. On dit qu’elle revigore le corps et l’esprit.

L’huile essentielle de menthe poivrée peut être utilisée en diffusion ou en application cutanée. Elle doit cependant être évitée en bain aromatique ou en cosmétique.

STRICTEMENT INTERDITE CHEZ L’ENFANT DE MOINS DE 30 MOIS. Proscrire chez la femme enceinte ou allaitante, les enfants de moins de 6 ans, les personnes âgées et épileptiques.

4 – Le Basilic

Utilisé depuis la nuit des temps, le basilic était reconnu comme « plante royale » chez les Grecs. Aujourd’hui, l’huile essentielle de basilic est appréciée pour ses vertus revigorantes et vitalisantes. Idéale pour lutter contre le stress et la fatigue, elle tonifie le système nerveux et se révèle efficace en cas de problèmes digestifs. On notera qu’elle est aussi décongestionnante, hypotensive et antispasmodique. On l’utilise en bain aromatique, cosmétique ou en application cutanée.

5 – La Lavande fine

Utilisée depuis des centaines d’années pour désinfecter l’air et enrayer les infections, l’huile essentielle de lavande est sans doute la plus « indispensable » de toutes les huiles ! Cicatrisante, régénérante, apaisante, relaxante, elle permet de retrouver l’harmonie en régulant le système nerveux. Idéale pour traiter de nombreuses affections de la peau, elle dégage un parfum très agréable et ne présente que peu de contre-indications.

Tenir hors de portée des enfants. Les femmes enceintes doivent demander conseil à leur médecin avant de l’utiliser.

6 – La mélisse

Traditionnellement utilisée en herboristerie pour la préparation de tisanes, la mélisse est apaisante, digestive et sédative. C’est un rééquilibrant du système neurovégétatif et un tonifiant cérébral. On lui prête également des propriétés calmantes pour les spasmes et l’anxiété. Idéale pour rééquilibrer le sommeil.

On utilise l’huile essentielle de mélisse en application cutanée, en diffusion ou en bain aromatique. Elle est à éviter en cosmétique.

7 – Le Citron

Originaire d’Inde, le citron est aujourd’hui très présent dans le bassin méditerranéen. L’huile essentielle de citron favorise le sommeil et la digestion, elle renforce le système immunitaire, tonifie le système nerveux et on lui attribue même des vertus amincissantes. Notez enfin qu’elle peut être efficace pour lutter contre les ongles cassants et qu’elle stimule l’activité du foie.

Elle s’utilise en cosmétique ou en diffusion mais doit être évitée en application cutanée.

Déconseillé durant les 3 premiers mois de la grossesse. L’huile essentielle de citron est également photo sensibilisante, il ne faut donc jamais l’utiliser avant de s’exposer au soleil. Irritante pure.

8 – Le Giroflier

Originaire de Madagascar, d’Indonésie, de Tanzanie et des Antilles, le giroflier (ou clou de girofle) possède de nombreuses propriétés. Utilisé sous forme d’huile essentielle, il permet de lutter contre les ballonnements, la fatigue hivernale, l’angoisse, la déprime et même la frigidité ou l’impuissance. L’huile essentielle de giroflier est également expectorante, tonique, rafraîchissante et permet de clarifier les idées. On l’utilise en application cutanée ou en diffusion mais elle doit être évitée en cosmétique.

Déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante et les enfants de moins de 12 ans.

9 – Le Laurier noble

Symbole de paix et de victoire dans la mythologie, le laurier noble possède de nombreuses vertus. En huile essentielle, il est antifongique, antibactérien et antidouleur. Idéal pour lutter contre les aphtes et les douleurs articulaires, on dit qu’il favorise la confiance, permet de dépasser ses limites et donne du courage. De plus, l’huile essentielle de laurier noble renforce l’intuition, la concentration, la mémoire et l’inspiration.

On l’utilise en application cutanée, en diffusion ou en bain aromatique.

Déconseillée durant les 3 premiers mois de la grossesse.

10 – L’Eucalyptus radié

Originaire d’Australie, l’eucalyptus s’épanouit dans des climats ensoleillés. Utilisé depuis des siècles par les aborigènes pour panser les plaies et repousser les moustiques, l’huile essentielle d’eucalyptus radié présente de nombreux avantages. Energisante, rafraîchissante et mucolytique, elle favorise la concentration en tonifiant le mental. Elle s’utilise en application cutanée.

Déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante et les enfants de moins de 12 ans.

Julie Kagou

Sources : Aroma-Zone

Recherches utilisées pour trouver cet article :

10 huiles essentielles indispensables

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire