simplifier les périodes de fêtes frénésie de shopping« La richesse d’un homme se mesure au nombre de choses qu’il a et qu’il peut se permettre de laisser de côté. »

― Henry David Thoreau, Walden

En périodes de fêtes, des millions de personnes vont faire des courses, et la frénésie de shopping qui vient avec les périodes de fêtes se poursuit souvent pendant plusieurs semaines.

En plus de la frénésie de shopping (où beaucoup de gens vont s’endetter pour donner à d’autres des choses dont ils n’ont pas vraiment besoin), il faut ajouter les folles fêtes, la circulation, les voyages, le chaos général et les nombreuses occupations. C’est suffisant pour stresser la plupart des gens.

Que se passerait-il si nous décidions de devenir radicaux et de simplifier les périodes de fêtes ? Que se passerait-il si nous allions à l’encontre des traditions consuméristes et allions à l’essentiel ?

Pour certains, l’essentiel, c’est l’aspect religieux. En effet, pour eux, l’esprit de cette saison n’a rien à voir avec la frénésie de shopping ou les apparences. Pour d’autres, moi y compris, l’essentiel, c’est de passer du temps avec les proches. C’est tout ce qui compte dans mon cœur.

Une fois que nous nous rappelons l’essentiel, nous pouvons commencer à simplifier les périodes de fêtes. Voici quelques idées de simplification pour éviter la frénésie de shopping :

1. Rappelez-vous ce qui est essentiel. Qu’est-ce qui est le plus important pour vous pendant les périodes de fêtes ? Vous souciez-vous profondément de votre religion ? Cherchez-vous à passer du temps avec vos proches ? Peut-être que certaines traditions comptent énormément pour vous. Peut-être que vous aimez le sentiment de donner (nous y reviendrons plus bas). Devenez clair à ce propos, et le reste sera beaucoup plus facile.

2. Limitez vos achats autant que possible. Ne tombez pas dans le piège de la folie du Black Friday ou du Cyber Monday ou d’autres ventes des fêtes. Tout cela est conçu pour nous entrainer dans une frénésie de dépenses, et nous tombons dans le piège chaque année. Au lieu de cela, soyez beaucoup plus conscient au sujet de votre argent et de la façon dont vous voulez passer votre vie. Cherchez le plus possible à vous passer du shopping. C’est amusant (pour certaines personnes), mais c’est cher (et il existe de meilleures façons de dépenser votre argent). De plus, c’est destructeur pour l’environnement, c’est du gaspillage et cela remplit nos vies de choses inutiles.

3. Proposez des solutions de rechange à vos proches. Pouvez-vous faire un échange de cadeaux pour limiter les achats ? Pouvez-vous faire des cadeaux ou offrir des expériences ? Parlez à vos proches le plus vite possible pour éviter de vous retrouver dans la désagréable situation où certaines personnes achètent des cadeaux pour tout le monde alors que d’autres ne le font pas. Parlez-leur des raisons pour lesquelles vous envisagez de vous retirer de la folie consumériste. Dites-leur pourquoi vous aimeriez éviter de vous endetter lourdement, pourquoi vous voulez éviter l’encombrement, le cauchemar manufacturier et le gaspillage des ressources que représentent les achats en périodes de fêtes. Dites à vos proches ce qui est important pour vous.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les Six Plus Grand Cadeaux que Vous Pouvez Offrir à Ceux que Vous Aimez

4. Faites une liste des traditions que vous aimez et que vous n’aimez pas. On peut se passer de certaines traditions des fêtes, mais on n’a pas besoin de tout abandonner. Quelles traditions aimez-vous ? Jouer des chansons de fête, accrocher des chaussettes par endroit, faire des tartes, décorer un arbre de Noël (ce sont certaines de mes traditions préférées) ? Peut-être que vous n’aimez pas vraiment la dinde ou l’emballage des cadeaux, le shopping, le gaspillage de nourriture, le mensonge sur l’existence du père Noël ou l’ivresse (ce sont des choses que je n’aime pas). Faites deux listes — une liste des traditions que vous aimez et une de celles que vous n’aimez pas.

5. Commencez à laisser tomber ce qui n’est pas essentiel. Discutez avec les autres de la possibilité de laisser tomber les traditions que vous n’aimez pas. Dites non à certaines invitations qui ne vous excitent pas beaucoup (même si vous vous sentez un peu coupable). Abandonnez le shopping. Je reconnais que le fait d’abandonner certaines choses peut parfois être douloureux, mais pensez aux inconvénients des choses que vous laissez tomber. Pensez à la simplicité que vous créez. Ressentez le soulagement que procure le fait d’abandonner ces traditions.

