le bon côtéMême si nous désirons établir des liens avec les autres — avoir de bonnes amitiés, une merveilleuse relation amoureuse, être proches des membres de notre famille — nous devons savoir que cette connexion a toujours un prix.

Nous sommes frustrés par d’autres personnes.

Vous savez que j’ai raison. Vous partagez peut-être une bonne amitié avec quelqu’un, mais à un moment donné ce dernier se met en colère contre vous pour une raison quelconque, ou il agit envers vous sans égard, et tout d’un coup, votre humeur devient beaucoup plus négative. Vous n’êtes pas heureux en sa compagnie et peut-être que ce sentiment est réciproque. Les choses peuvent très vite tourner au vinaigre.

C’est un problème si difficile à résoudre que vous pouvez consacrer des ouvrages entiers à essayer d’expliquer les moyens de gérer ce genre de conflits et ces frustrations. Cependant, j’ai une technique qui, si elle est appliquée de manière cohérente, aidera à vivre beaucoup plus le bonheur.

Le secret : toujours voir le bon côté des autres

Cela demande quelques explications, alors examinons ensemble deux façons différentes de voir les autres :

  1. Se focaliser sur le mauvais côté des gens. Lorsque quelqu’un fait un acte déplacé, vous vous dites : « Pourquoi s’est-il senti obligé de se montrer aussi irrespectueux ? » Ou « Quel genre de personne peut faire cela ? » En somme, vous prenez ces actions de la pire façon possible, sans vous mettre à la place de l’autre. Nous sommes nombreux à faire cela régulièrement sans nous en rendre compte. Toutes les fois où vous êtes en colère ou frustré, c’est ce que vous faites.
  2. Voir le bon côté des gens. Lorsque quelqu’un agit envers vous de façon irrespectueuse — je ne prétends pas que ses actions sont justifiables — vous pouvez essayer de prendre les choses d’une manière positive. Vous pouvez par exemple vous dire qu’il passe peut-être une mauvaise journée et est donc grincheux — cela n’excuse pas ses actes, mais vous pouvez comprendre le sentiment qu’il ressent. Il est également possible que la personne ait été offensée par un acte que vous avez fait (vous pouvez ne pas vous en rendre compte). Elle s’en prend donc à vous en raison de cela. Certes, ce n’est pas la meilleure manière de réagir, mais nous pouvons tous céder face à ce genre de sentiments. Voir le bon côté des choses vous amène à comprendre que c’est cette personne à laquelle vous tenez qui souffre. Oubliez donc l’offense personnelle, pensez à sa douleur, et faites preuve de compassion.

Examinons brièvement cette tendance à se focaliser sur le mauvais côté des choses, puis intéressons-nous à ce qui, à mon avis, transformera le bonheur interpersonnel de la plupart des gens — la capacité à se concentrer sur le bon côté des choses.

Pourquoi se focaliser sur le mauvais côté des choses est un problème

Il est facile pour nous de voir la grossièreté, le manque de respect et l’inexactitude de la position des autres parce que nous examinons les situations de notre propre point de vue et estimons qu’ils devraient voir les choses de la même façon que nous.

Par exemple :

  • Ils ont laissé de la vaisselle sale ou un grand désordre dans la cuisine. Pourquoi n’ont-ils pas juste nettoyé tout cela ? Vous avez l’impression qu’ils n’agissent pas comme ils le devraient.
  • Ils ont tenu de méchants propos à votre encontre. Vous vous demandez pourquoi ils se sentent obligés de vous parler de cette façon. Vous êtes une bonne personne qui ne mérite pas cela.
  • Ils sont en colère après vous pour une raison quelconque. Vous ne méritez pas cela ! Quel est leur problème ?
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Un guide pour créer une maison minimaliste

Bien sûr, il existe des choses bien pires, mais ce sont là des problèmes interpersonnels typiques et des réactions courantes.

Ce sont des réactions naturelles, mais le fait de considérer les choses sous cet angle vous amène à vous sentir mal en présence de l’autre personne. Vous êtes frustré, en colère, offensé ou blessé. Vous accumulez du ressentiment.

Vous pourriez également mal réagir à l’encontre de l’autre — dire quelque chose de blessant ou de fâcheux, vous en prendre à l’autre, l’ignorer, bref agir comme vous avez l’habitude de le faire dans ce genre de situations. Cela va évidemment amener l’autre à mal agir à son tour. Au final, votre relation est mise à mal. Vous n’êtes pas heureux, l’autre ne l’est pas non plus. Cette situation n’agrée personne.

Le problème avec le fait de se focaliser uniquement sur le mauvais côté des choses, c’est que cela n’aide personne et nuit à la relation. Pire encore, c’est égocentrique (vous voyez les choses de votre point de vue). La meilleure chose à faire, c’est de penser à l’autre personne (la personne à laquelle vous tenez), à vous deux ou à votre relation.

La solution : Voir les choses du bon côté

Bien, nous sommes donc d’accord sur le fait que la vision égocentrique qui consiste à voir le mauvais côté de l’autre personne n’est pas idéale (cela ne signifie aucunement que nous sommes parfaits !). Alors, qu’en est-il de l’inverse ?

