Comme tout le monde, vous recherchez le bonheur, et c’est légitime, il s’agit d’une quête universelle. Cependant nous avons tendance à oublier le principal : l’alimentation devrait être notre première voire même notre seule médecine! Hippocrate le disait déjà il y a 400 ans avant J.-C : « que ton alimentation soit ta seule médecine ».

Note: Cet article invité a été écrit par Estelle Paceca du blog minceur-fitness-et-sante.com

alimentation meilleure medecine

Au lieu de nous ruer sur des solutions coûteuses mais si bien markétisées pour être plus heureux et en meilleure santé, nous devrions commencer par bien manger. Si nous reprenions en main notre alimentation de façon intelligente, nous aurions de grandes chances de retrouver plus facilement le chemin vers le bonheur et la zénitude. Au lieu de cela, nous soumettons notre corps à beaucoup de stress en lui infligeant par exemple divers régimes farfelus et à la mode.

Nous l’empoisonnons un peu plus chaque jour avec une alimentation inadaptée à ses besoins, et chargée en pesticides, colorants ou autres antibiotiques contenus dans notre alimentation.

Et pour couronner le tout cette alimentation inadaptée nuit à notre qualité de sommeil, nous éloignant encore une peu plus de notre quête de bonheur et de plénitude.

manger vert meilleure medecine

Ne mangez pas n’importe quoi :

L’alimentation issue de l’agriculture biologique :

Le bio est à la mode et c’est une bonne chose.

Malheureusement il faut quand même se méfier de tout ce qui est à la mode, et les intérêts financiers des industriels de la filière agroalimentaire nous amènent à trouver des aliments « bio » de différentes qualités.

Consommer du bio, si possible chez les petits producteurs locaux, diminue :

  • La quantité d’antibiotiques de la viande, du lait, des fromages,
  • Mais aussi la quantité de pesticides et autres polluants néfastes à notre organisme,
  • Augmente la qualité nutritionnelle des aliments : c’est-à-dire leur teneur en micro nutriments essentiels.

Fruits et légumes:

Il faut savoir également que les 5 fruits et légumes recommandés par jour sont absolument insuffisants pour couvrir nos besoins en vitamines et autres micro nutriments. En effet les fruits et légumes modernes contiennent infiniment moins de vitamines et autres micro nutriments que ceux d’il y a 50 ans(1).

Aussi ces recommandations sont absolument obsolètes. Il en résulte des carences diverses qu’il faut essayer de combler en s’orientant vers une alimentation plus adaptée. Et qui peuvent nécessiter une complémentation ciblée avec des compléments alimentaires. Ces compléments doivent  être élaborés auprès de laboratoire de micro nutrition spécialisés. Ne prenez surtout pas des compléments à la mode vendus au supermarché et sans savoir si vous avez vraiment des carences.

Les glucides :

Un autre point capital est la teneur de notre alimentation en nutriments ou macro nutriments, c’est-à-dire les glucides, lipides, et les protides (mais aussi l’eau de boisson).

Notre alimentation est saturée en glucides, ce qui provoque là aussi une malnutrition.

malnutrition trop de sucre

Ne croyez pas que la malnutrition soit réservée aux pays du tiers-monde, bien au contraire, vous en êtes peut être victime.

Nous surconsommons :

  • Des jus de fruits à teneur très élevée en fructose même lorsqu’ils sont sans sucre ajouté,
  • Des céréales au petit déjeuner qui dès le matin affaiblissent notre organisme, ses défenses immunitaires et entretiennent le syndrome de l’intestin perméable que les anglo-saxons appellent le leakygut.

Le leakygut

Le leakygut(2) est un syndrome très fréquent qui est caractérisé par un intestin perméable.

Les déséquilibres de l’alimentation moderne et de notre façon de manger produisent ce syndrome, qui a son tour provoque des maladies chroniques.

Ces dernières sont le grand fléau de notre société actuelle.

Il s’agit notamment :

  • Des maladies auto-immunes,
  • Des allergies,
  • Des diabètes,
  • Des cancers,
  • Des rhumatismes inflammatoires
  • Mais aussi de la fatigue chronique
  • Et de la dépression.

Les lipides :

Autre souci dans notre alimentation moderne : dès lors que nous prenons soin de notre santé et essayons de manger au mieux, nous avons tendance à croire à tort que diminuer la quantité de lipides de notre alimentation est une bonne chose.

Mais il s’agit d’une erreur funeste.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  15 astuces pour bien dormir et éviter les insomnies

huile de lin alimentation

Les recommandations de sociétés de cardiologie aux États-Unis(3) conseillent depuis déjà plusieurs années de ne plus limiter la consommation de beurre de façon drastique.

Il est certes préférable de privilégier les lipides riches en acides gras polyinsaturés et préférentiellement en oméga 3, mais il faut savoir que les acides gras saturés et le cholestérol nous sont absolument indispensables pour être en bonne santé. Ils participent à la synthèse des hormones (stéroïdes notamment), et sont des composants fondamentaux des membranes cellulaires, mais aussi de récepteurs membranaires.