6. Organisez les périodes de fêtes autour de ce qui compte pour vous. Qu’est-ce qui compte le plus pour vous et vos proches ? Qu’est-ce qui serait simple et beau ? Créez des périodes de fêtes qui vous conviendront. Optez pour la simplicité et gardez la possibilité de profiter les uns des autres ainsi que de la nourriture et des traditions qui vous sont chères. Faites en sorte que ce soit une simple expérience pleine d’amour et sans complications. Imaginez cette expérience et construisez-la.

7. Trouvez la joie de donner par d’autres moyens. Dans la section suivante, je parle de comment profiter du plaisir de donner sans faire du shopping. Je pense que c’est très important, parce que l’on confond habituellement dépenses et dons. Ce ne sont pas les mêmes choses, et vous pouvez toujours trouver le plaisir de donner sans être un consommateur hors du commun.

8. Dites non à la folie de dire oui à ce qui n’est pas l’essentiel. Toute la folie des fêtes vous stresse-t-elle ? Dites non à tout cela. Dites non à toutes les obligations et aux fêtes que vous n’aimez pas vraiment. Cela vous permet de faire de la place pour ce qui compte le plus. Dire non à cela permet de dire oui aux choses que l’on aime profondément.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les Trois Secrets du Bonheur

Le plaisir de donner sans acheter

plaisir de donner sans acheter période de fêtes

Oublions le mythe selon lequel il faut dépenser pour donner. Donner est une belle chose. Voici quelques façons de garder le plaisir de donner sans s’endetter.

  • Offrez à votre famille quelques petites expériences, comme chanter des chants de Noël, faire la cuisine, regarder « La vie est belle », jouer au football.
  • Faites du bénévolat en famille dans un refuge pour sans-abri.
  • Demandez aux gens de faire un don à votre organisme de bienfaisance préféré au lieu de vous faire un cadeau.
  • Offrez des cadeaux significatifs. Une vidéo de souvenirs. Un scrapbook.
  • Faites un échange de cadeaux où vous donnez un bien de valeur (que vous possédez déjà).
  • Concoctez des cadeaux.
  • Faites un massage de l’épaule à quelqu’un. Appréciez ce plaisir de donner avec l’occasion que vous avez de voir son stress disparaitre grâce à votre massage.
  • Préférez des expériences aux biens matériels : faites quelque chose d’amusant avec vos proches, allez à la plage ou au bord d’un lac.
  • Trouvez l’espoir. Les fêtes comme Noël ont un potentiel qui va au-delà de la frénésie de shopping. La saison des fêtes peut être une saison d’espoir, de renouveau, d’inspiration, de contemplation. Discutez avec vos proches. Essayez de trouver comment trouver des moyens d’être optimistes, reconnaissants et coopératifs. Trouvez comment vous pouvez être plus présents au lieu de vous soucier des cadeaux.
  • Procurez-vous des articles chez des organismes de bienfaisance. Ce sont des articles recyclés, et l’argent contribue à une bonne cause.
  • Faites don de votre expertise. Êtes-vous doué pour réparer des voitures ? Enseigner la musique, la cuisine ? Faire des tours de magie ? Aidez ou apprenez à quelqu’un quelque chose que vous savez bien faire.

En fin de compte, nous pouvons simplifier les périodes de fêtes en lâchant prise par rapport aux choses qui nous font stresser et en conservant les choses que nous aimons vraiment. Cela s’applique à tous les domaines de notre vie, mais nous en avons plus besoin pendant la folle période des fêtes.

Article original écrit par Léo Babauta.

En guise de complément, je vous invite à voir a vidéo suivante. Elle explique comment aller à l’essentiel à n’importe quel moment de la vie.

Tags: , , , ,

Un commentaire on Comment simplifier les périodes de fêtes ?

  1. Bonjour et merci pour cet article !

    Il est vrai que de nos jours très peu de personnes ont conscience de l’art d’aller à l’essentiel. Combien de fois voit-on des personnes offrir des cadeaux hors de prix pour l’occasion d’une fête ?

    Ce qui est essentiel pendant les fêtes, ce n’est pas l’argent, ni le matériel, ni les dépenses. Mais les courts instants présents avec vos proches.

    Il serait dommage de s’en rendre compte après avoir essayé mille et un cadeaux que vous avez achetés.

    Le meilleur cadeau que vous puissiez faire n’est pas forcément physique et c’est à vous de le créer ! 😉

    À bientôt,

    Pierre

Laisser un commentaire