être calmeJ’ai souvent été décrit comme étant une personne « calme ». Je ne sais pas vraiment si les gens veulent plutôt dire « ennuyeuse ». Je suis toutefois heureux d’être calme la plupart du temps.

Quand les autres sont stressés, je peux les aider à se calmer.

Lorsque les choses vont mal, je prends calmement les mesures qui s’imposent au lieu de m’affoler.

Quand les choses s’écroulent, je peux me maintenir au centre. Je peux me retrouver dans la difficulté et quand même trouver la paix, la connexion inébranlable avec tout ce qui m’entoure.

Je ne dis pas cela pour me vanter, mais plutôt dans l’espoir que cela incitera d’autres personnes à essayer d’en faire autant.

Si vous voulez être calme et moins stressé… je vous offre ce guide.

La devise du calme : « Il n’y a pas de quoi s’en faire »

J’ai récemment offert cette devise à ma fille de 18 ans, alors qu’elle était stressée par une situation à laquelle elle faisait face :

« Il n’y a pas de quoi s’en faire. »

Je lui ai dit : « Souviens-toi simplement qu’il n’y a pas de quoi s’en faire. »

Rappelez-vous cette devise chaque fois que les choses tournent mal, que quelqu’un vous frustre ou que vous n’obtenez pas ce que vous voulez. Il n’y a pas de quoi s’en faire.

Bien sûr, il y a certaines choses qui sont graves :

  • Les situations de vie ou de mort ou les situations d’urgence
  • Les situations dans lesquelles un proche a vraiment besoin de votre aide

Je suis convaincu qu’il y a d’autres situations tout aussi importantes, mais la plupart du temps, elles ne sont pas aussi graves qu’on l’imagine. Nous ajoutons inutilement du stress à la situation.

Avez-vous un million de choses à faire et pas assez de temps pour tout ? Il n’y a pas de quoi s’en faire : choisissez ce que vous pouvez faire et mettez-vous au travail. C’est tout ce que vous pouvez faire de toute façon. Il ne vaut donc pas la peine d’ajouter du stress à la situation déjà difficile.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Article invité : Comment changer sa vie avec des rituels

Avez-vous une énorme tâche très difficile à faire ? Il n’y a pas de quoi s’en faire. Faites simplement le premier pas. Il suffit d’agir. Vous trouverez une solution adéquate.

Vos plans partent-ils en vrille ? Il n’y a pas de quoi s’en faire. Trouvez une nouvelle alternative.

Quelqu’un est-il mécontent de vous ? Il n’y a pas de quoi s’en faire. Voyez sa douleur, faites preuve d’un peu de compassion, prenez les mesures qui s’imposent pour aider à régler la situation ou vaquez à vos occupations si cela n’est pas possible.

Bien sûr, il y a une autre façon de voir les choses : toutes les situations sont graves. Tout ce que nous faisons est important. Et en tant que tel, au lieu de nous laisser distraire ou de prendre les choses pour acquises, nous pouvons accorder à l’acte que nous posons toute notre attention et notre amour.

Cela ne veut cependant pas dire que nous devons être contrariés ou stressés par notre situation. Bien que nous soyons en face d’un fait grave, il n’y a pas de quoi s’en faire. La vie continue. Et elle est délicieusement belle.

pas de quoi s'en faire

Pratiques pour être calme

Lorsque les choses tournent mal, lorsque les choses ne se déroulent pas comme vous l’entendez, en plus de vous rappeler qu’il n’y a pas de quoi s’en faire, il existe certaines pratiques que vous pouvez essayer :

1. Prenez contact avec la difficulté. Nous avons souvent tendance à vouloir nous éloigner de la difficulté. Nous voulons mettre fin au stress et à la douleur pour trouver la paix. Il en résulte généralement plus de difficultés et un plus grand mécontentement à l’égard de la situation. Au lieu de cela, nous pouvons entrer en contact avec le sentiment de stress, avec la douleur ou la peur ou la colère ou l’irritation que nous ressentons. Cela signifie qu’il faut se laisser aller à la sensation physique dans son corps. Ce n’est pas une raison de paniquer. C’est simplement un sentiment dans le moment présent, et vous pouvez le conserver, avec courage. C’est une pratique transformatrice, et je vous recommande fortement de l’essayer autant que possible pendant la journée.

2. Élevez-vous au-dessus de vous-même. Lorsque nous sommes stressés ou frustrés, c’est parce que nous sommes piégés dans notre propre petit point de vue égoïste. Nous voulons une chose, et nous sommes mécontents quand nous ne l’obtenons pas. Lorsque nous parvenons à aller au-delà de ce point de vue limité, nous accédons tout d’un coup à un certain espace. Les choses n’ont plus l’air si renfermées et si désastreuses. Nous pouvons voir la situation dans son ensemble, voir les choses du point de vue des autres. Nous pouvons constater qu’il y a plus que ce que nous voyons et voulons. Le fait de voir la grande image est généralement assez apaisant. Lorsque quelque chose vous dérange, essayez de vous élever et de voir les choses du point de vue des autres. Ayez une vue d’ensemble.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 astuces pour arrêter de fumer

3. Connectez-vous avec la paix au centre. En dehors des deux pratiques ci-dessus, il y en a une plus profonde. Elle consiste à trouver en vous-même l’endroit le plus paisible. C’est le centre de la tempête, où tout est sous contrôle, où l’on a l’impression qu’il y a une vérité éternelle — que vous connectez profondément à tout le reste. Il faut parfois du temps pour trouver ce centre, alors entrainez-vous. Une fois que vous trouvez ce lien inébranlable, peu importe ce qui se passe autour de vous — il est là.

Vous pouvez pratiquer tous ces exercices, l’un après l’autre. Ou simplement en choisir un et le pratiquer tous les jours pendant une semaine ou deux. Cela vous permettra d’être calme. C’est un sentiment merveilleux.

Article original écrit par Léo Babauta.

Pour finir, j’aimerais partager avec vous cette une vidéo qui explique brièvement comment être calme en méditant :

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment être calme

Tags: , , , , ,

5 commentaires on Comment être calme

  1. Joëlle dit :

    Merci bcp

  2. mary dit :

    reste calme et appelle BATMAN hhh je rigole
    merci pour cette article être calme c’est la meilleur solution pour sortir gangant de la plupart des confrontations qui nous sont imposées
    et vraiment j’aime bien cette phrase “Il n’y a pas de quoi s’en faire”.
    bonne journée

  3. Lynfit dit :

    Pour rester calme… mangez du chocolat ! 😉

  4. Angela dit :

    Merci du partage. Pour tous ceux qui veulent lâcher prise et gai-rire (vous comprendrez pourquoi le jeu de mots), voici la méthode radicale https://youtu.be/6vdwuKey8Tc. Merveilleuse année 2019 à tous.

  5. Jung dit :

    Merci pour ce bel article et ces précieux conseils.
    En effet, il faut savoir observer la tempête pour trouver les solutions et réussir à la contourner.

Laisser un commentaire