une vie simple de pleine conscienceDepuis une décennie, je mène une vie simple. Parfois, la complexité de ma vie augmente et je renouvelle mon engagement à vivre simplement.

Vivre une vie simple, c’est se rabibocher pour avoir de l’espace pour respirer. Il s’agit de faire beaucoup avec moins, parce que vous réalisez qu’en avoir plus et en faire plus ne mène pas au bonheur. Il s’agit de trouver de la joie dans les choses simples, de se contenter de solitude, de calme, de contemplation et de savourer l’instant.

J’ai appris quelques leçons importantes pour vivre une vie simple, et j’ai pensé en partager quelques-unes avec vous.

1. Nous créons nos propres luttes. Tout le stress, toutes les frustrations et les déceptions, toutes les occupations et l’empressement… nous les créons à cause de l’attachement qu’il y a dans nos têtes. En lâchant prise, nous pouvons nous détendre et vivre une vie simple.

2. Soyez conscient des attachements qui mènent à l’encombrement et à la complexité. Par exemple, si vous êtes attaché à des objets qui revêtent un caractère sentimental, vous ne pourrez pas vous débarrasser de l’encombrement. Si vous êtes attaché à un certain style de vie, vous ne pourrez pas lâcher-prise dans biens des situations. De même, si vous tenez à faire beaucoup d’activités et à envoyer des messages à tout le monde, votre vie sera complexe.

3. Les distractions, les occupations et les changements constants sont des habitudes mentales. Nous n’avons besoin d’aucune de ces habitudes, mais elles s’accumulent au fil des ans parce qu’elles nous réconfortent. Nous pouvons vivre plus simplement en nous débarrassant de ces habitudes mentales. Que serait la vie sans les changements constants, les distractions et les occupations ?

4. Faites une seule tâche en mettant votre vie en mode plein écran. Imaginez que tout ce que vous faites — une tâche, répondre à un courriel ou à un message, laver la vaisselle, lire un article — passe en mode plein écran, de sorte que vous ne puissiez rien faire ni rien regarder d’autre. Vous êtes uniquement concentré pleinement sur cette tâche, et vous êtes pleinement présent lorsque vous l’accomplissez. Comment serait votre vie ? D’après mon expérience, il est beaucoup moins stressant de travailler et de vivre de cette façon. Les tâches attirent toute votre attention, et vous les accomplissez beaucoup mieux. Vous pouvez même les savourer.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les meilleures choses que j’ai apprises à propos de l’éducation des enfants

5. Créez de l’espace entre les choses. Ajoutez un peu de marge à tout. Faites la moitié de ce que vous imaginez pouvoir faire. Nous avons tendance à faire autant de choses que possible pendant nos journées. Et cela devient stressant, parce que nous sous-estimons toujours le temps que cela prendra et nous oublions les tâches d’entretien comme se vêtir, se brosser les dents et cuisiner. Nous n’avons jamais l’impression d’avoir assez de temps parce que nous essayons d’en faire trop. Cependant, que se passerait-il si nous en faisions moins ? Que se passerait-il si nous augmentions le temps qu’il nous faut pour les tâches afin d’avoir l’espace nécessaire pour bien les accomplir, avec toute notre attention ? Qu’adviendrait-il si nous prenions quelques minutes de pause entre les tâches, pour savourer l’accomplissement de la dernière tâche, pour savourer l’espace entre les choses, pour savourer le fait d’être vivant ?

pleine conscience et simplicité

6. Trouvez votre joie dans les choses simples. Pour moi, ces choses simples incluent : écrire, lire/apprendre, marcher et faire d’autres activités physiques, manger de la nourriture simple, méditer, passer du bon temps avec les gens que j’aime. La plupart de ces activités ne coutent rien et ne nécessitent aucun bien (surtout si vous allez dans une bibliothèque pour des livres !). Je ne dis pas que je n’ai aucun bien ni que je ne fais que ces petites choses. Cependant, dans la mesure où je me souviens des choses simples que j’aime faire, ma vie devient soudainement plus simple. Quand je me souviens de cela, je peux lâcher tout ce sur quoi mon esprit est fixé, et trouver simplement la joie simple de faire des activités simples.