Le cerveau ne fonctionne pas bien sans gras. Ceci permet notamment aux enzymes et autres molécules de pénétrer à l’intérieur des cellules.

Le cholestérol est donc INDISPENSABLE à votre bonne santé et au fonctionnement cérébral.

Ne mangez pas n’importe comment :

Là encore les écueils sont nombreux.

La Pleine conscience:

Nous avons tendance à dissocier notre alimentation de nos 5 sens.

La raison est simple  : nous avons enchaîné les régimes, et autres cures détox, et avons perdu le rapport normal que nous avions à notre alimentation et notre corps.

A savoir : manger à sa faim et manger ce dont le corps a besoin.

L’alimentation est désormais énormément réfléchie et influencée par des diktats.

ll faut donc réapprendre à manger en pleine conscience, manger lentement, savourer chaque bouchée.

Prendre le temps de penser à cet aliment que nous allons consommer :

  • D’où vient-il?
  • Comment a-t-il poussé?
  • Où l’avons nous acheté?
  • Comment l’avons-nous préparé pour le déguster aujourd’hui?
  • Et à tout ce qu’il va nous apporter en termes de plaisir mais aussi à ses propriétés nutritionnelles,
  • Il est aussi agréable d’admirer la couleur d’une tomate de sentir l’odeur du basilic de notre salade,
  • Et se féliciter si nous l’avons fait pousser dans notre propre jardin

Tout cela prend du temps et fait partie du plaisir de l’alimentation

Les possibilités sont infinies et cette pleine conscience est un point primordial que nous devrons réintroduire dans notre alimentation pour être en bonne santé.

La mastication :

La mastication est essentielle à l’assimilation des nutriments dont nous avons besoin et qui nous permettent d’être non seulement en bonne santé mais aussi d’être bien dans notre peau et d’être moins stressés.

Malheureusement l’alimentation moderne est faite pour être ingurgitée très vite et sans être mâchée.

Il en résulte :

  • Une diminution de l’absorption des micros nutriments essentiels,
  • Mais aussi ce fameux syndrome du leakygut qui a pour conséquence l’instauration de maladies chroniques notamment la fatigue chronique voire même la dépression.

La mastication est essentielle, il faudrait idéalement poser votre fourchette entre chaque bouchée. Ceci aurait pour conséquence une meilleure assimilation mais aussi une diminution de la quantité de ce que vous mangez (en permettant à la satiété de jouer son rôle), ce qui est aussi le cas pour la pleine conscience.

La chrono nutrition :

La chrono biologie et la chrono nutrition sont des disciplines passionnantes mais encore trop négligées. L’heure, la composition des repas, le moment où vous faites du sport dans la journée influencent votre état de santé, votre bien-être et votre humeur.

De même qu’ il faut éviter de pratiquer un sport trop intensif juste avant de se coucher, il est aussi préférable de prendre un repas le soir plutôt léger. Ces notions vous les connaissez peut-être.

La raison est biochimique et résulte d’une compétition en acides aminés. En cas d’excès de protéines, le tryptophane qui est un acide aminé essentiel pour la synthèse de la mélatonine et de la sérotonine, se retrouve en compétition avec d’autres acides aminés et ne peut plus jouer son rôle.

Tout ceci est bien compliqué me direz-vous, mais il en résulte une quantité inadaptée de sérotonine et de mélatonine, ce qui a pour conséquence non seulement de nuire à votre sommeil mais également à votre humeur.

Mais savez-vous que le repas du soir doit être plus riches en glucides (toutes proportions gardées et en étant raisonnable) qu’en protéines.

Vous êtes bien moins zen, vous êtes fatigués, en état de stress et forcément moins heureux.

Le jeune intermittent ou fasting :

Une autre façon intéressante de s’alimenter est d’essayer la pratique du jeune intermittent (4)

Il s’agit d’alterner les phases de prise alimentaire et de jeune sur 24 heures. Comme par exemple manger un repas à midi et un autre le soir mais sauter le petit déjeuner. Cela s’appelle le 16/8, ou sauter le repas du soir et conserver celui du matin.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 idées succulentes, faciles et saines pour le petit-déjeuner

Cela permet à votre organisme :

  • De mieux digérer ce qu’il mange,
  • D’atténuer les excès alimentaires qui ont été faits,
  • Mais aussi et surtout le principal intérêt pour la santé est de lutter contre le développement de cellules précancéreuses. Le corps profite de ces périodes pour détruire ce qui doit l’être. La digestion est en effet un mécanisme très énergivore pendant lequel il ne peut pas s’occuper de ce grand nettoyage.

Les bienfaits du jeune intermittent sont de plus en plus étudiés et je vous invite à aller lire à ce sujet.

