/* CSS added by WP Meta and Date Remover*/.entry-meta {display:none !important;}.home .entry-meta { display: none; }.entry-footer {display:none !important;}.home .entry-footer { display: none; }

Note : cet article a été écrit par Florine Fond du blog Méditation pour Petits et Grands

De nos jours, les enfants sont sur-sollicités, ils doivent se dépêcher pour tout et tout le temps et ce, du matin au soir. Combien de temps prenons-nous par jour pour s’intéresser à ce que nos enfants ressentent ? Est-ce que l’on sait exactement ce que nos enfants ressentent ?

A quoi pensent-ils lorsqu’ils tombent ou se réveillent en pleine nuit à cause d’un cauchemar ? Et que ressentent-ils ?

Comment gèrent-ils ce bain d’émotions dans lequel ils sont noyés ?

Les émotions sont au cœur des nouveaux apprentissages à l’école. On apprend aux enfants à les reconnaître et ce dès la maternelle. Les enfants sont invités à découvrir les émotions par le biais de livres, d’activités ou de jeux. L’éducation à la gestion des émotions est une étape importante dans le développement de l’enfant.

Savez-vous qu’il existe un moyen simple d’apprendre à gérer les émotions ? Un moyen que vous ne connaissez peut-être pas, la méditation ! Eh oui, la méditation peut aider vos enfants à mieux gérer leurs émotions. Mais les émotions c’est quoi exactement ? Et comment la méditation peut aider nos enfants à les gérer ?

méditation enfant pour gérer les émotions

1- Les émotions ?

Le mot “émotion” vient du latin emovere qui signifie littéralement “hors de mouvement”. Les émotions sont des réactions physiques et psychologiques à une situation particulière. Suivant son état émotionnel, chaque personne réagit différemment aux situations qu’elle rencontre .

On différencie les émotions de base telles que :

  • la joie
  • la peur
  • la tristesse
  • la colère
  • le dégoût
  • la surprise

Et les émotions secondaires, qui quant à elles, sont une sorte de “mix” des émotions de base (ex. la honte = peur + colère).

Tout le monde ressent des émotions, cela est tellement naturel d’être heureux ou en colère. En tant qu’adultes, nous connaissons bien toutes ces émotions. Nous essayons tant bien que mal de vivre avec et de composer notre quotidien avec elles. N’ayant pas eu, étant enfants, d’outils pour apprendre à reconnaître et gérer nos émotions, nous avons fait cet apprentissage par nous-mêmes. En effet, la gestion des émotions n’est pas quelque chose d’inné. Mais nos enfants ont maintenant cette chance. Si nous n’apprenons pas aux enfants comment gérer leurs colères ou leurs tristesses, ils peuvent se sentir désarmés face à certaines situations. C’est pourtant quelque chose d’essentiel de savoir ce que l’on ressent à l’intérieur de soi.

Savoir ce que l’on ressent c’est important.

2- Pourquoi commencer la méditation quand on est enfant ?

Le cerveau de l’enfant est encore en plein développement et c’est à ce moment qu’il est important d’agir. Les enfants sont très sensibles au stress et aux effets négatifs qu’il apporte, comme par exemple l’anxiété et l’irritabilité. De plus, les enfants d’aujourd’hui ont beaucoup plus de mal à se concentrer. Ils sont sans cesse distraits par toutes les nouvelles technologies et tout cela les pousse à l’hyperactivité. Toutes ces distractions polluent leurs cerveaux.

Or, il a été prouvé scientifiquement que la pleine conscience a un effet important et bénéfique sur le cerveau des enfants. Le docteur Daniel J. Siegel est un expert reconnu du cerveau de l’enfant. Il est professeur de psychiatrie à l’université de Los Angeles, co-directeur fondateur du Centre de Recherche pour la Mindful Awareness, auteur de nombreuses études scientifiques. Il explique1que la pratique régulière de la pleine conscience développe davantage le cortex préfrontal, lieu qui régit nos émotions. Dr. Siegel dit également que les enfants à qui on donne l’opportunité d’expérimenter la méditation de pleine conscience, peuvent voir le développement de leur cerveau changer pour le reste de leur vie.

La pratique régulière de la pleine conscience chez les enfants apporte de nombreux bénéfices comme :

  • La réduction du stress
  • Une gestion des émotions accrue
  • Une meilleure concentration
  • Une estime de soi augmentée
  • Un sommeil plus réparateur
  • Des compétences sociales plus développées
  • Moins d’hyperactivité

Les enfants sont l’avenir du monde.

méditation pour enfant pour gérer les émotions

3- La méditation pour gérer ses émotions ?

