Note : Cet article invité a été rédigé par Julien du Blog « apprendre-le-home-studio.fr »

Imaginez un instant

Vous vous mettez enfin à ce projet auquel vous tenez tant.
Les minutes passent, un quart d’heure, une demi-heure peut-être…

Vous réalisez soudain que vous n’avez pour l’instant rien fait de vraiment concret et une idée vous traverse alors l’esprit:

Et si ce n’était tout simplement pas le bon jour?

Après hésitation, vous décidez de vous arrêter là pour le moment.

Demain vous serez surement plus apte à mener à bien ce projet!

Ok, mais alors…

Qu’en est-il de vos rêves?
Et que faites-vous des objectifs que vous vous étiez fixés?

mener à bien un projet

Un bon raccourci, la méthode du court-circuit

Vous vous reconnaissez peut-être dans cette situation.
Comment être plus productif et éviter de remettre vos projets importants au lendemain?

C’est pourquoi je vous invite à essayer la méthode dite du “court-circuit”!

Une méthode particulièrement simple et efficace.

D’où vient-elle?

Inspirée de plusieurs méthodes de productivité, elle a été récemment testée sur un des cobayes les plus difficiles qui soient: votre humble serviteur!

J’étais un champion de la dispersion de l’esprit, du perfectionnisme à outrance et du « je recule de 2 pas pour en faire un seul en avant ».
Et puis, tout a changé grâce à cette simple idée:

Il faut trouver des astuces pour court-circuiter notre égo!

Dans des situations de chalenge, nous faisons directement face à nos peurs: peur de l’échec, de l’inconnu, du regard de l’autre, etc.
Un aspect de notre cerveau chargé de la survie, l’égo, va alors chercher à tout faire pour nous protéger de ces peurs.

… Et il créera en vous des pensées allant à l’encontre de vos intérêts!

Les 7 étapes du court-circuit

La conscience de vos pensées se développe avant tout par la méditation.
Cette méthode se veut complémentaire à la méditation: elle donne une série d’astuces pratiques pour contourner les pièges de votre égo .
Des recommandations préventives qui vous éviteront au maximum les situations de pensées contre-productives.

Ainsi, voyons ensemble les 7 étapes à suivre pour décupler votre productivité:

1. Utilisez les outils les plus simples pour votre activité

Quels outils utilisaient les anciens pour atteindre l’objectif que vous visez? Prenez le temps de vous poser cette simple question: cela écartera les gadgets inutiles, sources de distraction et de procrastination.

2. Définissez un temps de session qui vous convient

Selon différentes études1, nous pouvons rester concentrés sur une tâche entre 30min et 1h.

Choisissez alors des sessions de travail dans ces laps de temps et entrecoupez-les de pauses de 5-10mn. De courtes sessions permettront ainsi de rester concentrés, de se ménager et d’éviter ainsi la venue de pensées défaitistes.

3. Découpez votre activité totale en plusieurs sessions et planifiez-les

L’idée est ici d’avoir un RDV quotidien/hebdomadaire avec vous même pour faire avancer votre projet.
Une routine/habitude est une excellente façon de court-circuiter les pensées qui vous barrent la route: vous finirez par agir de manière quasi instinctive!

4. Une fois bien planifié, annoncez publiquement votre chalenge!

Étape très importante! Annoncez via Facebook, votre blog, mail ou SMS groupés, peu importe! Et donnez une « deadline ».

C’est une excellente manière d’empêcher votre égo de vous faire faire marche arrière.
Mieux encore, son côté protecteur le poussera à défendre votre projet afin de « garder la face » et il deviendra alors votre allié le plus précieux pour aller jusqu’au bout.

5. Mettez un point d’honneur à finir chacune des tâches, quoiqu’il arrive!

Si un problème vous freine en cours de session: matériel, logiciel, manque de compétence, peu importe… notez-le sur un carnet ou dans un fichier Excel et débrouillez-vous pour finir la tâche quand même.

Contournez le problème, ne laissez pas votre égo vous inventer encore une excuse pour abandonner!

6. Félicitez-vous!

À chaque fin d’étape importante, n’oubliez pas de vous faire plaisir et de prendre le temps de savourer vos victoires.

Vous pouvez par exemple vous autoriser une sortie exceptionnelle, une friandise, à vous de voir… Ici, vous ne devriez pas avoir beaucoup de mal pour être inspiré, je vous fais entièrement confiance!

7. Réfléchissez à ce que vous pourriez améliorer dans votre processus, puis recommencez!

Consultez pour cela vos notes qui doivent être pleines de bonnes idées.
C’est à cette étape que vous pourrez, par exemple, vous autoriser des outils complémentaires qui seront vraiment adaptés à vos besoins ou alors vous documenter sur une compétence qui vous fait défaut.

Mais attention, ne tombez pas dans le piège de rester bloqué à cette étape et recommencez le processus de votre activité dès que possible.

Conclusion :

Appliquez cette simple méthode et je suis persuadé que vous accomplirez bien plus que ce que vous n’auriez jamais osé imaginer!

Pour ma part, elle m’a fait progresser dans mon activité de création musicale d’une manière vraiment extraordinaire…

C’est ainsi que je suis passé d’une moyenne de 1 musique finie tous les 3 mois, à plus de 10 musiques finies en 3 mois!!

Maintenant à vous de jouer!

Il y a bien quelque part dans votre esprit un projet qui n’attend qu’une seule chose, c’est que vous preniez la ferme décision de vous lancer!

Alors, dites-nous dans les commentaires ce que vous voulez accomplir et suivez ensuite pas à pas les étapes de cette méthode!

Julien du blog Apprendre le Home-studio

Notes :

1 Technique Pomodoro et de l’étude d’Anders Ericsson

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Tags: , , , , , , , , ,

9 commentaires on Une méthode simple pour décupler votre productivité

  1. Ogier DOLLÉ dit :

    Article avec une approche et une méthode intéressante ! 🙂

    Merci Julien pour le partage ! 🙂

  2. Celine dit :

    Merci Julien pour ton article. Mon objectif 2017 : réussir ma vie professionnelle 😉

  3. mary dit :

    félicitation pour cet article merci julien je veux réussir das ma carriére professionnelle

  4. Letizia dit :

    Je remarque que je suis plus effective quand j’alterne les périodes et les taches 45/15. C’est-à-dire, 45 minutes de boulot, 15 minutes de pause pour un petit thé et hop je reprends avec 45 minutes pour une autre tache. Sinon je m’ennuie et je m’endors. Et surtout je me félicite. Merci pour cet article.

    • Julien dit :

      Merci Letizia, c’est une belle approche.
      Et au moins ça tombe pile: 45mn+15mn–> 1h en tout. Pour se gérer ses différentes tâches c’est top.

  5. Bonsoir Olivier,

    Tout à fait d’accord ! Il faut bypasser son mental… pas simple mais il existe aussi des trucs comme je l’ai décrit dans un article sur le sujet http://www.minimalisme.ch/check-list qui permet de faire passer la volonté avant le mental. C’est un travail de chaque jour mais ca marche !

    Merci pour tes articles très instructifs !

  6. Lumens dit :

    Bonjour Olivier,

    merci pour cet article 🙂 je vais mettre les étapes en application pour passer de 1 dessin fini tous les 3 mois, à 10 dessins finis en 3 mois.

    C’est parti,
    Joanna

Laisser un commentaire

26 Partages
Partagez25
Tweetez1