JournalingNote : cet article est une traduction de l’article How to Write Every Day de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

J’écris tous les jours. Je le fais pour gagner ma vie, bien entendu, mais je pense aussi que l’écriture quotidienne m’a permis d’en faire mon gagne-pain.

J’écris dans un journal, des articles de blog, des cours pour mon programme Sea Change, des livres et des ebooks. J’ai écrit 50 000 mots d’un roman pour NaNoWriMo, rien que pour le plaisir, et une autre année, j’ai écrit 110,000. Pendant des années, j’ai écrit des articles de journaux et des chroniques. Loin de moi l’idée de se vanter, je voulais juste citer le genre d’écriture que je pratique lorsque j’écris quotidiennement.

Les avantages

L’écriture quotidienne m’a aidé de plusieurs façons. Pour n’en nommer que quelques-unes :

Mes compétences en rédaction se sont améliorées avec les années.

  • Avec tant de pratique, je peux écrire et taper plus rapidement.
  • En écrivant régulièrement, je suis arrivé à exprimer ma pensée plus clairement.
  • Je peux penser du point de vue du lecteur, ce qui m’aide dans de nombreuses situations de la vie.
  • Je suis obligé de réfléchir sur ma vie, ce qui me permet d’approfondir mon apprentissage.
  • Je suis obligé de comprendre comment me motiver pour écrire régulièrement.
  • J’apprends à créer une pratique régulière, comme je le fais avec la méditation, l’exercice et l’alimentation saine.
  • J’apprends à dépasser la perfection et à publier des choses pour être jugées, ce qui m’aide à accepter l’échec et le désordre.
  • J’apprends à surmonter la distraction et la procrastination.

Il y a beaucoup plus d’avantages, comme embrasser l’incertitude et trouver un moyen d’exprimer l’âme de mon être. Ce qui est un véritable exploit je trouve.

Alors, comment écrivez-vous quotidiennement ? Je vais partager quelques idées qui fonctionnent pour moi.

Comment écrire tous les jours

Ce qui fonctionne pour vous sera différent de ce que je fais, mais je vais quand même partager ce qui m’a aidé :

  1. Le plus important : Avoir une excellente raison. Le reste n’a aucune d’importance si vous ignorez cette étape. Répondez à cette question : pourquoi aimeriez-vous écrire tous les jours ? Si c’est parce que ça a l’air amusant, que ça peut être sympa, que ça fait cool … vous l’abandonnerez dès que vous ferez face à l’inconfort. Alors que si vous voulez le faire pour aider quelqu’un d’autre, pour rendre le monde meilleur, pour élever les esprits, pour réduire votre douleur, pour trouver un moyen d’exprimer votre intérieur plus profond … alors vous pouvez faire appel à cette raison plus profonde lorsque les choses deviennent difficiles.
  2. Bloquer le temps sans distractions. Tout ce dont vous avez besoin, c’est 10 minutes par jour. Mais vous devez bloquer ces 10 minutes et les traiter comme un incontournable rendez-vous. Vous ne direz pas à votre médecin que vous allez arriver à votre rendez-vous « après avoir consulté votre email et encore une fois Facebook » non ? Alors ne faites pas cela à votre rendez-vous d’écriture. C’est un temps imperturbable, alors fermez tout et traitez cet espace comme étant sacré. Consacrez un endroit pour l’écriture, traitez-la comme vos prières quotidiennes, et soyez prêt avant le début du rendez-vous.
  3. Ne pas se laisser oublier. Que feriez-vous si vous ne pouviez absolument pas oublier un rendez-vous ? Vous pouvez l’écrire sur votre calendrier, activer une alarme, et même mettre une note où vous ne pouvez pas le louper. Vous pouvez demander à quelqu’un d’autre de vous le rappeler. Faites toutes ces choses.
  4. Le faire dans un sprint. Certaines personnes pensent avoir besoin d’écrire pendant une heure ou deux pour que cela compte. Mais une si grande tâche semblerait redoutable. Au lieu de cela, écrivez pendant 5 ou 10 minutes. Quelque chose de petit et faisable. Alors concentrez-vous et écrivez corps et âme pendant ces 10 minutes, comme si vous couriez vers l’amour de votre vie après une longue séparation.
  5. Pratiquer la pleine conscience. Vous pouvez traiter l’écriture comme une méditation – c’est un moyen de tout mettre de côté, sauf vous et l’écriture, pour que vos pensées deviennent des mots sur la page, pour voir vos envies se concrétiser, les histoires que vous vous racontez sur vous et sur votre vie. Ne bâclez pas le processus d’écriture, mais traitez-le plutôt comme une corvée – remarquez quand votre esprit se plaint, notez la structure de la pièce autour de vous, remarquez ce que vous ressentez physiquement lorsque vous vous asseyez pour écrire et fondez dans l’ambiance.
  6. Pratiquer la reconnaissance. Au fur et à mesure que vous pratiquez la pleine conscience, notez combien ce moment d’expression personnelle est génial. Il est si facile de prendre cela pour acquis et de vouloir faire autre chose. Alors faites une pause et cherchez ce que vous pouvez apprécier pendant ce temps consacré à l’écriture. Qu’est-ce qui est beau ? Qu’est-ce que vous prenez pour acquis ? Pour moi, je suis reconnaissant d’avoir tout simplement l’opportunité d’écrire, d’aider les autres, de partager ce que j’apprends sur ce monde. Et d’avoir un toit qui m’abrite, de ne pas mourir de faim et de ne pas souffrir d’une douleur incroyable, de pouvoir voir la lumière et les couleurs et entendre la musique du monde … ces choses sont tout simplement incroyables !
  7. Accepter l’imperfection. L’écriture consiste à lâcher nos idéaux, et à faire les choses comme l’on peut sans atteindre forcément la perfection. Si nous voulions seulement écrire des choses incroyables, au lieu des premières ébauches, nous n’écrirons jamais. Nous devons donc être désordonnés, ne pas nous forcer à être bon en toute chose, de mettre les choses sur papier quoi qu’il en soit et d’accepter l’imperfection de la vie.
  8. Ne pas laisser libre cours à votre esprit (pendant un moment). Votre esprit voudra fuir l’écriture, et c’est normal. L’esprit n’aime pas l’incertitude et l’inconfort. Vous voudriez aller consulter votre email, les blogs, les médias sociaux, les nouvelles, nettoyer votre cuisine. Notez cette envie, ensuite asseyez-vous avec elle. Ne fuyez pas.

