Être trop émotif peut parfois générer du stress : la peur de ne pas pouvoir gérer ses émotions entraîne chez certains un sentiment d’impuissance déstabilisant. Comment faire lorsqu’on a des difficultés à contrôler ses émotions ? Est-il possible d’apprendre à canaliser sa joie, sa tristesse ou ses troubles, quels qu’ils soient ? Voici 4 astuces qui vont vous permettre de guider votre émotion avec plus d’aisance.

gérer ses émotions

1 – Comprendre ses émotions pour mieux les canaliser

L’hypersensibilité et l’hyperémotivité ont généralement une origine mais vous devez commencer par faire la part des choses : êtes-vous hyperémotif ou souhaitez-vous simplement atténuer l’expression de vos émotions dans un contexte spécifique ? Les infirmier(e)s par exemple cherchent souvent à gérer leurs émotions, surtout face à la mort d’un patient et/ou l’annonce de celle-ci. Vous pouvez également avoir besoin de contrôler vos sentiments lorsqu’une personne vous agace et que vous ne pouvez pas vous permettre d’exprimer votre colère (patron, professeur, beaux-parents, etc.). Quoi qu’il en soit, pour mieux canaliser vos émotions, vous devez comprendre leur origine. Pour cela, posez-vous les questions suivantes :

  • Pourquoi suis-je si énervé(e) ?
  • Existe-t-il des solutions face à cette situation ? Si oui, lesquelles ?
  • Pourquoi ce sujet me touche-t-il particulièrement ?
  • D’où vient ma faiblesse et puis-je la transformer en force ?

En répondant à ces questions, vous vous concentrerez sur l’origine du problème et serez davantage prêt(e) à affronter les émotions suivantes.

2 – S’exprimer pour évacuer le « trop plein »

Les pleurs, le burn out, les cris, les disputes et bien d’autres expressions reflètent nos émotions. Lorsque l’on est trop sollicité émotionnellement, la « soupape de sécurité » saute et on se livre (souvent contre notre gré) à une démonstration assez impudique. Gérer ses émotions dans un contexte professionnel, au travail, en amour, à l’adolescence ou après une rupture n’a rien d’évident ; pour ne pas « exploser » au mauvais moment, il est nécessaire de s’exprimer en amont. Vous avez des problèmes de couples ? Vous avez peur d’avoir le trac face à un public ? Vous craignez d’être trop agressif avec une personne que vous détestez ? Gérer ses émotions négatives passe indéniablement par la discussion voire le monologue. Nul besoin d’obtenir des réponses de votre interlocuteur, le tout est de « lâcher » ce que vous avez sur le cœur. Les amis ou la famille peuvent être à votre écoute, n’hésitez pas à leur faire part de vos difficultés, de vos doutes, de vos agacements. Si vous ne préférez pas vous confier à vos proches, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel (psychologue, psychothérapeute, coach, etc.).

L’idée en plus : Ecrivez votre journal intime, celui-ci sera votre confident et vous aidera à déverser toutes vos émotions sur papier, vous vous sentirez rapidement soulagée(e).

3 – Apprendre à se faire respecter pour mieux gérer ses émotions

Nul besoin de médicaments si vous ne souffrez pas d’une pathologie ! Ne pas pleurer est à la portée de tous, encore faut-il que cela soit nécessaire (pleurer libère et fait du bien, dans un contexte « normal », mieux vaut ne pas s’en priver).
Le seul fait de se faire respecter peut changer beaucoup de choses. Souvent, les émotions non contenues proviennent d’une frustration due à un manque de considération et de reconnaissance. Apprenez tout de suite à vous faire respecter, cela est valable dans le milieu professionnel mais aussi au sein de la famille, de la vie sociale et du couple. Grâce à cette initiative, le regard que les autres portent sur vous changera et vous vous sentirez plus à l’aise, moins oppressé(e). Être bien dans sa peau permet d’éviter les émotions négatives.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Devenir autonome émotionnellement

