Dans la société d’aujourd’hui, il n’est pas toujours facile de préserver son bien-être et garder le sourire, surtout lorsque l’on croule sous le poids des responsabilités et des soucis. Angoisse au travail, problèmes d’argent, solitude… autant de sirènes qui devraient nous pousser à trouver des astuces pour être heureux et cesser de percevoir la vie comme un fardeau. Aujourd’hui, je vous explique comment la musique m’a rendu zen et heureux et comment la pratique d’un instrument de musique m’a énormément apporté, tant sur le plan psychologique que social.

Note : Cet article invité a été écrit par Johann Berby du blog BassistePro.com 

musique zen et heureux

Comment la pratique d’un instrument m’a rendu zen et heureux ?

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à la guitare basse, je cherchais à occuper mon temps libre en faisant quelque chose de créatif, mais surtout à éviter de trop penser. Mais j’étais loin d’imaginer tout ce que cet instrument aller m’apporter. Petit à petit, la basse est devenue ma bulle d’oxygène quotidienne, ce petit moment-plaisir qui me permet de me ressourcer.

Se faire plaisir pour être heureux

Par définition, le bonheur est un état durable de sérénité, de contentement, de joie… et bien que la seule pratique d’un instrument ne nous amène pas forcément vers un tel état, elle peut grandement y contribuer. En effet, chaque fois que l’on se fait plaisir, notre cerveau libère de la dopamine, qui a pour conséquence de faire diminuer le stress dans notre organisme, d’améliorer notre humeur et de nous rendre plus forts face à l’adversité. Le fait de jouer d’un instrument de musique, ainsi que de s’octroyer régulièrement d’autres petits plaisirs dans son quotidien permet d’ancrer sa vie dans un cadre émotionnel beaucoup plus positif. Et au bout d’un moment, la gratitude, la paix et le bonheur se mettent à affluer.

Une forme de méditation

En quelques lignes, on peut dire que l’essence de la méditation consiste à s’immerger dans le moment présent, en accordant son attention la plus totale à quelque chose. Cela peut être les sensations présentes dans notre corps, notre respiration, nos pensées, le monde environnant ou bien… un instrument de musique. Et lorsque vous jouez d’un instrument, vous devez vous entraîner à rester concentrés afin de jouer les bonnes notes au bon moment. Vous sollicitez vos sens et votre vigilance afin de créer et apprécier ce moment. Ainsi, d’une certaine manière, vous “méditez”. Pratiquer un instrument est donc un excellent moyen pour être un peu plus heureux dans sa vie et apprendre à maîtriser ses émotions.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les Six Plus Grand Cadeaux que Vous Pouvez Offrir à Ceux que Vous Aimez

Un moyen de gagner de la confiance en soi

Si vous prenez du plaisir à jouer de la musique, vous allez forcément passer beaucoup de temps sur votre instrument, et par là même, progresser. Quoi de plus satisfaisant que de se fixer des objectifs, et à force de travail, de parvenir à jouer des morceaux demandant une certaine prouesse technique ! De ce fait, en plus de nous rendre plus zen et heureux, la pratique d’un instrument se révèle être un bon moyen d’acquérir de la confiance en soi. Bien entendu, cet apprentissage vous demandera certainement de prendre quelques cours, surtout au début. Mais sachez qu’aujourd’hui, à l’ère d’internet, vous pouvez trouver une grande quantité de tutoriels et de vidéos pédagogiques de très bonne qualité proposés par des professionnels. Certains proposent même des cours personnalisés à distance par l’intermédiaire du logiciel Skype.

La musique : un hobby “social”

Une fois que vous avez acquis une certaine technique et une certaine confiance, il est temps de rencontrer d’autres musiciens !

Les scènes ouvertes et jam-sessions

La bonne nouvelle, c’est que dans le monde de la musique, il y a beaucoup de soirées musicales de type “scène ouverte” ou jam-session. Ce type d’évènement permet à la fois de se familiariser avec le public et de gagner encore plus en capital-confiance, de progresser en rencontrant de très bons musiciens, mais surtout de lier des amitiés avec des personnes qui partagent les mêmes passions que vous. De plus, il y règne habituellement une ambiance très bon enfant, festive, basée sur le partage, sans trop d’esprit de compétition.