Le lowcarb (5) :

Je vous le disais, la quantité de glucides de notre alimentation moderne est particulièrement déséquilibrée.

L’alimentation lowcarb ou LCHF (low carb high fat) ou cétogène est dans ce contexte là, également, un sujet très intéressant. Elle a pour principale action de diminuer la résistance à l’insuline.

La résistance à l’insuline est actuellement responsable d’un grand nombre de pathologies a commencer par le pré-diabète et le diabète de type 2.
Elle est reliée à la prise de poids mais aussi à toutes les complications métaboliques et cardiovasculaires ainsi qu’aux pathologies de l’appareil cardiovasculaire (et notamment en relation avec l’obésité).

Je vous invite donc réellement à diminuer la quantité de glucides rapides que vous mangez mais aussi à diminuer les glucides complexes de votre alimentation.

Nous n’avons absolument pas besoin de manger autant de sucre et notre cerveau fonctionnerait tout aussi bien pour ne pas dire mieux en faisant certains choix alimentaires judicieux (moins de sucres plus de lipides).

Les plantes :

Elles peuvent elles aussi nous aider à optimiser notre digestion et l’assimilation de nos aliments.

Pour n’en citer que deux je vous conseillerais l’ huile essentielle de menthe poivrée ou de basilic exotique qui ont chacune des vertus sur la digestion absolument passionnantes et qui méritent d’être approfondies.

Pour conclure :

J’espère que vous l’aurez compris :

L’alimentation, c’est-à-dire ce que nous mangeons et comment nous le mangeons, est un point clé pour ne pas dire primordial lorsque l’on cherche à être non seulement en bonne santé mais aussi plus Heureux, et  plus ZEN.

heureux et zen alimentation

Hippocrate le savait déjà 400 ans avant J.-C. et pourtant il semblerait que nous l’ayons oublié ou que les lobbyings agro-alimentaires nous l’aient fait oublier.

L’alimentation est un point clé pour votre santé, votre bien-être et votre zénitude. Un véritable pilier. Il faut se réapproprier ses sensations, savoir choisir au mieux ses aliments mais aussi retrouver la notion de plaisir.  Pour être zen et heureux il faut savoir retrouver en toute chose cette notion de plaisir. Ce sont les petits plaisirs quotidiens qui font le bonheur.

L’alimentation de par sa composition et la façon dont nous nous nourrissons peut donc influencer grandement notre bien-être et notre santé ainsi que notre humeur. Mais il faut aussi remettre cette notion de plaisir en avant. L’alimentation est un des plaisirs qui devrait vous combler au quotidien, et non uniquement vous maintenir heureux et en bonne santé.

(Ce sujet est passionnant, et il m’a été très difficile de vous le résumer car je pourrais en parler des heures tant il est vaste et intéressant).

Le mot de la faim : “A vos fourchettes!!”

Estelle de minceur-fitness-et-sante.com

Références :

1 https://organic-center.org/reportfiles/YieldsReport.pdf

2 Shared metabolic and immune-inflammatory, oxidative and nitrosative stress pathways in the metabolic syndrome and mood disorders.de Melo LGP, Nunes SOV, Anderson G, Vargas HO, Barbosa DS, Galecki P, Carvalho AF, Maes M.Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 2017 Aug 1;78:34-50. doi: 10.1016/j.pnpbp.2017.04.027. Epub 2017 Apr 22. Review.

3 https://francais.medscape.com/voirarticle/3595759

4 J Acad Nutr Diet. 2015 Aug;115(8):1203-12. doi: 10.1016/j.jand.2015.02.018. Epub 2015 Apr 6. Intermittent Fasting and Human Metabolic Health. Patterson RE, Laughlin GA, LaCroix AZ, Hartman SJ, Natarajan L, Senger CM, Martínez ME, Villaseñor A, Sears DD, Marinac CR, Gallo LC.

5 Dietary Carbohydrates Impair Healthspan and Promote Mortality.Ravichandran M, Grandl G, Ristow M.Cell Metab. 2017 Oct 3;26(4):585-587. doi: 10.1016/j.cmet.2017.09.011.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

alimentation consequence bien etre, lalimentation première médecine, l\alimentation est notre première médecine

Tags: , , , , , , , , , , ,

2 commentaires on L’alimentation est votre première médecine

  1. Lynfit dit :

    Très important de manger en pleine conscience, cela nous pousse à ralentir et à manger moins d’une part et à mieux choisir ce que l’on mage d’autre part. Sentir chaque aliment, le goût, la texture, la couleur… tant de chose à découvrir dans nos assiettes…

  2. Jung dit :

    Je ne connaissais absolument pas le leakygut…
    Merci pour cet article qui devrait être proposée dans notre programme d’éducation nationale. Apprendre à se nourrir, apprendre comment, pourquoi et avec quoi se nourrir, c’est certainement la base d’une bonne santé.
    Merci de nous donner ces conseils essentiels.

Laisser un commentaire