femme enceinte sereine

Note : cet article invité a été écrit par Sonia du blog naissancedouce.fr

Je n’oublierai jamais mes 3 grossesses et mes 3 accouchements à la maison. 120 semaines de ma vie, à part. Mon ventre qui grossit, mon bébé qui prend forme, mes hormones qui jaillissent, moi, dans ma bulle… Et puis mon bébé, là, dans mes bras, qui vient à mon sein. Les plus grands moments de bonheur de toute ma vie !

Et pourtant les mamans le savent bien, la grossesse n’est pas un long fleuve tranquille ! Nos émotions sont à fleur de peau et il est très facile de se laisser glisser vers toutes sortes d’inquiétudes. Mon bébé est-il en bonne santé ? Est-t-il beau ? Se développe-t-il bien ? Va-t-il naître à terme ? L’accouchement va-t-il bien se passer ? Vais-je supporter la douleur ? Et j’en passe.

Chaque naissance est le début d’une histoire. La première naissance, celle de la conception, marque l’apparition dans votre utérus d’un petit être qui va connaître pendant 9 mois les plus grands bouleversements de toute sa vie. Il va passer d’une cellule souche à un petit d’homme de 2 à 4 kg en peu de temps. On peut dire que ce temps est l’équivalent pour une plante du moment où elle germe et prend ses racines. Le tout début d’une histoire est toujours le plus important, il est le socle essentiel qui va impacter toute la suite.

Bien sûr comme tous les parents vous souhaitez offrir le meilleur à votre enfant, dès sa conception. Qu’il jouisse d’une santé rayonnante, d’une grande sécurité et qu’il soit tout simplement heureux. La vérité est qu’il ne sera pas différent de vous.

Si vous vivez une grossesse sous stress, le développement moteur de votre enfant sera retardé et son cerveau se cablera à l’inquiétude et à l’anxiété. Vous donnerez le meilleur à votre enfant en offrant d’abord le meilleur à vous même. Prendre soin de vous est le plus grand cadeau que vous puissiez faire à votre enfant.

Voici les 7 rituels qui vous aideront à vivre votre grossesse avec sérénité et bonheur et ainsi à devenir la maman bienveillante que vous souhaitez être pour votre enfant :

1. Mangez sainement pour deux !

Oui je sais, ce n’est pas facile de manger sainement pendant la grossesse. Ce n’est pas moi qui vous l’apprendrai… Durant mon premier trimestre de grossesse, j’en ai plusieurs fois pleuré tellement j’avais envie de craquer sur des aliments que je m’étais refusée d’avaler. Pourtant, faire les bons choix alimentaires est extrêmement important pour vous et votre bébé.

Certains aliments sont à éliminer car ils n’apportent rien au niveau nutritif et dégradent la santé, particulièrement celle des plus petits. Et ne l’oubliez pas, ce que vous mangez, votre bébé le mange. Ce sont tous les aliments industriels, les aliments et boissons très sucrés comme les sodas, les fastfoods et bien sûr la caféine. Évitez de vous confronter à la tentation de ces aliments, tout est fait pour vous faire succomber…

À la place, sélectionnez les aliments frais et bio que vous aimez et dont vos organismes pourront tirer parti au maximum. Préparez-les de manière à vous faire plaisir tout en veillant à rester simple et ainsi faciliter leur assimilation.

2. Revenez à l’instant présent

Une grossesse est à vivre dans son corps, non dans sa tête. Les regrets et les inquiétudes n’apportent rien, si ce n’est du stress.

Revenez toujours à l’observation de ce que vous vivez là, tout de suite, sur l’instant. Observez ce qui se passe dans votre corps, sa transformation, vos envies, votre état intérieur. Sentez le moment de grâce que vous êtes en train de vivre. Et posez un sourire sur votre bien-être présent.

L’observation vous permet de vous séparer de vos mauvaises habitudes, celles qui génèrent du stress en vous. Vous pouvez faire confiance à votre sagesse intérieure. Elle vous apportera toujours les solutions dont vous avez besoin pour autant que vous mettiez de la conscience sur le moment présent.

3. Communiquez avec votre bébé

grossesse zenCe petit rituel de connexion avec bébé m’a énormément apporté lors de ma dernière grossesse. Il fait parti des sages conseils que m’a donnés ma doula bien aimée. Comme tous les exercices que je vous propose, il est simple et devient puissant uniquement s’il est répété chaque jour sur le long terme.

Prenez au minimum un temps de 5 à 10 min chaque jour pour vous centrer sur votre bébé. La communication avec bébé passe par des caresses, des sourires et bien sûr la voix. Ressentez les émotions qu’il exprime dans votre échange. Exprimez-lui votre amour et votre gratitude. Adoptez des gestes tendres et une voix douce qui rassureront votre bébé. Et si possible, incluez le papa dans l’échange. L’impact positif de ce rituel sur le développement du cortex cérébral du bébé a été prouvé.

4. Reposez-vous et relaxez-vous

Pendant une grossesse, les besoins de détente et de sommeil deviennent très importants. Toutes les études le montrent : un manque de sommeil ou un stress trop important pendant la grossesse augmentent vos risques de complications lors de l’accouchement. Ne prenez pas ce conseil à la légère, je vous assure que vous vivrez votre grossesse tout autrement si vous dormez bien et prenez le temps de vous relaxer.

Voici ce qui a très bien marché pour moi lors de mes grossesses :

  • faire de bonnes nuits de sommeil accompagnées d’une sieste l’après-midi ;
  • prendre souvent des douches et des bains chauds ;
  • se faire masser ;
  • faire l’amour avec tendresse ;
  • méditer.

