/* CSS added by WP Meta and Date Remover*/.entry-meta {display:none !important;}.home .entry-meta { display: none; }.entry-footer {display:none !important;}.home .entry-footer { display: none; }

Cet article invité a été écrit par Romain Grandjean du blog Réussir ses Présentations.

Que vous soyez novice ou expert, donner une présentation devant un public peut être très stressant. Nous connaissons tous la sensation de la boule au ventre qui nous fait penser au moment même de monter sur scène : « mais qu’est-ce que je fais ici ? ».

Alors pour éviter de faire demi-tour et prendre vos jambes à votre cou, je partage avec vous 5 techniques pour aborder votre présentation l’esprit totalement zen et donner le meilleur de vous-même le jour J.

1. La préparation

se préparer pour une présentation

Ce premier point peut paraître évident, mais si vous n’êtes pas préparé pour votre présentation, le trac ne va faire qu’augmenter et vous ne serez pas dans des conditions optimums pour livrer votre présentation.

On dit que le stress disparait une fois que nous sommes sur scène. Cependant le risque encouru par un manque de préparation vous stressera avant, pendant et après votre présentation.

Pour être zen et concentré, il faut donc être prêt. Il est prouvé qu’être bien préparé diminue considérablement le stress.

Comment se préparer efficacement ?

Très souvent, je constate que, dans la pratique, les gens ouvrent leur logiciel PowerPoint ou Keynote et se lancent tête baissée dans la réalisation des diapositives. Cette méthode, peu efficace, est le résultat d’un manque de formation et vient aussi du fait que nous associons présentation directement avec PowerPoint ou Keynote.

Alors, pour préparer, imaginer, créer et donner une bonne présentation, il est nécessaire de :

  • Mettre de l’ordre dans ses idées

Posez sur le papier vos idées et cherchez à avoir une cohérence, une structure. Faites cela en dehors de PowerPoint ou Keynote pour ne pas être tenté de mettre en forme vos diapositives. Ce serait contre-productif.

  • Travailler le discours

Tournez votre discours en racontant une histoire. Je conseille pour cela d’apprendre les bases du « storytelling », car le public adore les histoires. Souvenez-vous lorsque vos parents vous lisaient un livre de manière captivante. Regardez comme vos enfants vous réclament une histoire avec des méchants et des héros.

Vous aurez ainsi toute l’attention de votre public si vous préparez votre discours tout en utilisant les techniques du storytelling.

  • S’adapter au public

Imaginez qu’un scientifique présente devant une classe de lycéens le résultat de la dernière étude faite sur les vaccins, le tout dans un jargon médical qui nécessite d’avoir un lexique du métier avec soi. À votre avis, les élèves vont-ils comprendre ? Vont-ils rester attentifs ?

Non bien sûr.

Vous devez savoir qui est votre public, son niveau de connaissance et ce qu’il attend de vous. C’est très important pour pouvoir se connecter à son auditoire. Tout le monde doit comprendre ce que vous dites et vous devez le ressentir. C’est pour cela que vous devez connaître à l’avance quel profil est présent dans l’auditoire. Faire connaissance rassure.

  • Créer les diapositives

Travaillez des diapositives qui illustrent visuellement votre histoire. Attention, pas d’antisèches, mais simplement un support visuel. Ce que j’appelle l’antisèche, c’est le fait de tout lister sur les diapos en se disant que l’on n’oubliera rien. Cette pratique va vous inciter à lire vos diapositives et ce ne sera pas captivant pour votre auditoire. Une solution pour se débarrasser définitivement des listes à puces dans vos présentations.

Avec ses quatre étapes, vous avez une méthode simple et efficace pour préparer votre présentation et être zen. C’est une approche adoptée par des milliers de présentateurs et qui a fait ses preuves.

2. La respiration pour optimiser la concentration

concentration simplicité maitres mots

J’aime beaucoup cette citation de Steve Jobs, car c’est aussi un de mes mantras.

“Cela a toujours été l’un de mes mantras, concentration et simplicité”. Steve Jobs.

Être bien concentré est un point capital lors de votre présentation. Vous devez être en pleine possession de vos moyens intellectuels. Il existe de multiples méthodes pour vous aider à vous concentrer : autohypnose, relaxation, sophrologie et bien d’autres. Chacun pourra trouver la technique qui lui semble la plus efficace. Il suffit d’essayer.

