apprendre une langue peu courante

Si je vous demande, là, maintenant, pourquoi apprendre l’anglais, vous pourriez écrire un roman de 1500 pages sans aucun problème. Mais comme je suis joueur, je vais vous poser une tout autre question :

« Pourquoi Apprendre une Langue peu (ou très peu) Parlée ? »

Pour être honnête, je n’ai pas eu à beaucoup me casser la tête pour trouver cette question. À chaque fois que quelqu’un apprend que je parle Thaï, il me dit : « Ah bon ?! C’est original ! Mais pourquoi donc ? ». Lorsque je suis d’humeur bavarde, je peux développer le sujet pendant des heures. Mais à chaque fois, je me rends compte que ce qui est valable pour le thaï l’est pour toutes les langues peu courantes. C’est pour ça qu’aujourd’hui, j’ai décidé de partager toutes ces raisons avec vous.

Ainsi, la prochaine fois qu’on vous dira : « Je parle finnois », vous rétorquerez : « Oui pourquoi pas. C’est intéressant ». Et peut-être aussi que j’arriverai à éveiller en vous l’envie d’apprendre une langue qui vous attire depuis longtemps mais que vous n’osez pas aborder.

Note : Cet article invité a été écrit par Pitchoï du blog Apprendre le Thaï.

1. Qu’est-ce qu’une langue peu parlée ?

Alors je ne vais pas vous donner une définition précise ou une donnée chiffrée à 500 personnes près. Je ne suis pas un expert linguistique ou un sociologue émérite. Non, je suis juste une personne qui a appris une langue que peu de Français parlent. Du coup, cette définition de « langue peu parlée » m’est propre et vous pouvez très bien être en total désaccord.

Donc, pour moi, une langue peu parlée est une langue qui n’est parlée que dans 1 pays qui n’est pas de dimension continentale. Je m’explique :

  • Certaines langues sont parlées dans beaucoup de pays : anglais, espagnol, arabe… les langues dont je souhaite parler n’en font donc pas partie.
  • D’autres langues sont parlées dans 1 voire 2 pays mais de taille gigantesque ! Je ne souhaite donc pas parler aujourd’hui du chinois ou du russe.

Pour se mettre d’accord, je souhaite donc parler aujourd’hui de ces langues pour lesquelles il est difficile de trouver, depuis la France, un professeur ou des gens avec qui pratiquer.

2. Apprendre une langue, c’est difficile !

Une chose est sûre, on n’apprend pas une langue en 3 semaines, aussi facile soit-elle. Les difficultés ne viennent souvent pas des idéogrammes ou des syllabes imprononçables. Non, notre plus grand ennemi, c’est nous-même ! Car apprendre une langue, c’est un marathon. Il va falloir s’armer de courage et surtout d’une énorme dose de motivation. Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle comme on le verra plus loin.

apprendre une langue

Pour l’instant, je souhaite plutôt être franc avec vous et ne pas vous vendre du rêve. Comme beaucoup, je suis tombé dans le piège du « J’ai-bien-envie-d’apprendre-à-parler-le-X ». J’ai donc acheté une méthode complète d’apprentissage pour, finalement, ne l’ouvrir que 3 fois et la laisser prendre la poussière sur une étagère.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les meilleures astuces pour se motiver - 20

Acheter une méthode est le premier pas, encore faut-il ensuite, l’utiliser tous les jours ! Vous l’aurez compris, apprendre une langue n’est pas difficile mais long. Si vous n’avez pas les bonnes raisons en tête avant de vous y mettre, vous risquez d’abandonner très vite. L’objectif de ce qui va suivre est justement de voir les avantages à parler une langue peu courante.

3. Vivre des moments uniques

C’est de loin la top raison. Imaginez un peu l’accueil que vous recevez lorsque les gens autour de vous comprennent que vous parlez leur langue… une langue que personne dans le monde ne souhaite apprendre !

Naturellement, vous imposez le respect et vous vous démarquez de tous les touristes lambda. Vous, vous avez fait l’effort d’apprendre et comprendre la culture. Vous êtes un véritable amoureux du pays et cela se voit. Car on n’apprend jamais la langue d’un pays qui nous laisse indifférent.

Un niveau faible en anglais dans un pays anglo-saxon est perçu complètement différemment et on vous assimile à un « Frenchie nul en anglais (comme ses compatriotes d’ailleurs) ». Dans un pays dont la langue est peu parlée, c’est tout le contraire. Même si vous n’êtes pas très à l’aise, que vous manquez de vocabulaire, vous serez acceptés et bienvenues partout !

Bref, les gens autour de vous seront beaucoup plus indulgents et vous parviendrez à briser la glace très facilement. C’est à partir de là que vous aurez l’opportunité de vivre des moments inoubliables avec les habitants. Vous pourrez découvrir la cuisine locale, les mœurs, les traditions… créer des relations authentiques aux odeurs de partages, de rires et d’émotions fortes.

