la concentration totaleIl existe un terme japonais, « chigyo-zammai », qui signifie essentiellement : concentration totale sur une seule action.

Sunryu Suzuki a décrit cette pratique dans son livre, Esprit zen, esprit neuf, et a déclaré que cette pratique qui consiste à être entièrement concentré sur l’activité au moment où elle a lieu est une forme d’activité éveillée.

« Ainsi, au lieu d’avoir un objet de culte, nous nous concentrons simplement sur l’activité que nous faisons à chaque instant », a écrit Suzuki Roshi. « Lorsque vous vous inclinez, vous devez juste vous incliner ; lorsque vous vous asseyez, vous devez juste vous assoir ; lorsque vous mangez, vous devez juste manger. »

Il explique que lorsque nous ne faisons qu’une seule activité, nous exprimons notre véritable nature.

Quelle belle idée ! Elle soutient que lorsque nous ne sommes pas présents, notre véritable nature ne peut pas s’exprimer pleinement…, mais lorsque nous sommes réellement concentrés et impliqués dans ce que nous faisons, nous commençons à exprimer notre vraie nature.

Cela dit, il faut avouer que c’est plus facile à dire qu’à faire. Combien de fois ne sommes-nous pas impliqués dans l’instant présent ?

Pensez aux moments où nous sommes en train de :

  • Passer d’une tâche à l’autre dans un navigateur.
  • Contrôler nos téléphones tout en faisant d’autres choses tout au long de la journée.
  • Nous dépêcher pour exécuter la prochaine tâche tout en continuant à nous occuper de la tâche en cours.
  • Penser à d’autres choses quand quelqu’un nous parle.
  • Nous irriter lorsque quelqu’un interrompt ce que nous faisons.
  • Prendre tout ce que nous faisons pour acquis, parce que cela est ennuyeux ou routinier.

Il s’avère que nous sommes très rarement pleinement impliqués dans le moment et dans une seule activité. Comment pouvons-nous essayer cette activité éclairée de concentration totale sur une action ?

Comment faire une chose à la fois

Ce sont autant de rappels pour moi que pour vous, mais voici ce avec quoi je me suis entrainé :

  1. Lorsque vous entamez une activité, consacrez-y toute votre attention et ayez l’intention d’être impliqué et présent dans l’action, de ne rien faire d’autre que cette activité. Vous pourriez penser comme ceci : « juste marcher », « juste lire » ou « juste prendre du thé. »
  2. Vous pouvez activer une prise de conscience panoramique pendant que vous réalisez l’activité, et ce, en étant pleinement impliqué dans l’ensemble du moment.
  3. Lorsque vous remarquez que vous pensez à autre chose ou que votre attention est attirée ailleurs ou encore que vous commencez à émettre des jugements, à avoir des ressentiments, etc., contentez-vous de remarquer. Ramenez ensuite toute votre attention sur l’activité présente.
  4. Videz votre esprit des idées préconçues au sujet de l’activité et soyez simplement curieux de savoir ce en quoi consiste l’activité à ce moment précis, au fur et à mesure qu’elle se déroule. Laissez-vous surprendre.
  5. Traitez chaque objet avec respect, comme s’il s’agissait de vos propres yeux.
  6. Voyez l’éclat de chaque moment et activité qui sous-tend tout ce qui nous entoure.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  L’espace vierge qui manque à la vie

Écrivez juste. Prenez juste une douche. Accordez juste à quelqu’un toute votre attention.

Lorsque nous accordons à chaque activité notre entière attention, nous commençons à apprécier chaque personne, chaque objet, tout ce qui nous entoure comme étant une entité qui mérite le respect, l’amour et la gratitude.

Nous commençons à saisir l’opportunité de nous engager pleinement avec la vie, avec sourire et inclination.

Note : cet article est une traduction de l’article The Practice of One Thing at a Time de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le “je” de cet article !

Tags: , , , , ,

Un commentaire on La pratique d’une seule chose à la fois

  1. Adrien dit :

    Depuis que j’ai arrêté le multi-tâche, ma vie est devenu plus simple et plus fluide. On est aussi plus efficace et ça permet d’apprendre la patience.

Laisser un commentaire