La méditation va tout simplement aider nos enfants à faire une pause et à s’arrêter pour respirer en pleine conscience. Porter son attention sur ce qu’il se passe à l’intérieur de soi et vivre le moment présent, sont les maîtres mots de la méditation de pleine conscience. Enseigner aux enfants la méditation de pleine conscience leur permet de découvrir leurs émotions. Ils apprennent à comprendre ce qu’il se passe à l’intérieur d’eux lorsqu’ils sont tristes ou stressés. A force de pratiquer la méditation, les enfants apprennent à mieux gérer leurs émotions. Ils savent les reconnaître, les accepter et les accueillir sans jugement, les trois étapes essentielles de la gestion des émotions.

Comment faire pour méditer avec son enfant ? Il suffit de leur proposer des séances de méditation ludiques et courtes.

Voici deux exemples de séances simples et rapides à réaliser avec les enfants :

  • L’exercice de crise, à pratiquer lorsque votre enfant est face à un moment difficile (chute ou cauchemar)
      • Concentrez-vous sur le soutien émotionnel
      • Dites à votre enfant de prendre de grandes et lentes respirations, inspire par le nez, expire par la bouche
      • Invitez-le à se concentrer sur son souffle
      • Une fois qu’il est calme, rassurez-le
  • L’exercice du lion dans la savane, à pratiquer avant de dormir
      • Asseyez-vous ou allongez-vous avec votre enfant
      • Respirez profondément
      • Essayez d’imiter mentalement le lion dans la savane, il est calme et marche doucement
      • Faites cet exercice pendant 2 à 3 minutes
      • Demandez à votre enfant ce que cela lui a fait d’être aussi calme que le lion, il aura certainement plein de choses à vous raconter !

exercice méditation enfant calme

4 – Les enfants, des méditants en herbe parfaits

Les enfants pratiquent souvent la pleine conscience sans s’en rendre compte. Par exemple, lorsqu’un enfant est en train de jouer, il est pleinement dans l’instant présent. Sans le savoir, les enfants s’adonnent à une forme de méditation spontanéeleur corps et leur esprit sont totalement en connexion avec l’instant présent. Et c’est pourquoi, ils sont plus à même de profiter de l’instant présent et de s’émerveiller de toutes les choses qui composent leur quotidien que les adultes. C’est pour cela que les enfants sont des méditants en herbe ! Leur inculquer la gestion des émotions par le biais de la méditation de pleine conscience est un avantage certain pour leur vie future.

Si dès l’âge de 8 ans, on enseignait la méditation, nous pourrions éliminer la violence dans le monde en une seule génération. (Tenzin Gyatso, Dalaï Lama)

Et vous savez quoi ? La méditation c’est facile d’accès, c’est gratuit et cela ne présente aucun risque ! C’est pourquoi, les enfants devraient tous apprendre comment méditer. C’est incroyable tout ce que l’on peut apprendre et découvrir avec la méditation. Il est important d’apprendre à gérer ses émotions, cela vaut pour les enfants et les adultes.

Apprenez à méditer en famille et laissez infuser la magie de la méditation en vous.

Alors c’est parti, 1,2,3, méditez !

Florine Fond du blog Méditation pour Petits et Grands

Source :

1 Voici le lien pour voir l’explication du Dr Daniel J. Siegel en entier

Enregistrer

Tags: , , , ,

Un commentaire on Comment la méditation peut aider vos enfants à mieux gérer leurs émotions ?

  1. Alexandre MAIS dit :

    Apprendre la méditation aux enfants, c’est leur faire un vrai cadeau qui les aidera beaucoup dans la vie. D’ailleurs, les preuves scientifiques des bienfaits de la méditations s’accumulent. Je suis convaincu que dans plusieurs années, la méditation à l’école sera aussi naturelle que le sport à l’école. Il ne manque plus qu’une initiative politique pour l’instaurer. Voici d’ailleurs une pétition pour encourager les politiciens dans ce sens :
    https://www.change.org/p/introduire-la-m%C3%A9ditation-la%C3%AFque-%C3%A0-l-%C3%A9cole

Laisser un commentaire

34 Partages
Partagez33
Tweetez1