Le petit plus qui pourra ravir les plus radins d’entre nous : dans les boutiques, restaurants ou hôtels, on vous fera souvent des prix « presque » locaux.

4. Réfléchir différemment

Apprendre une langue, c’est découvrir une nouvelle culture, une nouvelle façon de penser. Même si vous apprenez la langue depuis la France, vous allez vous confronter à la manière de vivre des habitants du pays.

Vous allez découvrir un nouveau « life style » peut-être très différent de ce que vous connaissez. Vous allez ouvrir les yeux sur une manière différente d’appréhender la vie et les problèmes. Inconsciemment, vous intègrerez certains éléments à votre vie et vous évoluerez.

De plus, il existe une multitude de clichés inhérents aux pays et dans presque 100% des cas, ils se révèlent faux. Par exemple, nous, français, avons la réputation de rarement nous laver pourtant, je ne sais pas pour vous mais moi, la douche, c’est tous les jours !

Quand vous commencez à apprendre une langue, vous découvrez la réalité des choses. Vous ouvrez les yeux sur un pays et un peuple. Vous détruisez alors tous les préjugés existants et pouvez amener votre entourage à faire de même.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  34 astuces pour partager avec le monde

Apprendre une langue, c’est aussi casser les préjugés !

5. Faire des rencontres

Comme on l’a vu un peu plus haut, parler une langue vous permet de faire des rencontres. Mais vous en ferez aussi pendant toute la phase d’apprentissage. Car pour progresser, il faut trouver un professeur et des gens avec qui pratiquer. Ces expériences peuvent vous amener à nouer de vraies relations d’amitié.

faire des rencontres

Mais je vous voir venir : « Comment rencontrer ces gens ? »

Pour trouver un professeur, Internet et un bon moteur de recherche vous aideront. Mais cela ne suffit pas toujours ; rappelons qu’ici, on parle de langues peu parlées dans le monde.

Heureusement, il existe des sites tels que iTalki.com ! Sur ces sites, des professeurs de toutes les langues proposent leurs services. Les tarifs varient beaucoup en fonction de leur expérience, diplôme et professionnalisme. Il y en a pour toutes les bourses.

La fonctionnalité vraiment intéressante est que vous pouvez entrer en contact avec des personnes souhaitant aussi apprendre une langue. Du coup, si vous souhaitez apprendre le polonais, vous pouvez facilement trouver un polonais souhaitant apprendre le français. Vous voyez où je veux en venir ? Vous prenez un rendez-vous via Skype et c’est parti pour un échange qui se fera à moitié en polonais et à moitié en français. Ainsi, chacun pratique sans dépenser un centime.

Si vous vous entendez bien, vous pouvez même prendre des rendez-vous réguliers et créer une véritable relation. Pratique pour votre prochain séjour en Pologne !

6. Avoir des nouvelles opportunités professionnelles.

Souvent, on conseille à quelqu’un d’apprendre une langue pour augmenter ses chances d’être recruté. Malheureusement, soyons honnêtes, ce n’est jamais une bonne raison. Peu de personnes sont capables de travailler pendant des mois uniquement pour rajouter une ligne sur leur CV.

Sachez quand même que cela peut vous démarquer pendant un entretien d’embauche ou pour dénicher de bonnes affaires. Parler une langue peu courante n’est pas seulement utile pour les traducteurs ou guides. Non, à l’heure de la mondialisation, vous trouverez des entreprises françaises prêtes à échanger dans tous les pays du monde pour peu qu’elles arrivent à communiquer.

Ce qui parait accessoire aujourd’hui peut devenir un atout remarquable dans votre carrière. Tout le monde parle plus ou moins bien anglais mais combien en France, maîtrisent le Suédois ? D’accord il y a moins d’opportunités pour qui sait parler une telle langue ; mais il y a surtout beaucoup moins de concurrence !

Voilà, j’espère vous avoir donné l’envie d’apprendre une langue qui vous attire depuis longtemps mais que vous n’osez pas aborder. De mon côté, je n’ai jamais regretté les mois investis à apprendre une langue comme le Thaï. Depuis, j’ai vécu des moments tout simplement extraordinaires avec des gens formidables et rien que ça… ça n’a pas de prix !

Pitchoï du blog Apprendre le Thaï

Recherches utilisées pour trouver cet article :

Apprendre une langue ccst vire de no

Tags: , , , , , , , ,

Un commentaire on Pourquoi Apprendre une Langue peu Courante ?

  1. Adrien dit :

    Super article. C’est clair que l’apprentissage d’une langue ouvre l’esprit et permet de faire de nouvelles rencontres. Mais on ne peut pas nier que l’anglais reste le meilleur moyen de communiquer avec le plus de monde.

Laisser un commentaire