expérience pureOubliez toute histoire ou tout récit que vous vous faites dans votre tête par rapport à ce qui se passe en ce moment précis… quelles sont les sensations que vous ressentez actuellement ?

Qu’est-ce que vous sentez, goutez, ressentez, entendez, voyez ? Quelles couleurs, textures ou qualités de lumière pouvez-vous percevoir ? Quel effet cela fait-il lorsque votre corps entre en contact avec vos vêtements, avec votre chaise, avec le sol ?

C’est une pure expérience sensorielle, et rares sont ceux parmi nous qui demeurons sur place pour en profiter.

Généralement, nous sommes pris dans les filets d’un récit sur nous-mêmes, sur notre vie, sur notre situation actuelle, sur les autres personnes. Il est possible que nous remarquions l’expérience pure, mais presque immédiatement nous commençons à la juger, à souhaiter qu’elle soit différente. Nous nous mettons en colère et commençons à souhaiter que l’expérience en question n’ait pas à changer.

Il n’y a rien de mal à avoir des pensées par rapport à notre expérience — c’est même naturel. Toutefois, cela peut provoquer l’anxiété, la peur, l’insatisfaction, la frustration.

S’abandonner à la pleine conscience de l’expérience pure est un moyen de résoudre ces problèmes, à n’importe quel moment.

En fait, c’est à cela que sert la méditation, enfin la plupart du temps — nous amener à plonger dans l’expérience pure. Bien des gens se méprennent à ce sujet et pensent : « Je ne devrais pas être en train de penser ! Je suis en train de tout gâcher, parce que je continue d’avoir des pensées. » Ce n’est pas un problème. Lorsque vous méditez, les pensées surgissent. Vous vous perdrez certainement dans une vague de pensées.

Ce que vous devrez faire en méditant, c’est de mieux remarquer lorsque vous vous perdez dans la vague de pensées. Ensuite, après avoir remarqué cela, il suffit de remonter aux sensations immédiates que vous ont procurées votre respiration ainsi que le reste de votre expérience actuelle. C’est un peu comme se réveiller d’un rêve. La méditation est un entrainement pour se réveiller plus souvent et rester éveillé plus longtemps.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 choses que vous pouvez faire aujourd'hui pour simplifier votre vie

Parlons maintenant de l’abandon de la pensée pour plonger dans l’expérience pure.

Ce que c’est que l’expérience pure

Qu’est-ce que je veux dire par « expérience pure » ? Tout ne fait-il pas partie de notre expérience, y compris les pensées ? Oui, c’est techniquement correct (cette réponse est même plus que correcte), mais il est important de faire la nuance entre notre vague de pensées (ce que j’aime appeler « histoire » ou « récit » de notre expérience) et les réelles sensations procurées par ce qui se passe en ce moment.

Voici pour vous quelques exemples qui vous permettront de faire la différence entre les deux :

  • Vous ressentez de la fraicheur sur votre peau (sensation). Vous pensez immédiatement : « cela craint, je n’aime pas le froid, j’ai besoin de me réchauffer. » C’est votre récit de la situation, votre interprétation, votre jugement. Cela vous rend malheureux. L’expérience pure de la fraicheur, sans jugement ni récit, n’est qu’une sensation.
  • Vous êtes dans un aéroport, et les gens autour de vous font du bruit, vous sentez des odeurs provenant de la boutique de bretzels, vous voyez de la lumière et des couleurs, des formes, des textures visuelles et plus encore. Ce sont vos expériences sensorielles. Votre histoire sur la façon dont les gens autour de vous sont irritants ou sur l’envie que vous avez de déguster un bretzel à la cannelle en ce moment sont vos pensées, vos jugements, votre récit. L’histoire peut vous rendre mécontent de la situation, mais les sensations ne sont que des sensations.