Une pratique très simple, qui peut être utilisée par tous et sans l’aide d’un praticien, c’est la respiration ventrale.

Respirez comme un bébé et restez concentré

Lorsque nous sommes bébé, nous respirons parfaitement. Nous utilisons la respiration ventrale. Puis en grandissant, nous perdons ce réflexe naturel. À l’âge adulte, c’est pourtant une méthode très efficace pour se relâcher. Je l’ai beaucoup pratiqué dans le sport, notamment au tennis lors des temps de pauses pour garder mon calme intérieur et ma concentration.

Bien respirer permet de faire le vide et d’être focalisé sur le moment présent et c’est exactement ce dont vous avez besoin pendant une présentation.

Voici concrètement comment appliquer la respiration ventrale

La respiration de la majorité des adultes

Si je vous dis, respirez un grand coup, vous allez gonfler au maximum le thorax. Normal me direz-vous, les poumons sont juste derrière ma poitrine.

Oui, mais…

Respirez comme un bébé pour être au top

La respiration des bébés est bien meilleure sur plusieurs points. Spécifiquement pour notre sujet : Être zen pour nos présentations, la respiration ventrale va permettre une meilleure relaxation et une meilleure concentration.

Comment respirer comme un bébé ?

respirer comme un bébé avant une présentation

Simplement, plutôt que de gonfler le thorax, vous allez vous concentrer sur votre ventre. Au moment où vous inspirez par le nez, vous allez gonfler le ventre. Tout simplement. Au moment où vous expirez, vous allez doucement, en pinçant la bouche pour limiter le débit d’air, dégonfler le ventre et même le rentrer.

Le petit plus est de placer la main sur l’abdomen pour mieux sentir les sensations de l’air qui rentre et qui sort.

Je conseille de faire cet exercice quelques heures ou quelques minutes avant de donner votre présentation. Si vous le faites quotidiennement, cela deviendra naturel.

3. La répétition et l’entrainement

répétition entrainement pour performer

Pourquoi les champions performent-ils et gèrent-ils leur stress dans les moments importants ou décisifs ?

Parce qu’ils s’entrainent. Point final.

Même les athlètes qui ont le plus de talents s’entrainent inlassablement. Ce qui fait d’eux des vainqueurs.

Répétez, répétez, répétez… pour que tout devienne un automatisme. C’est pour cela que l’on doit s’entraîner. Pour que vous soyez en mode automatique le jour J. Votre cerveau ne doit avoir qu’à se concentrer sur une seule chose, le moment présent. Plus vous répèterez, plus vous allègerez votre cerveau de contraintes, car vous délivrerez naturellement votre présentation. Vous pourrez alors vous concentrer sur d’autres points comme la relation avec votre public ou sur des détails de communication non verbale par exemple ;). Et cela fera toute la différence. Votre public va percevoir que vous êtes à l’aise et vous inspirerez confiance.

Gardez toujours à l’esprit que le cerveau n’est pas multitâche. Il est possible de faire deux choses à la fois comme conduire et parler en même temps, mais l’attention ne peut pas être portée sur deux choses différentes. Donc si vous ne connaissez pas par cœur le contenu de vos slides, vous serez obligé d’effectuer un processus de contrôle sur votre présentation. Qu’est-ce que je dois dire sur cette diapositive ? Est-ce que je n’ai rien oublié ? Ce processus va vous mobiliser inutilement.

Exactement comme lorsque vous apprenez à conduire. Pourquoi nous prenons des heures de conduites avec un moniteur ? Pour se laisser le temps de prendre les automatismes de conduites comme passer les vitesses, mettre le clignotant, tourner le volant, appuyer sur les pédales. Une fois que nous sommes en mode pilote automatique, nous pouvons nous concentrer sur le plus important : l’attention totale sur la route, les signalisations, les dangers… Nous sommes alors prêts à conduire seuls.

C’est la même chose pour les présentations. Vous devez vous entrainer pour obtenir des automatismes et vous concentrer sur le plus important. Découvrez en détail le fonctionnement du cerveau avec une vidéo TEDx et des informations clés du livre de John MEDINA à l’appui.