Former un groupe

Enfin, si vous rencontrez des musiciens avec lesquels vous vous entendez bien, pourquoi ne pas créer ou intégrer un groupe ? Le plaisir de jeu s’en retrouve alors décuplé, et parfois, les échanges sur scène avec le public peuvent amener à des sensations de bonheur vraiment gratifiantes. Pour conclure, s’il vous prend l’envie de changer de vie pour être heureux, l’apprentissage d’un instrument peut être un bon départ pour vous aider à adopter une attitude zen et rencontrer de nouvelles personnes. Pour moi, la musique est à la fois un mode de vie et une thérapie. Certains disent qu’elle est le langage de l’âme ; ce qui est sûr, c’est qu’elle a le pouvoir de rassembler, de guérir et parfois même de créer une brèche dans ce monde pour que l’Amour puisse entrer.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les Trois Secrets du Bonheur

——->>>>>>> Partagez cet article sur les réseaux sociaux afin qu’il puisse aider d’autres bassistes motivés à progresser ! 🙂

Johann Berby du blog BassistePro.com

Recherches utilisées pour trouver cet article :

bonheur et colère

Tags: , , , ,

6 commentaires on Comment la Musique m’a rendu Zen et Heureux

  1. mary dit :

    La musique a un rôle très important dans le monde…Elle permet de dévoiler la culture de chaque peuple A part tout cela la musique est utilisée dans la vie de tous les jours comme un loisir et une distraction Effectivement beaucoup de personnes ne peuvent pas se passer de la musique car celle-ci les détend et leur permet de se reposer soit en l’écoutant soit en la pratiquant (les instruments les plus pratiqués par les populations du monde sont le violon, le piano, la flûte à bec, la guitare…

    • Johann Berby dit :

      Bonjour Mary

      Oui absolument, la musique est considéré comme un loisir et une distraction, mais seulement en occident. 🙂

      Dans la plus part des cultures dans le monde, celle-ci est lié à la spiritualité et parfois même au sacré.

      La musique peut avoir un effet thérapeutique, elle peut soulager et soigner certaines maladie. La musique est trop souvent sous-estimé par son pouvoir vibratoire.

      Tu as raison pour les instruments cependant je rajouterai le chant.

      Prends soin de toi.

      Johann

  2. Lynpixx dit :

    Personnellement, je ne joue d’aucun instrument, mais la musique en elle-même est déjà un grand soutien pour moi, je ne pourrais m’en passer. Et quand ma chanson préférée passe à la radio, je monte le son et là mon moral monte en flèche et j’ai envie de sourire à tout le monde… C’est magique tout simplement. Mais pourquoi pas apprendre le piano ou la guitare un jour…
    La musique crée des connections dans notre cerveau grâce aux différentes ondes qu’elle produit et selon les ondes, cela nous met de bonne humeur, cela nous donne de l’énergie ou nous calme. Il paraît que Mozart soigne les dépressifs…
    Bien mieux qu’un médicament !

    • Johann Berby dit :

      Bonjour Lynpixx

      Oui, je comprends tout à fait !

      En effet, la musique c’est magique, je te souhaite de te mettre à un instrument de musique le plus rapidement possible, cela va radicalement changer ta vie et celle de tes amis (grâce à toi et ton nouvel instrument).

      Non seulement la musique crée des connections dans notre cerveau grâce aux différentes ondes/vibrations/fréquences mais en plus, elle joue vraiment un rôle sur notre état psychologique et émotionnel.

      Effectivement, les musiques de Mozart sont utilisées non seulement pour soigner les dépressifs, mais aussi pour faire pousser les vignes.

      Les vibrations sonores jouent un rôle sur l’état liquide et comme l’être humain est constitué à plus de 70% d’eau imagine tout ce que l’on peut faire pour soigner les gens en manipulant les ondes et les fréquences. 🙂

      Prends soin de toi.

      Johann

  3. Jung dit :

    Merci Johann pour ce bel article.
    Je pratique également la guitare en autodidacte et je commence l’harmonica depuis quelques jours.
    Pour moi, la pratique musicale est un véritable échappatoire. Je déconnecte complètement. J’évacue le stress, je concentre mon attention sur quelque chose de motivant, dans un objectif d’amélioration pour ma propre satisfaction (oui, je suis musicalement timide, je joue surtout pour moi-même ^^).
    Parfois, jouer de la guitare me détend tellement que je termine ma session par une petite sieste réparatrice. Comme si le cerveau avait besoin d’imprimer ce que je venais de lui faire ingurgiter.
    Bref, je ne peux que confirmer le contenu de ton article. La musique rend zen, et indéniablement heureux !

Laisser un commentaire