À présent, vous pouvez remarquer votre expérience sensorielle :

  1. Que pouvez-vous entendre ? Prenez un instant pour prêter attention à toutes les sensations auditives que vous recevez.
  2. Quelle lumière pouvez-vous voir ? Quelle est sa qualité ?
  3. Quelles sont les couleurs et les formes que vous pouvez voir ? Plongez dans l’information sensorielle visuelle que vous recevez.
  4. Quelles sensations tactiles pouvez-vous remarquer dans votre corps en ce moment ? Pouvez-vous sentir vos pieds, vos fesses sur une chaise, votre mâchoire, votre poitrine ?
  5. Que remarquez-vous ? Pouvez-vous être curieux au sujet de ces sensations et les vivres pleinement ?

Remarquer les pensées et revenir à l’expérience pure

Que se passe-t-il lorsque vous commencez (inévitablement) à penser aux sensations au lieu de les vivre ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 Inspirations pour Vivre le Moment Présent

Eh bien, cela peut vous plonger dans un rêve éveillé prolongé pendant que vous vous perdez dans le récit de votre expérience. Maintenant, vous ne vivez pas vraiment le moment présent ; vous êtes plutôt prisonniers de votre histoire et de vos jugements.

Ces jugements ne sont généralement pas utiles — ils traduisent des pensées comme : « je n’aime pas cette situation (ou une personne ou une chose me concernant) et je veux que cela soit différent. » Ou : « j’aime tellement cette situation que je ne veux pas qu’elle prenne fin, mais je sais que cela va finir. Pourquoi cela doit-il se terminer ? » De toutes les manières, nous pouvons être insatisfaits et frustrés. Nous pouvons nous accrocher à ce que nous ne voulons pas perdre ou rejeter ce que nous ne voulons pas vivre.

Au lieu de cela, nous pouvons laisser tomber l’histoire, laisser tomber le jugement et revenir aux sensations.

Nous pouvons nous entrainer à mieux remarquer si nous sommes « dans notre tête » ou « dans notre corps ». Cela signifie que vous devez savoir si vous êtes perdu dans vos pensées ou si vous vivez pleinement l’expérience pure.

Une fois que nous remarquons que nous sommes perdus dans nos pensées, nous n’avons pas besoin de juger la situation. Nous pouvons simplement remarquer, sans porter de jugement, et ensuite prendre l’habitude de revenir à la sensation. Quelles sensations pouvez-vous remarquer en ce moment ?

Ne jugez pas les sensations, mais faites attention à elles. Ne les repoussez pas et ne souhaitez pas qu’elles soient différentes, soyez simplement curieux à leur sujet. Ne vous accrochez pas à elles si vous les aimez, mais remarquez-les avec reconnaissance et laissez-les vous traverser dans un mouvement léger.

C’est un retour à l’expérience pure, avec pleine conscience et reconnaissance.

C’est la pleine conscience joyeuse du moment présent. Exercez-vous maintenant !

Note : Cet article est une traduction de l’article The Mindfulness of Pure Experience de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Tags: , , , ,

3 commentaires on La pleine conscience de l’expérience pure

  1. Fabienne dit :

    C’est génial de se reconnecter au présent et à nos sensations. J’essaierai de m’y raccrocher dès que je sens que mon cerveau cogite ! Merci beaucoup

  2. Isabelle dit :

    La pleine conscience, à la fois si simple à mettre en place (tout est déjà là)et si compliqué à pratiquer dans la durée. Et pourtant c’est la clé de notre sérénité et d’une vie éveillée. Tant de stress, d’anxiété, de frustrations pourraient être ainsi évités!!
    Le secret: pratiquer, pratiquer et encore pratiquer, un peu tous les jours, en se baladant, en prenant sa douche,en jardinant, en faisant la vaisselle… en solitaire ou même entouré d’une foule de gens. Au bout d’un moment çà devient une habitude, un véritable plaisir, le bonheur est alors à portée de main. Merci de nous rappeler l’importance du moment présent.

  3. Nirina dit :

    Magnifiquement expliqué…. C’est exactement cela la pleine conscience. La vraie “expérience”

Laisser un commentaire