Attention à ne pas tomber dans l’excès inverse en restant en permanence inactive et dans la même position. Le repos est à équilibrer avec une petite activité physique régulière, comme la marche.

5. Développez votre confiance en vous

Pourquoi la grossesse est-elle le moment de changer vos croyances sur vous-même ?

Vous vous apprêtez à vivre le rite de passage féminin, qui aboutira à ce moment tant attendu où vous prendrez votre bébé dans vos bras pour la première fois. L’accouchement vous demandera d’aller puiser au plus profond dans votre puissance de femme avant de devenir mère. Une mère forte, présente et qui a confiance en elle : voilà tout ce dont un petit d’homme a besoin pour trouver sa place dans le monde. Et au delà de ce dont votre bébé a besoin et de ce que vous voulez lui transmettre, développer votre confiance aura un effet bienfaisant sur vous immédiatement.

Avoir confiance en vous, c’est avoir confiance en la vie et en ses processus. La confiance, c’est la seule réponse aux tourments des femmes enceintes qui se demandent si elles arriveront à donner naissance à leur bébé.

Apprenez à respirer la confiance. Répondez à la peur par la confiance. Aimez-vous, vous êtes déjà une maman magnifique !

6. Choisissez votre accouchement

Choisir ? Oui, choisir ! Si ce n’est pas vous qui choisissez votre accouchement, c’est votre obstétricien qui le fera pour vous. Et pas forcément dans votre meilleur intérêt. Je m’explique. Le médecin gère et optimise ses ressources, notamment son temps, et a tendance à vouloir éviter tout risque ou perte de contrôle. Il aura tendance à préférer par exemple vous faire accoucher en césarienne en 2h un vendredi matin plutôt que de risquer que l’accouchement se déclenche le dimanche d’après pour une durée généralement bien supérieure. Pour vous, par contre, c’est peut-être l’événement le plus important de votre vie qui se joue. Accoucher un vendredi ou un dimanche n’a sans doute pas d’importance, alors qu’accoucher par césarienne ou par voie basse aura une incidence non négligeable sur votre vie et celle de votre enfant.

accouchement dans l'eauDe même, si vous souhaitez accoucher dans une autre position que la classique position couchée sur le dos et les jambes en l’air – position qui génère le plus de douleur – votre médecin ne sera généralement pas très content – même si les mentalités évoluent -, ne pouvant plus voir avec précision ce qui se passe.

Et pourtant, vous êtes libre de choisir votre accouchement. Cela fait partie de vos droits fondamentaux de pouvoir refuser les traitements médicaux que vous ne voulez pas.

Il existe en fait des dizaines de manières différentes d’accoucher. Choisirez-vous d’accoucher dans l’eau ? Voulez-vous accoucher à la maison, en maison de naissance ou à la maternité ? Qui souhaitez-vous avoir à vos côtés ? Aimeriez-vous éviter certains traitements médicaux comme la péridurale et accoucher en autohypnose ?

7. Rêvez, visualisez votre accouchement

Les champions olympiques utilisent cette technique pour se préparer. Ils se visualisent gagner encore et encore. Vous pouvez faire de même avec votre accouchement.

Les images qui sont présentes dans votre esprit auront un grand impact sur votre accouchement.

Mon compagnon et moi avons pratiqué la visualisation lors de ma dernière grossesse chaque soir avant de nous endormir. La visualisation m’a apporté confiance et force. Elle a abaissé mon niveau de résistance et m’a préparée à accueillir l’accouchement merveilleux que nous avons eu la chance de vivre.

La pratique consiste à fermer les yeux, se détendre et respirer. Une musique peut vous accompagner ainsi qu’elle vous accompagnera lors de la naissance. Visualisez-vous dans l’environnement chaud et sécurisant de votre choix. Ressentez avec tous vos sens l’accouchement serein que vous désirez. Visualisez un maximum de détails, les personnes présentes, les odeurs, votre accueil des vagues de contraction, votre position d’accouchement…

Cette visualisation vous aidera à déterminer vos choix d’accouchement et vous préparera de manière très “réelle” – avec vos sens et non seulement avec votre intellect – à la naissance dont vous rêvez.

Le mot de la fin

habitudes grossesse zenPour résumer, permettez-moi de ré-insister sur une chose. Il n’y a pas de grands changements dans une vie sans l’application répétée de petites actions simples. Il n’y a rien de “compliqué” à vivre heureux, à se sentir zen ou à être riche. Il suffit de mettre en place les bons rituels dans votre vie. J’en suis intimement persuadée.

Naturellement, durant vos 9 mois de grossesse, vous allez être suivie par un médecin ou une sage-femme. Ne prenez pas les 7 rituels de cet article comme s’ils étaient la solution à tous les problèmes, et veillez à bien suivre les recommandations de votre médecin.

Je vous souhaite une heureuse grossesse et un merveilleux accouchement, qu’ils soient à l’image de la femme forte et aimante que vous êtes pour vous et votre famille.

Sonia, votre doula qui vous accompagne sur les ondes de naissancedouce.fr

Crédit photo : Keren Lagziel, Susan, Rabble, Elf Sternberg

Références :

https://www.sciencedaily.com/releases/2014/07/140714152311.htm

http://www.ajog.org/article/S0002-9378%2810%2900236-X/abstract

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18485167

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17012528?ordinalpos=3&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18230013?ordinalpos=19&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum

Recherches utilisées pour trouver cet article :

accouchement naturel, le 9 pour les hommes le 7 pour les femmes rituel, les rituels dune femme enceinte

Tags: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire