/* CSS added by WP Meta and Date Remover*/.entry-meta {display:none !important;}.home .entry-meta { display: none; }.entry-footer {display:none !important;}.home .entry-footer { display: none; }

Note : Cet article invité à été écrit par Lucien Roy du blog Riche de Temps.

optimiser son temps zen

Frederico Zanone

Que se passerait-il si vous alliez 2x plus vite dans toutes vos tâches ?

Imaginez-vous sur votre terrasse, les doigts de pied en éventail. Il est midi, vous avez accompli toutes les tâches de votre journée. Il ne vous reste plus qu’à vous détendre et à vous consacrer à vos passions. C’est magique, quand vous discutez avec vos amis, vous vous demandez comment ils peuvent être heureux en ayant si peu de temps pour eux.

Ce tableau est idyllique. Multiplier sa productivité par 2 me semble utopique. Mais bon, il faut avouer que c’est quand même tentant ! Alors même si on a peu de chance de doubler notre productivité, pourquoi ne pas tenter de l’améliorer, petit à petit.

Je vois déjà certains d’entre vous s’insurger et dire que le bonheur ne s’atteint pas dans la vitesse. Qu’être rapide ne sert à rien pour être heureux etc… L’objet de cet article n’est pas de répondre à ce type de remarques. Je comprends vos interrogations, et j’ai écrit un autre article à ce sujet il y a quelques temps déjà !

En plus, vous allez me dire que faire des recherches pour progresser dans ce domaine nous fait justement perdre du temps ! C’est paradoxal. À court terme, vous avez raison mais je ne vois pas les choses de cette manière. Prendre du temps pour progresser, c’est investir. Et vous connaissez l’investissement, parfois on perd, parfois on gagne :

  • Mais j’ai remarqué que pour l’optimisation du temps, on ne perd jamais gros. Que représentent les 2 heures passées à chercher une méthode de productivité qui au final ne marche pas à l’échelle de votre vie ?
  • Et qu’à l’inverse, les gains sont énormes. On conçoit facilement qu’être mieux organisé permette de gagner quelques minutes par jour. Disons 3 minutes. Si vous avez aujourd’hui 40 ans et que vous vivez jusqu’à 80 ans, combien de minutes aurez-vous gagné grâce à vos deux heures de recherche ?

43800 soit 730 heures. On a multiplié notre mise de 2h par 365. Je ne connais pas beaucoup d’investisseurs qui réussissent si bien !

Ok, optimiser son temps c’est génial. Je tiens cependant à vous avertir ! En lisant la suite de cet article, vous allez découvrir quelques techniques pour débuter dans l’optimisation du temps. La vraie question que vous devez vous poser maintenant est : « pourquoi je veux gagner du temps ? ».

Si c’est simplement pour travailler plus et ainsi devenir une meilleure machine à travailler, c’est votre droit. Mais je vous conseille de considérer l’option : « Je souhaite gagner du temps pour avoir plus de contrôle sur mes journées. Ainsi, je pourrai d’avantage profiter de ma famille et mes amis, tout en ayant du temps pour pratiquer les activités qui me passionnent. »

gandhi

Jim Forest

Ne perdez jamais de vue cette citation de Gandhi pour la suite de votre lecture :

« Il y a plus de choses à faire dans la vie que d’augmenter sa vitesse »

On voit souvent des théories sur l’efficacité. Je n’en peux plus de ces hypothèses. En plus, ce n’est pas simplement en y pensant qu’on peut gagner du temps. Il faut agir encore et encore.

Laissez-moi vous donner trois étapes pour commencer à devenir plus efficace.

1- Contrôlez vos addictions.

C’est par là qu’ont démarré ma prise de conscience et mon envie d’optimiser mon temps. Je m’explique. On a tous 168h par semaine. Libre à nous ensuite de les utiliser comme on veut avec bien sur quelques contraintes physiologiques comme le sommeil. En septembre 2016, j’entre en classe préparatoire. Mon emploi du temps est chargé, il y a beaucoup à apprendre. Mais je joue depuis quelques années déjà à clash of clans. J’ai un niveau sympathique quand débarquent les compétitions dites « e-sport » sur ce jeu, justement en fin d’année 2016. Je rentre dans une équipe et je commence à jouer de plus en plus. Je suis parmi les meilleurs, pour gagner des compétitions, il faut s’entraîner. Je passe plusieurs mois à haut niveau en m’entraînant de nombreuses heures par semaine. Mon sentiment est que je joue une heure par jour. Mais stupeur, quand je regarde les statistiques d’utilisation de mon ipad, je me rends compte que je passe entre 10 et 15 heures par semaine à jouer à clash of clans.

Après de longues semaines d’hésitation, je me décide à arrêter totalement le jeu. J’ai ensuite créé mon blog : riche-de-temps.fr.

Je ne joue plus depuis plusieurs mois maintenant et si j’ai une leçon à tirer de mon expérience, c’est qu’il faut remplacer l’addiction qu’on veut éliminer par autre chose qui nous motive vraiment. Aujourd’hui encore, il m’arrive de repenser au jeu. Mais je sais que j’ai un blog à développer, une passion à partager alors je ne reprends pas.

2- Fixez-vous des buts précis mais restez agiles !

On entend souvent que LA clé du succès est la précision avec laquelle on définit nos objectifs et nos plans d’action pour les atteindre. Je me demande comment on peut encore croire en cela.