4 – Médecines douces pour apprendre à contenir ses émotions

Bien gérer ses émotions revient en quelques sortes à les contenir sans ressentir de gêne ou de retenue désagréable. Les médecines douces peuvent en ce sens vous aider à diluer vos sentiments sans pour autant les ignorer. Pour cela, vous pouvez faire appel à :

  • La sophrologie ;
  • Le yoga ;
  • Le qi gong ;
  • L’acupuncture ;
  • Le shiatsu ;
  • La respiration ;
  • L’homéopathie ;
  • L’Ayurveda ;
  • La psychologie
  • Et bien d’autres solutions.

Il serait bien trop long de détailler chacune d’elles mais ces disciplines sont excellentes pour apprendre à canaliser son énergie. Les médecines orientales sont souvent axées sur le « ki » ou « chi », c’est-à-dire le flux énergétique vital. Lorsque celui-ci est bien équilibré, il est plus facile de trouver la paix intérieure. Cela va permettre de ne pas s’énerver trop vite, de prendre le temps de la réflexion et de chercher des solutions zen à chaque problème.

Bonus : exercices pour gérer ses émotions rapidement

Il arrive parfois que l’on ait besoin de gérer son émotion immédiatement, dans ce cas, il est nécessaire de connaître quelques astuces simples.

La première consiste à se concentrer sur sa respiration : concentrez-vous sur votre inspiration (comptez jusqu’à 4 en gonflant le bas du ventre), puis sur votre expiration (comptez jusqu’à 8 en dégonflant le bas du ventre).

La seconde est encore plus simple, il vous suffit de pincer la partie molle et souple de votre main qui se trouve entre le pouce et l’index à l’aide de votre autre main. Vous appuierez ainsi sur un point d’accupression qui favorise la détente en sécrétant des endorphines. Cette petite manipulation a l’avantage d’être très discrète.

Enfin, si vous avez l’occasion de vous isoler, n’hésitez pas à fermer les yeux. Massez vos tempes avec des mouvements circulaires et pensez à quelque chose de positif pour éloigner les idées noires. Une fois que vous vous sentirez calmé(e), revenez sur l’émotion qui montait en vous et interrogez-vous sur son origine et les possibilités de la vaincre plus facilement la fois prochaine.

La raison et la volonté peuvent vous aider à gérer vos émotions ! Avec un peu d’entraînement, vous devriez réussir à les canaliser et à éviter ainsi des situations gênantes. Notez toutefois que les émotions font partie de la vie et doivent être partagées lorsqu’elles ne sont pas excessives (et parfois même lorsqu’elles le sont !). La spontanéité est une qualité qui a du charme et qui ne doit en aucun cas être retenue, le tout est de savoir doser !

Tags: , , , , , , , , ,

6 commentaires on Comment gérer ses émotions ? | Astuces

  1. Ogier DOLLÉ dit :

    S”exprimer pour évacuer le trop plein est vraiment l’une des choses les plus importantes que nous devons réaliser.

    En revanche, nous préférons ne pas gêner les autres et justement, nous passons dans notre ombre.

    Merci beaucoup Olivier pour ce nouvel article 🙂

  2. Nicole dit :

    Merci Olivier, je suis d’accord avec vous. J’apprends de plus en plus à ne plus encaisser. Mais je fais un effort pour répondre aux gens sereinement surtout.

  3. ayni dit :

    très bon post, des réponses pour nous aider à nous recentrer et prendre la vie plus simplement.

  4. Véronique dit :

    Merci pour tout ces bons conseils.

  5. jenny dit :

    Emotions et Bienveillance j’ai trouvé cet excellent article de @bernard Jomard qui explique très bien comment gérer cela positivement à lire sur : http://bernard-jomard.com/2017.....e-abilene/

  6. ourida dit :

    Je vous remercie pour cet article, vos conseils sont très utiles, bravo !

Laisser un commentaire

5 Partages
Partagez5
Tweetez