première heureAu début de la journée, vous pouvez facilement vous perdre à consulter vos messages, répondre à vos courriels, vous informer de l’actualité ou à consulter vos blogs préférés.

Vous pouvez facilement perdre votre journée en entreprenant un millier de petites actions inoffensives et inutiles… pendant que les actions essentielles sont remises à plus tard.

La solution que j’ai trouvée pour remédier à cela consiste à faire de la première heure de votre journée, l’heure la plus puissante. Cela signifie que vous devez considérer cette première heure comme sacrée ; vous ne devez pas la gaspiller en vous focalisant sur des choses futiles. Au lieu de cela, vous devez la consacrer aux actions essentielles, celles qui ont le plus d’impact sur la vie.

Parmi les actions sacrées, l’on pourrait citer :

Les jours où je parviens à entreprendre ce genre d’actions sacrées, toute ma journée est changée. Je suis plus attentif, plus énergique, plus concentré et plus productif.

Considérer cette première heure comme sacrée m’aide à garder à l’esprit que chaque heure devient sacrée, tant que je la considère comme telle. Cela m’aide à me rappeler qu’il me reste de moins en moins d’heures (je n’ai absolument aucune idée du nombre d’heures qu’il me reste !) et que je dois vivre chaque heure avec appréciation et pleine conscience.

Mes premières heures du moment

L’heure à laquelle je me réveille et ma routine matinale ont changé au fil des années. Elles ne restent jamais identiques et changent parfois de façon mensuelle. Par contre, lorsque je remarque que mes matinées deviennent de plus en plus désorganisées, je me reconcentre et j’adopte une routine sacrée qui me sera utile.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Productivité Haiku : l'Art de se limiter à l'Essentiel

Voici ce que je fais en ce moment pendant ma première heure :

  • Je fais une courte méditation
  • J’écris
  • Je fais de la lecture
  • J’étudie
  • Je fais un peu du yoga (ou je vais courir avec Eva)

J’ai récemment commencé à adopter cette routine, j’effectue donc chacune de ces actions (excepté la rédaction) pendant un court laps de temps. Ma pratique du yoga, par exemple, ne consiste qu’en une courte succession de poses. Il ne s’agit pas d’un exercice chronophage, même si je pourrais finir par m’y adonner plus longtemps avec le temps. Je pense qu’il est judicieux de commencer petitement quand vous êtes au début, afin de former l’habitude.

Créer votre puissante première heure

Vous n’avez bien sûr pas besoin d’opter pour la même liste d’activités que moi. L’essentiel est de déterminer l’activité qui, selon vous, constituerait une source de puissance pour votre vie, et de l’intégrer à votre heure sacrée.

Vous ne savez peut-être pas encore ce qui vous convient… choisissez donc simplement une activité et essayez-la. Une bonne combinaison pourrait inclure :

  • Un peu de méditation ou de réflexion (tenir un journal de gratitude, par exemple)
  • Votre tâche la plus importante
  • Une activité qui exige de la concentration, comme la création, la lecture ou l’étude
  • Une activité physique comme : courir, faire du yoga, faire une séance d’entrainement, pratiquer le taïchi

Toutefois, il faut noter que rien de tout cela n’est gravé dans la pierre. Si vous constatez que vous ne parvenez pas à vous concentrer pendant la première heure de votre journée, vous pouvez peut-être l’utiliser pour faire une activité physique comme la marche. Si vous n’aimez pas l’activité physique, vous pouvez peut-être faire une chose que vous reportez depuis longtemps, comme mettre de l’ordre chez vous.

La principale question que vous devez vous poser est la suivante : si on vous offrait en cadeau la première heure de la matinée, qu’en feriez-vous ? Qu’est-ce qui ferait une grande différence dans votre journée ?

Après avoir déterminé cette chose, essayez-la. Adoptez cette routine pendant une semaine et voyez ce qui se passe. Faites des ajustements au besoin.