Cette approche amène à faire preuve de compassion, à voir le bon côté de l’autre personne, à supposer que l’autre est une bonne personne avec de bonnes intentions qui commet des erreurs et qui peut traverser de mauvais moments.

Il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer qu’une personne agisse mal :

  • Elle ne savait pas vraiment comment vous interprèteriez ses actions — de son point de vue, elle n’a rien fait de mal. Vous estimez peut-être que l’autre à tort, mais ce n’est qu’une façon de voir les choses.
  • Elle était enfermée dans son monde et n’a pas pensé un instant à la façon dont ses paroles ou ses actions pourraient affecter d’autres personnes. Cela, bien sûr, est égoïste, mais nous le faisons tous, probablement tous les jours.
  • Elle a passé une mauvaise journée et est de mauvaise humeur ou elle traverse une épreuve difficile dans sa vie. Cela l’amène à mal agir envers vous. Cela ne justifie pas un mauvais comportement, mais vous pouvez comprendre cela, car nous passons tous par là.
  • Elle a la mauvaise habitude de mal se comporter envers les gens. Cela ne signifie pas qu’elle est une mauvaise personne, mais plutôt qu’elle a développé de mauvaises habitudes lorsqu’elle était jeune. À un moment donné, ses habitudes servaient uniquement à la protéger, mais maintenant, elles ne font que nuire aux autres.
  • Elle a été abusée par quelqu’un, ou blessée par le passé, et maintenant elle craint que vous ne lui fassiez du mal. Alors elle se protège. Ce n’est pas une excuse, mais plutôt un moyen de comprendre le comportement des gens.
  • Vous avez fait une chose qu’elle a trouvé offensante, alors elle réagit mal à cela. Vous n’avez peut-être pas réalisé que vous avez fait cela, mais c’est l’opinion qu’elle s’est faite.
  • Elle essayait vraiment de faire quelque chose pour vous aider, mais vous l’avez mal pris.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pas le Moral ? 7 façons de vous remettre d'aplomb !

Aucune des excuses ci-dessus ne justifie un mauvais comportement. C’est mal d’être grossier, de crier, de se montrer violent. Cependant, c’est humain de mal agir, et si vous prenez l’habitude de juger tout le monde pour son mauvais comportement, vous n’aurez aucun ami. Pour être tout à fait honnêtes, nous devons admettre que nous agissons parfois mal aussi.

Nous ne cherchons pas des excuses, mais plutôt à voir le bon côté de l’autre personne. Oui, elle a mal agi, mais elle avait l’intention de bien faire. Si nous pouvons comprendre cela, alors nous pouvons peut-être voir l’autre personne sous un bon jour et réagir de manière plus positive.

Maintenant que nous voyons les choses autrement :

  1. Nous pouvons essayer de comprendre l’autre, et peut-être même discuter à propos de ce qui se passe. Généralement, les gens aiment être écoutés et compris. Amenez donc l’autre à comprendre que sa réaction est compréhensible.
  2. Nous pourrions aussi expliquer à l’autre combien ses actions nous affectent, sans le blâmer, l’accuser ou l’amener à culpabiliser. Au lieu de cela, nous devrions lui montrer que nous souhaitons résoudre le conflit.
  3. Nous pourrions lui montrer de la compassion pour les difficultés qu’il traverse. Peut-être en le serrant contre nous ou en faisant toute autre chose qui pourrait lui prouver notre compassion — adopter une attitude ou une posture qui montre que nous compatissons et que nous voulons l’aider, d’une manière ou d’une autre, à se sentir mieux.
  4. Nous pourrions aussi simplement éprouver de la compassion à l’intérieur, et ne pas nous laisser prendre dans les filets du ressentiment ou de la frustration. Au lieu de cela, nous pouvons laisser l’autre personne seule jusqu’à ce qu’elle se sente mieux, si nous jugeons que cela est plus approprié.
  5. Au cas où l’autre personne est vraiment hostile, il vous faut peut-être vous éloigner d’elle (pour votre propre sécurité), mais en raison de la compassion que vous éprouvez, vous ne devriez pas être en colère contre elle.

Ce ne sont là que quelques options, mais vous pouvez constater que ces actions sont beaucoup plus bénéfiques pour la relation, pour l’autre personne et pour notre propre bonheur.

Vous pourriez dire : « N’est-ce pas une manière de récompenser ou de justifier le mauvais comportement de l’autre ? » C’est une façon de voir les choses, mais je crois qu’il est davantage question de ne pas nous laisser prendre dans notre propre égocentrisme et de ne pas penser à des approches inutiles et nuisibles. En prenant l’habitude de voir le bon côté des choses, nous sommes plus compréhensifs, plus compatissants, plus susceptibles d’être heureux et d’avoir de bonnes relations.

La prochaine fois que vous serez en de mauvais termes avec quelqu’un, essayez cette approche. Vous pourriez ainsi trouver du bonheur dans une situation difficile.

Note : Cet article est une traduction de l’article The Secret to Interpersonal Happiness de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Tags: , , , , ,

Un commentaire on Le secret du bonheur interpersonnel : Voir le bon côté

  1. mary dit :

    merci pour ce partage bonne journée

Laisser un commentaire