7. Soyez clair à propos de ce que vous voulez et dites non à d’autres choses. Nous sommes rarement très clairs à propos de ce que nous voulons. Quand nous voyons quelqu’un afficher une photo sur quelque chose d’intéressant, nous pourrions tout d’un coup nous décider à le faire aussi, et soudainement le cours de notre vie dévie dans une nouvelle direction. C’est la même chose qui se produit lorsque nous lisons quelque chose d’intéressant, ou lorsque nous regardons une vidéo qui présente une nouvelle destination ou un nouveau passe-temps.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 excellentes raisons de conduire lentement, et comment le faire

Quand quelqu’un nous invite à quelque chose d’intéressant, nous voulons instantanément dire oui, parce que notre esprit aime dire oui à tout, à tous les nouveaux jouets brillants. Et si nous devenions clairs comme de l’eau de roche quant à ce que nous voulons dans la vie ? Si nous savions ce que nous voulons créer et comment voulions-nous vivre, nous pourrions dire oui à ces choses, et non à tout le reste. Dire non à plus de choses nous simplifierait la vie.

8. Entrainez-vous à ne rien faire. Combien de fois ne faisons-nous rien ? D’accord, techniquement, nous sommes toujours en train de « faire quelque chose », mais vous voyez ce que je veux dire — rester assis là et ne rien faire. Ne rien planifier, ne rien lire, ne rien regarder, n’accomplir aucune corvée ou ne rien manger pendant que vous ne faites rien. Contentez-vous de ne rien faire. N’accomplissez rien, ne vous occupez de rien.

Ce qui se passera, c’est que vous commencerez à remarquer l’habitude de votre cerveau de vouloir faire quelque chose. Il vous démangera et vous poussera à presque de faire quelque chose. Cet exercice expose nos habitudes mentales, ce qui est une bonne chose. Cependant, continuez à ne rien faire. Restez assis un moment, résistez à l’envie de faire quelque chose. Après un peu d’entrainement, vous pouvez devenir bon à cet exercice. Et cela conduit à l’habitude mentale du contentement, de la gratitude sans plainte.

Bien sûr, ce ne sont pas les seules leçons dont vous aurez besoin pour vivre une vie simple. Les meilleures sont celles que l’on découvre soi-même. Essayez-les et vous verrez ce qui se passe. Je pense que vous découvrirez quelque chose de beau sur vous-même et sur la vie.

La meilleure forme de simplicité est celle qui expose la beauté brute, la joie et le chagrin de la vie telle qu’elle est.

Article original écrit par Léo Babauta.

Il est indéniable que nous serons un peu plus heureux si nous parvenons à supprimer certaines habitudes mentales et à attirer la simplicité dans nos vies. Toutefois, ce n’est pas suffisant ! C’est pour cela que je vous invite à suivre la vidéo ci-dessous. Elle présente 9 pièges à éviter pour être heureux !

Tags: , , , , ,

3 commentaires on 8 leçons clés pour vivre une vie simple

  1. Jung dit :

    Wow !
    Merci pour ces 8 leçons de vie !
    Ce sont des clés qui en effet nous apprennent à vivre en pleine conscience, à développer notre lucidité sur l’instant présent, à sortir du jugement et à mieux observer nos ressentis plutôt que de les subir.
    Bref, à vivre simplement en effet.

  2. Caro dit :

    C’est très inspirant. Merci pour cet article. Pour ma part, c’est me retrouver seule à marcher dans la nature qui me procure le plus de bien être, en simplicité.

  3. Marc dit :

    Merci pour cet article qui est en effet très inspirant. Avec le stress permanent dans notre société, ces conseils sont en effet très utiles pour retrouver une certaine sérénité.

Laisser un commentaire