Si vous vous demandez pourquoi vous manquez de créativité, j’ai une bonne nouvelle pour vous : nous sommes tous créatifs ! La véritable question est de savoir comment éveiller le créatif qui sommeille en vous, autrement dit, comment développer votre créativité ?
Mon expérience de graphiste m’a enseigné que pour booster sa créativité, il faut : savoir être patient, savoir laisser son égo de côté, savoir lâcher prise, trouver des sources d’inspirations variées et les consulter régulièrement, et expérimenter encore et encore.

Note : Cet article invité a été écrit par Aurore Marguin du blog MarguinDesign.booster sa créativité

1. Faire preuve de patience

Les idées mettent du temps à naître, même si elles semblent débarquer dans nos têtes subitement, elles sont le fruit d’une préparation lente. Il peut se passer beaucoup de temps entre le moment où vous posez l’intention de trouver une idée créative et le moment où elle surviendra. Votre esprit n’est pas une machine. Si vous voulez développer votre créativité, il faudra accepter ce temps nécessaire. Et surtout : n’abandonnez pas parce que ce n’est pas assez rapide à votre goût ! Tout vient à point à qui sait attendre.

2. Laissez votre égo et votre perfectionnisme de côté

L’égo et le perfectionnisme vous empêcheront de libérer votre créativité, car ils vous feront bloquer sur des détails ou des actions. Ils engendreront en vous des complexes, en vous disant que « ce n’est pas assez bien, pas assez original ». La perte de confiance génère une perte de productivité, de créativité et de compétences. Aussi, ce duo infernal vous interdira de lâcher prise au moment où ce sera indispensable.

3. Lâchez prise

Rien de pire que de s’acharner ! Je peux vous l’affirmer : il est impossible d’améliorer sa créativité de cette façon ! L’acharnement engendre souffrance et frustration, deux notions incompatibles avec la créativité. Je l’ai expérimenté maintes fois dans ma carrière de graphiste : l’acharnement ne génère rien de bon, mais la persévérance, oui ! C’est le lâcher-prise qui fait la différence entre les deux.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment être enfantin

Lâcher-prise, c’est savoir se dire :

  • « Ok, je n’arrive pas dessiner cette oreille… ce n’est pas grave, je vais passer à autre chose et j’y reviendrais quand j’aurais l’inspiration »,
  • « J’ai vraiment du mal avec cet accord de guitare… mais je ne vais pas abandonner pour autant, j’ai juste besoin de faire une pause »,
  • « Ma tarte Tatin est encore ratée… ce n’est pas grave, je demanderais conseil à mamie quand je la verrais ce dimanche ».

L’acharnement, quant à lui, a le don de nous frustrer, de nous mettre en colère, et finalement de nous décourager. Laissez de côté ce sur quoi vous avez des difficultés, et revenez-y plus tard. Vous verrez que bien souvent, tout sera plus fluide à votre retour, du moment que vous arrêtez de cogiter dessus.

4. Acceptez de vous inspirer

Je rencontre beaucoup de créatifs qui refusent de s’inspirer, soit parce qu’ils considèrent que cela reviendrait à copier, soit parce qu’ils pensent que les idées créatives tombent comme par magie dans leur tête. En réagissant ainsi, ils ne se rendent pas compte qu’ils passent à côté de leur propre capacité à transformer une idée en une autre idée créative.

S’inspirer, ce n’est pas copier, c’est de la stimulation. Trouvez des sources d’inspirations variées et consultez-les régulièrement. Elles sont nombreuses près de chez vous : expositions, médiathèques, librairies, etc. Les fans d’Internet peuvent se rendre sur Pinterest, Deviant Art, Instagram, ou sur des banques d’images par exemple. Inspirez-vous dans des domaines variés, ne vous contentez pas de votre domaine spécifiquement. Vos idées n’en seront que plus créatives et originales.

5. Expérimentez

Vous n’allez pas créer quelque chose de génial tout de suite. Même les personnes dotées d’un talent inné font des recherches avant la création finale. Les plus grands créateurs ont très souvent en commun le fait d’avoir énormément expérimenté avant de réaliser un chef-d’œuvre. Et c’est logique : plus on expérimente, plus on a de chances de créer un chef-d’œuvre, car on augmente forcément les probabilités de faire quelque chose d’exceptionnel.

En tant que graphiste, j’ai ma propre méthode de créativité que vous pouvez voir dans cet article, je fais toujours de nombreuses recherches avant d’en présenter une sélection à mes clients. Elles ne représentent qu’une partie de ce que j’ai produit. Et parmi toutes ces recherches se trouve toujours le futur logo de mon client.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  30 choses vers lesquelles vous tourner quand vous manquez d'inspiration

Et vous ? Avez-vous vos propres astuces pour booster votre créativité ?

Créativement,

Aurore Marguin du blog MarguinDesign.

Crédit Photo : Alexas_Fotos

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment avoir l esprit de creativite pour le graphisme, développer sa créativité en graphisme

Tags: , , , ,

4 commentaires on 5 astuces de graphiste pour booster sa créativité

  1. Fabienne Delpech dit :

    Je suis potière et en effet quand j’insiste pour trouver l’inspiration c’est nul ! Il me faut le déclic.
    Je n’ai jamais reçu votre livre ni dans mes spams ! Pourquoi ?

    • Aurore dit :

      Bonjour Fabienne

      Merci pour votre commentaire !

      Si vous parlez du livre les “8 erreurs qui plomberont votre communication”, je rencontre parfois des problèmes techniques délivrabilité.

      Désolé pour le désagrément.

      Vous pouvez m’envoyer votre e-mail à [email protected] et je vous le transmettrez sans fautes.

  2. C’est bien de lire tout ça, car souvent, c’est vrai qu’on s’acharne pour finir une tâche….. et que ça ne veut pas le faire, alors que le lendemain ça vient tout seul.
    Entre le savoir et le mettre en pratique constamment….. y’a encore une marche !!

    belle journée à tous
    Gaëlle

    • Aurore dit :

      Merci pour ton commentaire Gaëlle !
      C’est vrai passer de la théorie à la pratique, pas toujours évident ! Mais il suffit de s’autoriser à faire le teste une première fois puis la fois suivante… A force de se rendre compte que c’est efficace, cela devient un reflex !

Laisser un commentaire