réussir son jardin balcon

Plaidoyer pour jardiner plus zen

On connait probablement tous ça : nous revenons d’un week-end à la campagne ou d’une visite chez des amis. Le temps était magnifique, notre hôtesse ou nos amis ont une belle maison, un bel appartement et surtout un beau jardin ou une magnifique terrasse. Alors ça y est, on est motivé. Ce week-end, on range le balcon et on va faire un saut à la jardinerie du coin. Nous aussi, nous allons nous mettre au jardinage. Certes, nous n’avons qu’un balcon à notre disposition, mais faire pousser des légumes en pot, c’est tendance, tout le monde en parle…

Note : Cet article invité a été écrit par Valérie du blog Mon Balcon Jardin.

Pourquoi se lancer dans un jardin sur son balcon peut être une source de stress ?

A en croire les magazines, la vitrine des libraires et les blogs lifestyle sur Internet, c’est sûr et certain : le jardinage rend heureux. D’ailleurs, ça se voit, tous ces jardiniers super stylés nous regardent en faisant de grands sourires. Et puis de nombreuses études le disent : une activité créatrice, le contact avec la nature, un environnement beau et bien rangé… Tout cela va contribuer automatiquement à notre bien-être, non ? Eh bien non !

Aujourd’hui, j’ai décidé de faire table rase avec les idées reçues et les faux idéaux. Je jardine en effet sur mon balcon depuis maintenant 10 ans et le moment est venu de partager mes expériences, les vraies, avec vous. Alors regardons les choses en face, jardiner sur son balcon c’est :

Sale

Aaahhh, enfin mettre les mains à la terre, j’en rêvais. Oui mais voilà, après avoir rempoté quelques géraniums et fait quelques semis sur ma petite table de balcon (multi-usage forcément, pas de place pour plus), les beaux coussins et le tapis d’extérieur tout neuf sont pleins de terre. Les enfants qui ont participé tout à fait volontairement à l’atelier « jardinage » ont renversé l’arrosoir et essuyé leurs pieds sur le tapis et j’ai de la terre sous les ongles… Alors après 1h de jardinage, 1h de nettoyage va suivre pour que ça ressemble un peu aux photos sur Instagram.

Fatiguant

C’est samedi matin. Aujourd’hui, le grand jour est arrivé, vous êtes décidés à transformer votre balcon en oasis. Dans la tête vous avez les jardins suspendus de Babylone… La jardinerie ferme de bonne heure, alors vite vous faites une liste de courses. Des jeunes plants, des pots, du terreau. Ah oui, et quelques outils quand même, au moins un arrosoir. Il va falloir transporter tout ça au 3ième étage (sans ascenseur), remplir les pots de terre (c’est lourd), planter, arroser et mettre les pots à leur place. A la fin de la journée, c’est sûr, on est vanné ! Demain, avec un peu de chance, c’est grasse matinée. On ne m’y reprendra pas.

Contraignant

Vous avez enfin le balcon de vos rêves et l’été est arrivé. A vous les douces soirées passées à siroter un bon petit verre tout en admirant la tâche accomplie. Plus qu’une semaine avant les vacances… A propos de vacances. Il fait chaud et votre petit coin de paradis a besoin d’un copieux arrosage matin et soir. Alors, il faut vite trouver quelqu’un pour venir arroser, deux fois par jour… A moins d’avoir des voisins particulièrement serviables, il va falloir faire preuve de persuasion…

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le potager bio : Une véritable harmonie avec la nature

Frustrant

Nous voici enfin arrivés au point crucial. Vous n’avez pas lâché. La saleté, vous rend plus fort ! La fatigue, c’est une bonne nuit en perspective ! La contrainte, eh bien, vous rapporterez un beau souvenir à votre voisine… Seulement voilà, malgré tous vos efforts, l’oasis ressemble plus à un mélange de terrain vague et de débarras. Le soleil brûlant a grillé vos aromates, les fleurs n’ont pas tenu leurs promesses et les pucerons ont eu la peau du reste.

Bref, si on n’y prend garde, après une saison passée à trimer sur votre balcon, vous serez plus stressé qu’avant

Et pourquoi cela vaut quand même la peine d’avoir un jardin sur son balcon ?

Vous êtes toujours là ? Le jardinage sur votre balcon, ça vous dit toujours ? Eh oui, vous l’avez compris, jardiner sur son balcon, cela va vous coûter de la sueur et des larmes (ou tout au moins un peu de peine, pour ne pas tomber dans le mélodrame). Vous avez cependant réussi à lire cet article jusqu’ici, donc tout espoir n’est pas perdu. Car comme vous vous en doutez déjà, tout n’est pas encore dit.

En effet, en regardant la vérité en face, vous pouvez tourner tous ces inconvénients à votre avantage.balcon de jardin pots

Je ne vais pas parler ici de techniques, trucs et astuces pour augmenter votre savoir-faire. Vous trouverez sur Mon Balcon Jardin plein d’outils pour planifier votre balcon ainsi que des portraits de plantes pour vous inspirer. Ce que je vous demande de faire à présent, c’est de vous demander pourquoi vous voulez VRAIMENT jardiner sur votre balcon. Soyez honnête avec vous-même, car il y a de bonnes et mauvaises raisons de se lancer dans cette aventure (eh oui, c’est une aventure).

