le temps de faireNos journées sont souvent remplies de choses que nous devons faire et de choses que nous faisons pour nous réconforter du stress et de la fatigue qui viennent avec le fait de faire ce que nous avons à faire. Par conséquent, nous finissons par reporter ce que nous voulons vraiment faire.

Pensez-y un instant : nos journées sont remplies de choses que nous devons faire et d’autres activités réconfortantes. Il y a très peu de place pour les choses que nous aimons faire.

À quel moment trouverons-nous le temps de faire ce que nous aimons ? Quand un certain calme s’installera ? Lorsque les visiteurs prendront congé de nous ? Lorsque les voyages que nous avons planifiés seront terminés ? Quand les vacances seront terminées ? Lorsque ce projet exigeant sera clôturé ? Quand les enfants seront grands et que nous serons à la retraite ? Peut-être qu’après notre mort, nous aurons plus de temps.

Sachez ceci : il n’y aura jamais plus de temps. Les choses ne vont pas changer, ni se calmer, ni devenir moins exigeantes. Il y aura toujours des projets, des voyages, des corvées, des courses, des visiteurs, des vacances, des maladies et des décès. Toutes ces choses qui nous ont maintenus coincés ces derniers mois, ces dernières années seront toujours là. La vie fonctionne ainsi.

Le défi n’est pas d’attendre que quelque chose change. C’est plutôt de créer le temps, peu importe ce qui se passe.

Que voulez-vous vraiment faire, mais que vous remettez à plus tard ? Qu’aimez-vous ? Qu’est-ce qui vous rend heureux, vous rassasie, vous remplit de joie, vous aide à tomber amoureux de la vie ? Qu’est-ce qui vous relie à l’éternité ? Quelle tâche pensez-vous devoir faire parce que la vie est trop précieuse pour que vous évitiez de l’accomplir ?

Voici quelques idées :

  • Aller faire une belle promenade
  • Lire
  • Méditer, faire du yoga, tenir un journal, réfléchir
  • Faire une randonnée, faire du vélo, une course à pied, de l’alpinisme, de l’aviron, se balader
  • Créer, fabriquer, construire, façonner, bloguer, tenir un blog vidéo, se connecter, monopoliser le trafic
  • Communiquer avec la nature
  • Discuter avec des proches
  • Communiquer avec soi-même
  • Créer ou développer une entreprise, une organisation ou une communauté
  • Améliorer la vie des autres
  • Travailler sur une compétence
  • Cultiver des légumes, cuisiner, faire de la pâtisserie, disposer des fleurs, surfer, chanter, dessiner, imaginer, faire rire les autres, prendre soin des animaux, aider ceux dans le besoin, lire à voix haute pour les enfants
  • Aimer
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Aide-mémoire, changer ses habitudes : 29 facons de réussir à enraciner un comportement

Avez-vous identifié quelque chose que vous aimez faire ? Attendez-vous le bon moment pour vous lancer ? Pouvez-vous commencer aujourd’hui ?

Qu’est-ce qui changerait en vous si vous saviez avec certitude que vous alliez faire cette chose que vous aimez aujourd’hui ? Même si ce n’est que pour 30 minutes ?

Créez ce temps qu’il vous faut. Levez-vous ! Accomplissez cette tâche aujourd’hui. Inscrivez-la dans votre agenda, écrivez une note pour ne pas oublier, réglez un rappel, dites à des gens que vous allez le faire. Et faites-le.

Réduisez un peu votre temps passé devant la télé. Privez-vous un peu d’Internet. Réduisez le temps passé sur Facebook, à répondre à des messages ou des courriels. Réduisez un peu le temps consacré au chat, aux tâches ménagères, à papoter ou prendre un verre avec les amis, à fumer de l’herbe ou prendre une collation. Bref, tout ce que vous voulez. Trouvez le temps, comme si c’était un impératif.

Faites-en quelque chose que vous ne pouvez pas ne pas faire, parce que c’est crucial pour votre vie.

Faites-le tous les jours pendant le mois suivant, et voyez ce qui change. C’est le défi que je vous lance.

Article original écrit par Léo Babauta.

Comme vous l’avez certainement compris, il est nécessaire de trouver le moyen de mieux gérer votre temps afin de pouvoir faire ce que vous aimez faire. Pour vous aider dans ce sens, je vous recommande la vidéo suivante qui explique comment bien gérer son temps.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

creer le temps

Tags: , , , , ,

5 commentaires on Créer le temps pour faire ce que vous aimez chaque jour

  1. Fatima dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce partage parce qu’en effet, je gaspille mon temps dans la cigarette.
    Cette article a donc été très constructif pour moi.

  2. wattiez dit :

    moi c’est fait j’ai arrêté un poste d’adjoint au maire (très chronophage), toutes les réunions cela m’a pris plusieurs années mais j’ai été vigilant et toutes les fois où j’ai pu me désnegager je l’ai fait . il reste des contraintes liées à la maison, à des pannes, des formalités mais ça n’a plus rien à voir….
    J’essaie de me lever vers 5h du mat et là je case 2 tranches de 5 mn où je fais ce que j’ai envie de faire:méditation, lecture messagerie…ensuite je fais ce que je peux faire et je me fixe une heure d’arrêt (souvent 18h)où je repasse en mode “loisir”

  3. mary dit :

    merci pour cette article parce que le temps c’est la vie pour moi quand je termine mon travail j’ai fais de sport ,cuisinier car je l aime beaucoup et Je passe un peu de temps sur l’internet pour communiquer avec des amis et à lire bien sur…..etc En résumé, je voudrais dire que l’importance d’utiliser le temps dans les choses importantes de notre vie est utile la vie que nous vivons maintenant est pleine de pressions et de problèmes, vous ne pouvez donc pas trouver le temps de faire quoi que ce soit ;pour pouvoir le créer vous-même

  4. Jung dit :

    Merci beaucoup pour cet article qui remet bien les choses à leur échelle. Comme le dit Léo Babauta, il est important en effet de trouver l’équilibre entre ce que nous devons faire, ce qui nous réconforte et ce que nous aimons faire.
    Le fait de ne pas faire le distingo entre ces trois types de choses à faire crée de la confusion, de la désorganisation, de la perte de temps, et génère très souvent un comportement de procrastination.
    D’ailleurs, j’en parle dans l’un de mes derniers articles dans lequel je donne des conseils pour réussir à ne plus procrastiner.

  5. Estelle dit :

    J’espère que l’invitation à moins “fumer
    de l’herbe ” est une mauvaise blague ! C’est une addiction autrement plus dangereuse que de surfer sur le Net ou de regarder la télé !

Laisser un commentaire