Cela pourrait sembler dur, mais en réalité, c’est assez simple. Avoir une bonne raison, bloquer le temps, mettre des rappels incontournables, le faire sous forme de rafales de courte durée, et être conscient, reconnaissant et concentré.

Pratiquer quotidiennement l’écriture vous aide à former des compétences incroyablement utiles pour tenir bon à faire quelque chose et ne pas fuir vers des distractions, apprendre à vous exprimer, à respecter une habitude régulière et à être conscient et reconnaissant. Ceci vous aidera dans tous les domaines de la vie, et je vous recommande fortement de commencer aujourd’hui.

Crédit Photo : Mercedes Fittipaldi

Tags: , , , , , , , ,

9 commentaires on Comment écrire tous les jours

  1. Syntiche dit :

    Très bel article qui motive à ne pas ceder à la paresse dans l’écriture. Merci pour cet article

  2. Malika dit :

    Bonjour, c’est vraiment incroyable ou simplement miraculeux. Voila aujourd’hui quelques années que je reçois vos mails et a chaque fois sans exagérer que je prend le temps de lire votre article, il s’ agit d’un sujet qui vient m’accompagner dans un problème que je rencontre actuellement.
    Cela va faire deux mois que j’ai commencé un programme scolaire, je je procrastine beaucoup, hier soir je me disais qu’il fallait que je m’y mette sérieusement et……..Merci

  3. Tyesri dit :

    Cela me parle beaucoup votre article. J’écris aussi beaucoup, mais un certain manque de rigueur à le faire tous les jours. La pleine conscience, le faire comme un rituel, quelque chose de sacré. Ne pas arriver à la fin de ma vie et me dire que je ne me suis pas permis d’être, que j’ai été plus suiveur qu’acteur. Se permettre d’être, se donner du temps pour soi, redonner de la place au sacré, se redonner de la place. Nous sommes des êtres spirituel venu faire une expérience humaine. Ne pas oublier cela.. Le XXI eme siècle sera spirituel ou ne sera pas !!
    Merci !!

  4. Ogier DOLLÉ dit :

    Je reconnais d’écrire régulièrement permet de penser plus clairement au sujet sur lequel nous voulons travailler.

    Super nouvel article !!

    Merci Olivier pour le temps de traduction et de partage !

  5. Imane dit :

    Merci beaucoup pour cet magnifique article 😊

  6. Isabelle dit :

    Juste confirmer ce que vous savez déjà sûrement : vos articles font du bien 😃😃

  7. Soraya dit :

    Cet article confortera, sans nul doute, mon amour pour l’écriture comme l’ont fait précédemment tous vos articles pour conforter mon amour pour la lecture !

    Un grand merci !

  8. Taillard dit :

    Je trouve cet article très intéressant.
    J’ai toujours aimé écrire.
    J’étais très forte en dissertation que j’agrementais de phrases de grands auteurs Francais que je retrouvais dans un dictionnaire Larousse.
    Je dirais que j’étais également un “petit rat de bibliothèque”
    Je me connectais a un auteur et je lisais tous ses livres.
    Puis le temps a passé et j’ai arrêté.
    Il y a quelques années je m’y suis remise : j’ai commencé à réécrire par des commentaires sur Facebook ;
    Et aujourd’hui je retrouve doucement mes capacités et j’y retrouve eu plaisir.
    Merci pour cet article 🎸🎺

Laisser un commentaire

Partagez
Tweetez