Le cas particulier de la démonstration produit

C’est encore plus le cas si vous devez réaliser la démonstration d’un produit ou d’un logiciel. Vous allez devoir gérer le discours et les manipulations en même temps. Pour être zen, vous devez répéter les manipulations jusqu’à ce que vous puissiez faire autre chose en même temps.

Cela nécessite parfois de répéter plusieurs dizaines de fois, mais lorsque vous serez suffisamment prêt, vous pourrez vous concentrer uniquement sur votre discours et en même temps réaliser les manipulations sans y prêter attention.

C’est un sentiment assez magique pour le pratiquer régulièrement.

Le discours : doit-on l’apprendre par cœur ou pas ?

Je conseille aussi de répéter le discours, mais surtout pas de l’imprimer pour l’avoir sous les yeux au moment de la présentation. Votre discours doit être spontané et fluide. Il y a souvent deux écoles : ceux qui rédigent en totalité et ceux qui ne rédigent pas.

Je suis plutôt d’avis de rédiger la trame de son histoire et de mémoriser les grandes idées à développer.

Vous pouvez par exemple imprimer des mots clés ou un petit livret pour vous guider sur l’avancement et ne pas être perdu. C’est ce qu’on appelle un fil conducteur. Et ça, même Steve Jobs en avait un pour ses démos. 🙂

4. La simplification

 simplifier ses présentationsPhoto David Duchemin

La simplification sur tous les points. Discours, diapositives.

Simplifier tout ! Absolument tout. Revoyez vos slides pour retirer tout ce qui est superflu.

Il existe une croyance chez la plupart des gens qui est totalement fausse : plus nous chargeons un document de texte, de graphiques et de tableaux, plus nous donnons l’impression d’avoir travaillé.

Pourtant, c’est en faisant l’inverse que vous aurez de meilleurs résultats. Je m’explique Smile

J’aime le terme “simplexité“. Il est exactement ce que nous devrions faire chaque jour. D’apparence simple et facile à comprendre, mais au fond complexe et réfléchie.

Votre présentation doit être accessible. Le cerveau aime lorsque nous lui présentons les sujets de manière claire et simple.

C’est pourquoi vous devez simplifier pour trois raisons principales :

  1. Pour ne pas perdre votre auditoire en cours de route.
  2. Pour être sûr qu’un maximum de personnes retienne votre passage et les messages que vous souhaitiez leur faire passer.
  3. Pour ne pas vous embrouiller vous-même et stresser inutilement.

J’ai souvenir de mes premières présentations ou, par peur d’oublier des choses et par excès de zèle, j’avais réalisé une présentation complexe avec beaucoup de texte et beaucoup d’animations par slide. Le résultat n’a pas été bon et ma chemise s’en souvient encore. J’ai été complètement stressé parce que je me suis perdu dans le fil de mes animations et parce que je lisais mes slides à voix haute en étant influencé par le texte de mes diapositives.

Je pense aussi avoir perdu le jury en cours de route même s’il a été très indulgent au final.

La simplification permet de libérer le cerveau de tâches inutiles. Si vous construisez une présentation très visuelle et simple, vous vous concentrerez plus naturellement sur votre discours, car vous ne serez pas tenté de lire vos diapositives ou de contrôler que vos animations se déroulent comme prévu. Vous serez plus fluide, plus précis et plus compréhensible dans vos expressions orales. Quelques astuces pour trouver un design simple pour vos présentations.

5. Faire du sport et avoir une bonne nuit de sommeil

prendre du temps pour soi avant ses présentations

Il est important d’avoir un temps pour vous avant votre présentation.

Par exemple, vous pouvez faire du sport la veille ou le matin de votre présentation. Une séance de natation ou de jogging vous permettra de faire le vide et de faire ce que l’on appelle de la visualisation. C’est à dire vous projeter en train de présenter.

C’est un exercice utilisé par les sportifs comme Raphaël NADAL par exemple qui mentalise des coups gagnants. Cela l’aide à reproduire des actions positives sur le terrain.

Savez-vous pourquoi on réalise des doubles fautes dans un match de tennis et pas à l’entraînement ? Parce que neuf fois sur dix nous avons tellement peur de faire la faute, nous y pensons tellement fort, que notre cerveau reproduit cette image mentale. C’est la même chose en foot pour marquer des buts, la même chose au golf et la même chose dans nos actions du quotidien.

C’est pour cela que les exercices de visualisation, de la pensée positive vous aident à réussir.

Enfin, pensez à bien dormir la veille de votre présentation. Un cerveau reposé est un cerveau performant.

Vous avez maintenant les clés pour être zen lors de vos présentations à enjeux et même pour vos présentations de tous les jours au bureau.

Je serais ravi de connaître vos trucs et astuces pour vous détendre avant de monter sur scène. Laissez un commentaire à la fin de cet article. Merci 😉

Romain Grandjean du blog Réussir ses Présentations.

Tags: , , , , , ,

13 commentaires on 5 astuces pour être zen pendant vos présentations à enjeux

  1. Brahim dit :

    Merci…message reçu. Bravo

  2. Romain dit :

    Je suis heureux si cet article peut t’aider.
    Je te souhaite de bonnes présentations !

    Romain

  3. Amel dit :

    Article très intéressant Olivier, pour ma part à chaque fois que je dois présenter une peur me gagne, j ai peur de manquer d arguments et mes idées sont send dessus dessous et souvent je n arrive pas à faire passer le message car je ne suis pas Claire dans les idées , merci

  4. Romain dit :

    Hey Amel, tu vis ce que vive la plupart des gens même les plus grands orateurs sont passés par là.

    Tu soulève un sujet très intéressant. Pour bien présenter, tu dois tout d’abord mettre de l’ordre dans tes idées. C’est vraiment la première chose à faire avant même d’ouvrir PowerPoint.

    Je peux te conseiller cet article ci-après dans lequel je décris une méthode simple pour préparer et créer sa présentation.

    https://reussir-ses-presentations.fr/comment-bien-preparer-votre-presentation-powerpoint-la-methode-que-vous-ne-connaissez-pas/

    Tu peux commencer par ça. Ensuite, je vais écrire un article sur le sujet car tu n’es pas le seul à bloquer sur ce problème.

    Bonne présentation,
    Romain

  5. William dit :

    Un article et des conseils qui tombent à point en ce qui me concerne car j’ai un grand oral mercredi. Ces conseils confirment et me confortent dans ma préparation.
    Merci

    • Romain dit :

      Heureux que cet article te conforte dans ta préparation William. Je te souhaite bon courage pour ton grand oral !!

  6. Friday dit :

    Cette publication est intéressante, à partir d’aujourd’hui je ne commettrait des erreurs pendant toute mes présentations futures,
    Et je vous qu’ammende plus des astuces malgré vos effort à l’endroit merci et vive l’éducation

    • Romain dit :

      C’est avec plaisir, je suis disponible si vous avez des questions sur d’autres sujets.
      Bonnes présentations !

  7. Nicole dit :

    Merci beaucoup, c’est du bon travail. Je garde sous le coude et je m’entraine pour le cas où. J’ambitionne de m’installer à mon propre compte et cela devra arriver d’un jour à l’autre

    Bravo à toi Romain et bien sûr à Olivier qui m’aide beaucoup à avancer

  8. Romain dit :

    Avec plaisir Nicole !!

    Je te souhaite bonne chance pour tes projets.

    À très vite
    Romain

  9. Fares dit :

    Vraiment pertinent votre article. en ajoutant à ces conseils unboost d’intelligence émotionnelle. 😉
    Merci Romain.

    • Romain dit :

      Tu as raison Fares, c’est une excellente idée le sujet de l’intelligence émotionnelle!
      Je vais certainement explorer la piste car ce qui m’intéresse bien au-delà de la création des PowerPoint c’est vraiment le fait de faire passer des messages efficacement et cela passe inévitablement par le fonctionnement de l’intelligence et du cerveau.

      Positivement 😉
      Romain

  10. Vincent dit :

    Excellent article utile pour les personnes souhaitant se relaxer avant les réunions, moments à enjeux, etc. Il faut savoir que la méditation est aussi une très bonne manière de calmer l’esprit, afin d’optimiser nos propres chances de réussites ! 😉

Laisser un commentaire

17 Partages
Partagez17
Tweetez