Create storyNote : cet article est une traduction de l’article To Create a Habit, Tell a Good Story de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Si vous voulez créer une nouvelle habitude d’exercice (par exemple), vous pouvez vous dire quelque chose comme ceci :

« C’est super ! Je vais me remettre en forme, paraître plus beau et être super sain ! »

C’est l’histoire que vous vous racontez. Certes ce n’est pas vrai, mais ça a un énorme pouvoir qui influence vos sentiments par rapport à votre habitude, et qui change votre implication. Vous vous racontez une histoire positive concernant l’habitude, et ça vous motive à vous y mettre.

Mais peut-être qu’un jour vous avez fait un exercice qui a été vraiment difficile, et vous ne l’avez donc pas apprécié. Votre histoire pourrait changer, pour ressembler à quelque chose comme « Wow, c’était super dur. Je n’aime pas ça ! »

Maintenant, votre histoire concernant l’habitude n’était pas vraiment bonne, et vous serez désormais moins enthousiaste à créer cette habitude.

Peut-être que vous avez aussi raté quelques jours d’exercices parce que vous étiez occupé. Votre histoire se transforme alors comme ceci : « Merde, j’ai tout gâché, je ne suis pas aussi bon dans cette habitude que je ne le pensais, pourquoi ne suis-je pas discipliné ? »

Votre histoire n’est pas bonne. Maintenant, vous pouvez essayer de ne pas penser à l’habitude, et vous serez beaucoup plus susceptible de sauter l’habitude dorénavant.

L’histoire que vous vous racontez concernant votre habitude importe plus que ne le pense la plupart des gens.

Donc, la solution est de façonner l’histoire, de devenir votre propre conteur d’habitudes, et de créer une histoire qui vous rendra plus susceptible de respecter l’habitude.

Se raconter une bonne histoire


La vérité est qu’aucune de ces histoires n’est réellement vraie. Ce ne sont que des récits que nous inventons, dans nos esprits, sur ce qui se passe. La réalité est ce qui se passe en ce moment. Et dans un monde « idéal », nous abandonnerions ces histoires pour vivre le moment présent, en faisant l’expérience de la réalité telle qu’elle est.

Cependant, il n’existe pas de monde idéal. Nous nous racontons des histoires. C’est ce que nous faisons. Donc, la solution est de réaliser que lorsque vous vous dites une histoire négative, vous allez abandonner l’habitude, alors au lieu de cela créez une histoire plus utile.

Essayez ceci :

  1. Demandez-vous comment vous vous sentez par rapport à l’habitude que vous créez. Êtes-vous enthousiaste à ce sujet ? Êtes-vous découragé ? Vous vous en réjouissez ou la redoutez-vous ? Vous y tenez ou vous trouvez que c’est nul ? Est-ce une expérience merveilleuse pour vous ou l’appréhendez-vous comme une corvée ? Tout cela est un indicateur de l’histoire que vous vous dites.
  2. Commencez à créer une meilleure histoire en vous focalisant sur les choses que vous aimez concernant l’habitude. Vous pouvez vous concentrer sur ce que vous détestez dans l’habitude, comme vous pouvez vous concentrer sur ce que vous aimez. C’est votre choix. Cherchez dans l’habitude des choses à apprécier. Regardez vos réussites et réfléchissez, « Bon sang, c’est génial que j’aie fait ces choses. »

Cela ne veut pas dire que vous ne devez avoir que des pensées positives, ou que vous devez ignorer le négatif. Mais si votre histoire a un bilan plus positif que négatif, vous aurez plus d’endurance. Vous serez en mesure de gérer les choses négatives avec grâce, parce que vous avez un sentiment positif concernant l’habitude.

Si vous n’aimez nullement l’habitude, ou si vous y voyez un sacrifice, vous êtes plus susceptible d’être vaincu par les aspects négatifs lorsqu’ils se produisent. Mais les gens ayant une histoire fortement positive seront susceptibles de résister à la tempête des aspects négatifs de l’habitude.

L’histoire positive de l’exercice

Essayez d’avoir certaines des pensées suivantes lorsque vous travaillez sur votre habitude :

  1. Cela me rend fort/sain/autonome (ou tout autre trait positif).
  2. Je suis fier d’avoir cette habitude.
  3. J’ai eu de beaux succès avec cette habitude.
  4. J’ai appris beaucoup de choses avec cette habitude.
  5. J’ai vécu de belles expériences avec cette habitude.
  6. Il y a des choses passionnantes que je voudrais partager avec les gens.
  7. Je peux apprécier les petites choses relatives à cette habitude.
  8. Il y a des choses que j’aime vraiment par rapport à cette habitude.
  9. Ceci peut parfois être difficile mais ça en vaut certainement la peine.
  10. Cette habitude améliore ma vie de plusieurs façons.
  11. J’ai la chance de pouvoir faire cette habitude.
  12. Il y a des choses dont je me réjouis dans cette habitude.
  13. Je rate parfois cette habitude, mais à long terme ce n’est plus un problème.
  14. Cette habitude me rend plus endurant.
  15. Depuis que j’ai adopté cette habitude, je me sens accompli et satisfait.
  16. Je sens que je suis une bonne personne lorsque j’exerce cette habitude.

Pensez juste à l’une de ces propositions à chaque fois où vous exercez l’habitude, ou juste après. Et essayez ensuite une autre pour la fois suivante où vous exercez l’habitude.

Petit à petit, en ayant des pensées comme celles-ci et d’autres que vous pourriez avoir, vous commencerez à avoir une histoire plus positive concernant l’habitude.

C’est ce qui fera toute la différence – non seulement vous voulez l’adopter plus longtemps, mais en plus vous apprécierez chaque fois que vous le faites.

Crédit photo : zapolzun

Tags: , , , , ,

2 commentaires on Pour créer une habitude, racontez-vous une belle histoire

  1. BLAES dit :

    Bonjour !
    Merci encore et encore Olivier !
    Chaque matin, ces lectures me donnent la force de bouger ayant une maladie fatiguante. Je m’oriente plus vers ces articles concernant le bien-être physique et mental que vers ceux concernant les outils pour gérer une entreprise et être performante dans ce domaine ayant le métier de nounou pour chiens ! Looool
    Et quand les douleurs physiques sont gérables, je me surprends à sourire quand je lis les textes que vous envoyez. Ça donne le coup de pouce pour avoir l’envie d’avoir envie ☺
    Merci pour tout cela Olivier et aussi sur le fait que vous le fassiez gratuitement car de nos jours, la moindre chose est payante. Je le fais aussi en envoyant des photos et des films gratuitement sur les chiens que je garde. Ainsi des mamies ont pu faire un book sur leurs loulous, leurs mains tremblantes ne permettant pas de faire des photos nettes. Sur 180 photos, j’en choisis 60 ou plus. Les plus belles.
    Je continue à vous lire ! ☺
    Bien cordialement
    danièle

  2. mary dit :

    no commente j aime merci bcp

Laisser un commentaire

14 Partages
Partagez14
Tweetez