Si vous êtes déjà sous pression les matins et que vous n’avez pas le temps de faire tout cela, peut-être pourriez-vous commencer à vous réveiller un peu plus tôt. Toutefois, je suppose que la plupart d’entre nous passent un peu plus de temps chaque jour à consulter des messages et d’autres choses en ligne. Ce temps, nous pouvons l’utiliser d’une manière différente. Au lieu de le gaspiller pour des choses futiles, utilisez plutôt ce temps sacré pour entreprendre les actions plus puissantes de votre journée.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Il n’est pas trop tard pour changer vos habitudes

Note : Cet article est une traduction de l’article The First Hour: Creating Powerful Mornings de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Tags: , , , ,

8 commentaires on La première heure : Avoir de puissantes matinées

  1. Cindy dit :

    Quelle chouette inspiration ! De même que lorsque je médite et que des pensées m’entraînent ailleurs je reviens à mon souffle, quand je m’apercevrais de mon agitation matinale je reviendrai à cette routine de la première heure. Un véritable phare, un repère pour réajuster le tir lorsque tout va trop vite et que je m’agite inutilement 😉

  2. Gaëlle dit :

    Certes, plein de bonnes idées, mais avec une famille, pas forcément facile à appliquer.
    Et même si je fais 10 minutes de gymnastique au réveil, après, je m’occupe de mon fils (réveil, câlin, petit-déjeuner, etc.), donc la première heure n’est pas la plus puissante, mais la plus “obligatoire”.
    Et se lever une heure plus tôt, signifierait 5h30 pour moi, pffff !!!! ça fait tout de même très, très tôt.
    Et une fois le p’tiot déposé à l’école, je file au boulot !
    Bonne journée !

  3. Jung dit :

    Merci pour cet article motivant qui rappelle les grands principes et avantages de cette habitude à mettre en place.
    Pour ma part, j’ai commencé la semaine dernière et je me suis donné 30 jours pour en faire une véritable habitude. Cette heure supplémentaire me permet de mettre en place une routine sportive, de pratiquer 15 minutes de méditation, mais surtout d’avancer sur mon projet de roman, projet que j’ai lancé il y a un an mais qui faisait du sur place depuis des mois. Désormais, j’arrive à y consacrer 30 minutes chaque matin.

  4. mary dit :

    Merci pour cet article plein de points importants dans la vie qui stimule aussi le confort psychologique et physique
    bn fin de journée

  5. Louis dit :

    Chouette article !
    Pour ma part, ma première heure je la dédie à la créativité 🙂 Je laisse “vagabonder” mon esprit le matin sans me mettre de limites. Cela me permet souvent de trouver des solutions à des “problèmes” de la veille que je n’ai pas résolus 🙂

  6. Fabienne Delpech dit :

    Ma première heure se découpe en 3 partie. En 1er un bon café au lit. Ensuite la bonne balade de ma chienne Fidèle, et ensuite tremper mes pieds dans la rivière ça me requinque… Les autres heures sont très sympa également puisque j’ai fait des choix en fonction de ma retraite toute nouvelle….

  7. Très bon article et très bon sujet Olivier 😉
    Il est vrai que pour faire de notre journée une bonne journée, il est important de prendre le temps de bien la démarrer avec de bonnes habitudes. Lorsque je prends le temps de méditer je trouve que mes journées sont plus riches et mieux organisées.
    Je parle de pleine conscience dans mon Blog (ww.ma-vie-en-pleine-conscience.com) et ma chaine YouTube (https://m1p.fr/J3r), cela est un bon complément pour être heureux et zen toute la jourée 😉
    Arnaud.

  8. Merci pour cet article !

    Je réalise cette pratique (appelée le Miracle Morning par Hal Elrod) depuis le mois de juin, malgré mon boulot et mes 3 enfants : je cours, je médite et je fais des affirmations. Je me sens beaucoup mieux et beaucoup plus zen le matin grâce à cela… même si c’est parfois difficile de se lever trèèès tôt 🙂

    Nathalie, nutri-momes

Laisser un commentaire