Les mauvaises raisons sont probablement faciles à deviner : parce que c’est la mode, parce qu’on en parle dans les magazines ou les réseaux sociaux, parce que votre meilleure copine le fait ou parce que c’est bon pour les enfants, etc, etc… Mais jardiner pour l’une ou l’autre de ces raisons ne vous apportera pas la sérénité promise.

Ne me comprenez pas mal, vouloir vivre dans un cadre agréable, modeler son environnement ou faire découvrir la nature à ses enfants sont des causes tout à fait légitimes. Cependant voici le grand secret : sachez que la magie du jardinage ne réside pas dans le résultat mais dans l’effort et l’activité eux-mêmes. C’est en partant de ce principe que jardiner sur votre balcon vous aidera à trouver plus de sérénité et de résilience dans votre vie.

Comment faire du jardinage une activité vraiment zen ?

Être aux petits soins

Jardiner, c’est passer du temps à chouchouter ses plantes, les arroser, les nettoyer, faire des semis et attendre qu’ils lèvent, les surveiller jour après jour… Prendre le temps de s’occuper des petites choses, les mettre en ordre avec patience et dévouement vous permettra d’éprouver un sentiment de grand contentement. C’est la satisfaction du travail bien fait, c’elle qui vous aidera à vous endormir le soir en paix avec vous-même, malgré toutes les distractions de la journée. Mettez-y tout votre cœur, même si ce n’est que pour quelques minutes et vous oublierez tout le reste. Et quel plaisir de voir prospérer une fleur, une plante dont on a pris soin pendant des semaines et des mois.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le régime-méditation, ou comment j’ai perdu + de 27 kg en savourant

Accepter le cours des choses et apprendre l’humilité

Malgré tous les soins apportés à vos petits trésors, sachez que la nature fait toujours ce qu’elle veut… A moins d’être extrêmement chanceux, vous connaitrez des hauts et des bas sur votre balcon. Finalement, c’est un peu le reflet de notre vie. Vous mènerez des combats, vous en gagnerez et vous en perdrez quelques-uns. Avec le temps et l’expérience, vous apprendrez à vous adapter et à surmonter les difficultés. Mais, même le jardinier le plus expérimenté ne « gagne » pas à tous les coups. Accepter, apprendre pour faire mieux la prochaine fois fait partie des leçons les plus précieuses du jardinage.

Contempler la beauté de la nature

La contemplation et l’attention pour ces détails apparemment insignifiants qui nous entourent et que nous ignorons souvent nous aident à savourer l’instant présent. Observer un insecte butinant une fleur ou une feuille tremblant au vent. Respirer l’odeur de la terre mouillée ou le parfum d’une fleur. Nul besoin de faire des kilomètres pour profiter de tout ça. Ouvrez la porte de votre balcon et mettez vos sens en action. Rien de tel pour commencer la journée que d’aller observer au matin quels semis ont levé sur le balcon. Ou le soir en rentrant du travail, quelle nouvelle fleur s’est ouverte. Effet détente garanti !

Expérimenter

Dans toutes nos activités, dans nos vies bien remplies nous courrons souvent après des idéaux inaccessibles. Les magazines, les réseaux sociaux parfois aussi notre entourage nous suggèrent qu’il suffit de devenir meilleur, de s’améliorer encore un peu pour atteindre cette perfection. Si votre balcon n’est pas parfait, c’est que vous ne travaillez pas assez dur. Or comme nous l’avons vu, la nature ne se plie pas toujours à notre volonté. Croyez-moi, bien d’autres ont essayé avant vous.

Alors que faire ? La course à la perfection nous empêche parfois de faire le premier pas. Et si vous essayiez tout simplement de faire de votre mieux ? Tentez, faites des expériences et apprenez. En fin de saison, regardez en arrière et faites le bilan. C’est encore là une des leçons du jardinage : la fin d’une saison est aussi le début de la prochaine. Rien n’est jamais terminé et tout est toujours à recommencer. En jardinant, on a toujours une deuxième chance.

J’espère que cet article vous aura donner envie de jardiner sur votre balconpour de bonnes raisons. Si vous y trouvez comme moi de la joie et parfois aussi des déceptions, si vous cherchez à faire de votre mieux sans poursuivre la perfection, n’hésitez pas à suivre mon défi sur Mon Balcon Jardin.

Valérie de Mon Balcon Jardin

Crédit Photo by Markus Spiske on Unsplash

Tags: , , , , ,

Un commentaire on Au secours : je jardine sur mon balcon !

  1. Jung dit :

    Top ces conseils pour jardiner de manière zen sur son balcon 😉
    Car ce n’est pas toujours facile quand on vit en appartement. Heureusement, comme le prouve cet article, il existe de vraies solutions !

Laisser un commentaire