Avez-vous déjà réalisé un seul projet pour lequel tout s’est déroulé exactement comme prévu ?

Ça m’étonnerait ! Il y a toujours quelque chose qui change par rapport au plan. Un imprévu ou une contrainte qu’on n’avait pas pris en compte au départ.

Alors quand vous vous lancez dans un projet, définissez vos objectifs avec précision, mais ne perdez pas de temps à tout planifier ! Après le point précédent, vous êtes peut-être déroutés. Vous trouvez que j’accorde bien peu d’importance à l’organisation alors que je la prône dans l’introduction. Patience, c’est le point suivant !

3- Découpez vos objectifs.

découper ses objectifs

Christine Rondeau

Je le dis souvent sur mon blog. C’est essentiel ! Quand on a de grands objectifs, il est difficile de savoir par où commencer. On peut facilement se disperser et finir par stagner. La méthode incontournable est alors de découper son objectif en étapes. Chaque étape doit être claire. Il n’y a pas de doute sur « quoi faire ? » pour la réussir. De plus, j’aime bien que les étapes ne soient pas trop longues pour qu’on ait des échéances assez proches. 2 semaines me semblent être l’échéance maximale. Si on a plus de temps, on risque de se mettre à procrastiner en se disant que « Ça va, on a le temps ! ».

Avant de terminer, je souhaite vous donner mon astuce de productivité préférée ! Elle vient de la méthode Zen To Done et s’il n’y a qu’une seule chose à retenir de cet article, c’est bien celle-là :

Ne reportez jamais une tâche deux jours de suite.

Autrement dit, on peut s’autoriser des écarts de temps en temps. Oui on est humain. Mais il ne faut pas tomber dans l’excès inverse qui consiste à ne jamais se contraindre de faire quoi que ce soit. En suivant cette règle, on est sûr à 100% d’avancer vers nos objectifs chaque semaine.

Pour conclure, quelles sont les actions à mettre en place pour tirer tous les bénéfices de cet article ?

  • Avant toute chose, demandez-vous pourquoi vous voulez gagner du temps.
  • Détectez vos addictions en étant honnête envers vous-même, c’est la seule manière de progresser.
  • Fixez vous des objectifs clairs sans pour autant tout planifier à l’heure près.
  • Découpez vos objectifs pour les rendre facilement atteignables pas-à-pas.

Même en appliquant ces conseils, vous n’irez probablement pas deux fois plus vite dans vos tâches. Mais gardez bien à l’esprit que le principal est de ne pas trop se mettre la pression.
L’efficacité, oui, mais pas au détriment du bonheur !

Lucien Roy du blog Riche de Temps

Tags: , , , , ,

5 commentaires on 3 astuces pour optimiser son temps en restant zen

  1. Henri dit :

    Ah Clash of clan! Je l’ai désinstaller la semaine dernière aussi 😂
    Je perdais trop de temps dessus. Et cela m’empêchait de rester concentré. En pensant à mes projets sur lesquels je travaille, mon sens des responsabilité m’a aidé à prendre des initiatives face à cette addiction.

    • Lucien dit :

      C’est clair qu’on perd un temps fou et sans même s’en rendre compte ! Et je suis convaincu que si on a rien pour remplacer le jeu c’est impossible d’arrêter !
      Merci de ton retour 🙂
      À bientôt,
      Lucien

  2. Salut Lucien.
    Ton histoire avec Clash Of Clan m’a fait sourire. J’ai aussi un problème d’addiction avec les jeux vidéos (dans mon cas, c’est World of Warcraft). Je ne sais pas m’arrêter et je finis par y accorder beaucoup trop de temps.

    J’ai apprécié ton conseil de remplacer notre addiction par autre chose. Autre chose qui nous tient encore plus à coeur et surtout plus “utile”. Que ce soit utile pour nous, mais aussi pour les autres.
    Souvent, quand l’envie de jouer me reprend, je me dis que je suis plus utile et que je me nourris beaucoup plus en écrivant ou en lisant pour mon blog, plutôt qu’en jouant. Qu’en penses-tu ?

    J’aime aussi ton conseil de ne jamais reporter deux jours de suite. Pour me motiver, je m’octroie des petites récompenses. Par exemple : si je fais un truc pendant 5 jours d’affilés, je me prends une heure pour lire un livre de Fantasy ou pour regarder un film.
    Je pense que c’est important, car gérer nos addictions c’est bien, mais continuer à faire ce qui nous détend et nous apporte du plaisir immédiat aussi. Du moment que le temps qu’on y passe est limité.

    Merci pour ton article inspirant Lucien.

    Tiffany

    • Lucien dit :

      Salut Tiffany,
      Merci de ton commentaire très positif 🙂
      Maintenant, il est très rare que j’ai de nouveau envie de jouer mais il y a quelques mois, je me suis beaucoup appuyé sur mon blog pour remplacer le jeu exactement comme toi 😉

      Et oui, il ne faut jamais oublier de se faire plaisir, c’est la base de progrès durables !

      À bientôt,
      Lucien

  3. Aurore dit :

    J’adore la phrase finale « L’efficacité, oui, mais pas au détriment du bonheur ! » C’est exactement ce que j’avais besoin de lire ! Merci beaucoup

Laisser un commentaire

14 Partages
Partagez14
Tweetez