meilleure facon de manger pour etre heureux

La notion de bonheur est subjective et propre à chacun.

Pour certains d’entre nous il s’agit d’un bord de mer, un coucher de soleil, une série télé, un moment partagé avec des proches…

Je crois dur comme fer au concept de “micro-bonheur”. Un concept selon lequel pour vivre heureux, il faut accumuler et mettre bout à bout plusieurs sections de vie durant lesquelles nous nous sentons heureux.

Je crois aussi que l’alimentation contribue grandement à la réalisation de cette vie heureuse.

Mais la théorie selon laquelle il faudrait absolument manger sain (de façon très rigide) constamment pour vivre en bonne santé est obsolète.

J’ai relevé 3 points principaux qui serviront à définir la meilleure façon de manger pour être constamment heureux.

Note : Cet article invité a été écrit par Maël Brossaud du blog Le Rééquilibrage Alimentaire.

Manger pour se faire plaisir

L’heure du repas est synonyme de plaisir.

En France, manger attablé avec un groupe de personnes est une véritable institution. C’est un moment privilégié durant lequel on prend plaisir à échanger entre collègues, amis, proches… C’est aussi une pause qui nous permet de recharger les batteries avec un repas plus ou moins équilibré.

Manger ce que l’on aime, selon ses goûts et ses envies est important pour notre moral.

Se forcer à manger des aliments que l’on n’aime pas est rarement efficace, peu importe le prétexte qui nous pousse à le faire.

Manger pour prévenir les maladies

La notion de repas plaisir est fortement connotée à des aliments du type “Junk Food”. On mange une pizza entre amis, un gâteau d’anniversaire, un paquet de bonbons…

Se faire plaisir de façon occasionnelle n’est pas un crime et ne vous fera pas prendre 15 kg. Mais l’alimentation doit avant tout apporter des nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme.

Pour garantir un apport optimal en nutriments, vitamines, minéraux, antioxydant… Et par conséquent prévenir des maladies. Les aliments à privilégier seront bruts et non transformés.
Les légumes, les fruits, les viandes bruts, le poisson, les œufs (bio) et globalement tout ce qui est trouvable dans la nature à l’état sauvage est bon à prendre !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Vous essayez de manger plus sainement ? Faites des changements de style de vie, et ayez un jour de triche hebdomadaire

Manger pour être de bonne humeur

La digestion est reliée de prêt à l’humeur d’un individu.

Constatez-le par vous-même… Rappelez-vous la dernière fois que votre estomac a fait des siennes. Étiez-vous souriant, joyeux et enthousiaste à l’idée de faire des activités enrichissantes ? Étiez-vous productif dans votre travail ou concentré sur vos conversations ?

A priori non.

Le troisième point sera donc de manger pour conserver une digestion fluide et sans encombre.

Vous allez être étonnés : il n’y a pas de secret.

Il faut manger ce qui fonctionne pour vous. Le système digestif est un ensemble d’organes très complexe et ses tolérances sont variables d’un individu à l’autre.

Dans cette optique, le conseil le plus simple (c’est le plus efficace) : manger ce qui va à votre estomac. Ici encore les aliments bruts non transformés sont les plus susceptibles d’être digérés correctement. Évitez tant que possible les gras saturés, les produits laitiers et le gluten si vous êtes de nature fragile.

Comment combiner ces 3 points dans un mode de consommation simple ?

mode de consommation simple

Il est possible d’adapter son alimentation pour qu’elle corresponde parfaitement à l’un de ces trois points. Cela contribuera sans doute à optimiser les résultats sur un point précis, mais au détriment des deux autres.

Or, notre objectif est de trouver une balance équitable entre ces 3 points pour vivre heureux.

Cette balance, j’en ai créé un modèle simple et facile à suivre.

Vous le savez sans doute, dans la vie les excès sont rarement bons. Manger uniquement pour se faire plaisir conduit à l’obésité. Manger uniquement pour prévenir les maladies amène de la frustration. Manger pour être de bonne humeur finira par rigidifier vos relations sociales.

L’idéale serait donc d’avoir un plan alimentaire qui combine ces trois points pour en tirer profit. Pour parvenir à un tel résultat, tout se joue dans les ratios.

Celui qui est le plus cohérent est le 75 / 25.

Concept qui nous incite à manger 75 % de nos repas dans une optique de santé physique générale (prévention des maladies et bonne humeur).

Puis de consacrer 25 % de notre alimentation au plaisir.

En pratique ça n’est pas très complexe. Il vous suffit grossièrement de manger des aliments bruts, non transformés et riche en nutriments pour au moins ¾ de vos apports caloriques. Et d’être moins regardant sur la qualité de vos aliments pour le reste.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pas le Moral ? 7 façons de vous remettre d'aplomb !

Ce ratio est arbitraire et ne constitue pas une vérité générale. Certaines personnes peuvent le pousser à 95 / 5 sans soucis.

C’est d’ailleurs ce que je préconise, avec le temps et l’expérience essayer de grappiller du terrain pour manger de plus en plus d’aliments sains, sans pour autant renier votre plaisir.

De plus il est tout à fait possible de manger sains en se faisant plaisir !

En bref, n’oubliez jamais que la quantité fait le poison. Les extrêmes d’un côté ou de l’autre finissent toujours mal. Trouvez votre balance idéale en suivant ces recommandations, et vivez sans frustration tout en prenant soin de votre santé.

Car je vous le rappelle, votre corps est unique et la santé est précieuse.

Maël Brossaud du blog Le Rééquilibrage Alimentaire.

Tags: , , , , , , ,

4 commentaires on La meilleure façon de manger pour être constamment heureux

  1. L’alimentation est un point sensible. Relié à nos émotions, se nourrir dépasse l’acte alimentaire.
    Il faut parfois du temps pour apprendre à écouter son corps et ses véritables besoins.

  2. Lynpixx dit :

    Alors moi mon secret pour être de bonne humeur, c’est… le chocolat ! Un ou deux carrés de chocolat noir aux noisettes et mon humeur s’améliore tout de suite ! Sinon je pense qu’il est primordial de consommer des aliments sains de préférence bio et produits localement. Je mange souvent en pleine conscience pour prendre le temps de savourer la nourriture et penser aux personnes grâce à qui elle se trouve dans mon assiette, c’est une forme de méditation qui me rend heureuse…

  3. mary dit :

    notre nourriture devrait être notre médecine voila merci pour ce partage agréable journée

  4. Jung dit :

    Merci pour ces conseils pour combiner ces trois manières de s’alimenter. L’importance, comme pour tout, c’est d’avoir conscience de tout cela.

Laisser un commentaire