commencerToutes les fois que nous souhaitons commencer à forger une nouvelle habitude, nous avons toujours l’espoir que nous la maitriserons et que n’aurons plus jamais à nous en soucier, ou que lorsque nous entreprendrons un nouveau projet, il se déroulera de la plus parfaite des manières.

Malheureusement, la vie ne se déroule pas nécessairement suivant nos plans. Nous voyageons, et nous perdons nos habitudes alimentaires et d’entrainement. Nous tombons malades et notre habitude de méditer se dissipe. Nous recevons des visiteurs, et notre projet de rédaction tombe à l’eau.

Je sais de par ma propre expérience et du fait d’être le coach de milliers de personnes que l’adoption d’une nouvelle habitude et la réalisation des projets sont assez complexes. Nous commençons excellemment les exercices pour l’adoption et le maintien de 5 à 6 nouvelles habitudes, ou nous démarrons très fort un nouveau projet, quand soudain, tout s’écroule lorsque nos vies connaissent des perturbations. Et cela devient un énorme problème — nous nous décourageons !

Et si le vrai mal ne résidait cependant pas dans la perturbation et l’échec ? Et si le réel problème résidait plutôt dans notre espoir de ne jamais connaitre de perturbations, dans notre espoir que les choses se dérouleront toujours parfaitement ?

Cet espoir est, bien sûr, grandement mal inspiré. Les choses ne se déroulent jamais sans heurts, le progrès n’est jamais linéaire et nous serons toujours perturbés. Il nous serait plus judicieux d’abandonner cet espoir et de faire face à la réalité de nos vies.

Ce que nous devons faire, c’est apprendre à bien commencer, encore et encore, autant de fois que nécessaire. C’est une compétence incroyable qui devient une superpuissance qui nous permet de continuer d’essayer au moment où les autres se plaignent d’être très nuls dans la vie, quand tout le monde se plaint de combien les choses sont difficiles et de comment tout s’écroule. Au lieu de cela, nous nous évertuons simplement à recommencer sans stress.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le But de Votre Journée : la Plus Importante Tâche (PIT)

L’habileté de commencer

La première habileté est bien sûr celle qui consiste à commencer, se lancer. Beaucoup de gens ne le font jamais, et cèdent à la procrastination, se disant qu’ils commenceront le jour suivant (je ne les juge pas, cela est très humain). Ainsi donc, le simple fait de pouvoir démarrer est une étape très importante.

Cette compétence n’est pas si difficile à acquérir, et avec un peu de pratique, vous pouvez bien commencer :

  1. Pour vous lancer, entreprenez la plus petite action possible ; n’importe quelle action ira.
  2. Engagez-vous à faire ce petit pas tous les jours. Responsabilisez quelqu’un pour vous demander des comptes, au besoin, et mettez en place des rappels pour ne pas oublier.
  3. Continuez d’entreprendre de petites actions, créant ainsi une bonne sensation autour de cette entreprise et par rapport à vous-même. Ce sentiment est une source puissante de motivation.

Quand vous remarquez que vous reportez ce commencement, que vous le retardez, que vous trouvez des arguments pour expliquer pourquoi vous ne pouvez pas démarrer « dans les minutes qui suivent »… débarrassez-vous de cet état d’esprit. Il suffit de faire le premier pas. Après cette étape, les autres sont beaucoup plus faciles.

La super habileté de recommencer

Vous vous êtes enfin lancé, c’est génial, mais que faire quand certains aléas viennent perturber vos plans ? Pas de panique !

Quand nous connaissons des perturbations, la plupart d’entre nous avons des réactions qui ressemblent à ceci : nous nous désorganisons, nous nous maudissons, nous nous sentons mal à cause de notre échec, nous nous demandons pourquoi notre vie est si désorganisée, ou encore pourquoi nous avons autant de mal à adopter une habitude ou réaliser un projet, et pour finir nous laissons toutes ces considérations nous empêcher de continuer. Ce mécanisme de réactions est à peu près le même dans tous les cas.

Cette méthode est nuisible, et si au lieu de cela, nous pouvions apprendre une méthode moins stressante et plus utile, tout pourrait changer. Ainsi, avoir du mal à adopter une habitude ou réaliser un projet serait un simple et lointain mauvais souvenir.

Voici la méthode que je recommande :

  1. Lorsque des perturbations s’invitent dans vos plans, prenez conscience de la situation et remarquez toute tendance à être dur envers vous-même à ce sujet, ou à éprouver du ressentiment envers la vie ou les autres personnes.
  2. Débarrassez-vous de ce sentiment et dites-vous plutôt que la vie est une rivière incontrôlable et que vous n’avez qu’à suivre son cours. Au lieu de souhaiter que la rivière soit plutôt un sentier tracé, parfaitement contrôlé et entretenu, acceptez que les choses changent constamment, jamais selon vos plans, et qu’il suffise de s’adapter aux circonstances du moment.
  3. Après vous êtes débarrassé de toutes les erreurs du passé, concentrez-vous sur un nouveau départ. Comme expliqué plus haut, concentrez-vous sur la plus petite action que vous pouvez réaliser.
  4. S’il y a des leçons à tirer de la précédente tentative, ajustez votre méthode en tenant compte des obstacles que vous aviez rencontrés. Parfois, il s’agit d’un évènement aléatoire de la vie (une crise familiale ou le décès d’un être cher), de sorte qu’il n’y a pas de leçon à en tirer — dans ces cas, il suffit de recommencer. D’autres fois par contre, il y avait un obstacle à surmonter — peut-être que l’ambiance qui règne les matins est tellement chaotique qu’il est impossible d’écrire votre roman, alors vous devez soit vous réveiller plus tôt, soit trouver un meilleur moment. Il vous faut peut-être un partenaire à qui rendre des comptes. Vous avez peut-être besoin de meilleurs systèmes de rappels pour ne pas oublier. Il existe toujours une solution aux obstacles courants que nous rencontrons, et quelqu’un quelque part détient cette solution, alors faites quelques recherches ! Puis ajuster votre méthode, de sorte que vous soyez constamment en train de vous améliorer.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les sales petits secrets des blogueurs sur la productivité

C’est aussi simple que cela. Ignorez les perturbations, suivez l’évolution des circonstances et recommencez simplement. Ajustez votre méthode au besoin, mais ne soyez pas stressé à l’idée de devoir recommencer.

Note : Cet article est une traduction de l’article The Destructive Habit of Evaluating Everything We Do de Léo Babauta. C’est donc lui qui s’exprime dans le « je » de cet article !

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire