L’astronomie est une activité qui peut sembler complexe au premier abord. Beaucoup de personnes la voient comme une discipline scientifique.

Et c’est le cas effectivement. Mais pas seulement. L’astronomie est loin, très loin, d’être uniquement réservée aux scientifiques et autres intellectuels. Elle est également pratiquée par des rêveurs, des amoureux de la nature, ou même pratiquement n’importe qui à un moment donné de sa vie.

Si j’ai écrit cet article, c’est parce que selon moi, pratiquer l’astronomie a de nombreuses vertus et peut vous aider à vous rendre plus zen. Nous allons donc voir cela ensemble. Mais avant d’aller plus loin et de voir toutes les raisons pour lesquelles vous devriez lever les yeux au ciel, définissons un peu ce que j’entends par « pratiquer l’astronomie ».

Note : Cet article invité a été écrit par Laura du blog Astronomie Pratique.

En quoi consiste la pratique de l’astronomie ?

pratique de l'astronomie

En réalité, cela peut-être extrêmement simple. Vous sortez de chez vous, il fait bon, aucun nuage au-dessus de votre tête. Vous levez alors les yeux au ciel et contemplez les étoiles.

Et vous voilà en train de pratiquer l’astronomie amateur ! Rien de compliqué n’est-ce pas ? Je suis prête à parier que cela vous est déjà arrivé.

De plus, comme vous l’avez vu, vous n’avez besoin d’aucun matériel. Vos yeux suffisent.

Évidemment, si vous comptez passer plusieurs heures dehors, un minimum d’équipement peut être utile. Vous apprécierez par exemple d’avoir avec vous :

  • Un transat ou une couverture pour vous allonger dans l’herbe (eh oui, en gardant la tête penchée pendant plusieurs heures vous risquez d’avoir mal au cou)
  • De quoi vous tenir chaud (la nuit il fait vite froid, même l’été)
  • Une lampe torche avec lumière rouge (la lumière blanche éblouie beaucoup trop et vous empêchera de voir de nombreuses étoiles)

Bien entendu, je ne vous cache pas que si cela se transforme en passion et que vous souhaitez aller plus loin, vous aurez très probablement envie de posséder un télescope. Et là, le budget n’est plus le même…

Maintenant que nous sommes d’accord sur ce qu’est la pratique de l’astronomie, voyons en quoi cela peut vous rendre plus zen !

Vous retrouver seul

L’astronomie peut être une activité solitaire. Je dis bien « peut », car il ne s’agit en aucun cas d’une obligation. Observer en groupe est également très agréable. (Même si cela peut se révéler frustrant lorsque les personnes autour de vous n’arrêtent pas de s’exclamer “oh une étoile filante !” alors que vous les loupez toutes car vous ne regardez pas au bon endroit… True story.)

Si vous êtes introverti, vous le savez, passer du temps seul est un réel besoin. Sans ça, nous pouvons très vite perdre le contrôle et ne plus être zen du tout… !

Certaines personnes choisissent des activités comme le sport ou la méditation pour avoir ce moment de détente privilégier avec elles-mêmes. Mais sortir contempler les étoiles peut aussi être une très bonne occasion pour cela.

Dans tous les cas, l’astronomie est une activité très calme, qui peut profiter à n’importe qui pour prendre du temps pour soi et se recentrer.

Et que ce soit seul ou accompagné, les astres vous réserveront à coup sûr un beau spectacle… !

Soyez en contact avec la nature

Marre d’être assis à votre bureau toute la journée ? Envie de vous évader un peu et de reprendre contact avec la nature ?

Comme vous le savez probablement, le contact avec la nature a un effet très positif sur notre bien-être. Cela nous permet de nous sentir mieux et de régénérer notre énergie. Vous l’avez sans doute déjà constaté après une balade en forêt par exemple.rester en contact avec la nature

Et vous vous en doutez, si je vous en parle c’est parce que l’astronomie peut vous apporter cela. En effet, même si l’objectif premier de cette activité n’est pas d’observer la nature, elle se pratique à l’extérieur.

De préférence dans un endroit calme, loin de la ville (ennemi numéro 2 de l’astronome – nous verrons qui est le numéro 1 juste après), où la pollution lumineuse est faible. Autrement dit, à la campagne, là où la nature n’a pas encore été totalement remplacée par des tours d’immeubles.

Sortir la nuit pour observer les étoiles ce n’est pas seulement lever les yeux au ciel. Non, c’est aussi choisir un endroit calme où l’on ne sera pas dérangé. Mais également, profiter des bruits de la nature.

On les oublie souvent quand on est entouré de bruits de circulation, d’avions, et de tout ce que l’on appelle plus généralement les bruits de la ville. Mais les oiseaux, le vent dans les feuilles, l’eau qui coule sont là quelque part. Il suffit juste de trouver un endroit loin de l’agitation pour les retrouver.

Et c’est cela aussi l’astronomie, profiter de la nature qui nous entoure et des bruits qu’elle nous apporte. En plus de ça, en progressant dans cette discipline vous aurez envie de trouver de nouveaux endroits plus adaptés pour observer.

Et comme je le disais, les meilleurs endroits sont les plus éloignés de l’agitation urbaine.

Vous pourriez par exemple décider d’un week-end au Parc National des Cévennes, réputé pour son ciel pur. Et comme l’astronomie se pratique essentiellement la nuit, pourquoi ne pas profiter de la journée pour explorer les lieux ?

Ainsi, vous allierez observation des étoiles la nuit à découverte de nouveaux paysages la journée.

Rêvez et évadez-vous

On regarde généralement le ciel étoilé l’été. Eh oui, il faut bien avouer que c’est un loisir plus agréable à pratiquer pendant cette période car il fait bon dehors… Donc, à l’exception des vrais passionnés qui sont prêt à geler sur place l’hiver, la plupart des personnes profitent de l’été pour observer les étoiles.

Pour le grand public, l’été est également synonyme d’étoiles filantes.

Sachez toutefois que les pluies d’étoiles filantes ont lieu tout au long de l’année. La plus connue, nommée « les Perséides », a lieu au mois d’août. Et si elle est si réputée, c’est justement pour cette raison. Nous sommes bien plus souvent dehors la nuit à cette période. De plus, cela coïncide également avec le plus grand évènement astronomique grand public : la nuit des étoiles.nuit des étoiles perséides observatoire

Si vous ne le savez pas déjà, il s’agit d’un évènement organisé gratuitement par tous les clubs d’astronomie. Il permet de faire découvrir cette activité au plus de personne possible. Suivant les clubs vous pourrez par exemple :

  • Assister à des conférences autour de l’astronomie
  • Visiter des observatoires
  • Faire des séances de planétarium à ciel ouvert

Revenons à nos étoiles filantes !

Il est de coutume de faire un vœu lorsqu’on en aperçoit une. À ce moment-là, l’observation des étoiles est tout particulièrement propice au rêve. Vous pouvez laisser aller votre imagination en songeant à ce que vous souhaiteriez voir se réaliser dans votre vie.

Cela vous permet, sans aucune pression, de laisser votre esprit imaginer la vie de vos rêves. Quoi de plus apaisant que de rester là, à vous évader dans votre vie parfaite, sans stress, sans problèmes ?

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Un guide pour échapper au Matérialisme et Trouver le Bonheur

Outre le simple fait de rêver, cela permet également de se recentrer sur ce qui est vraiment important dans sa vie. Et pourquoi ne pas en profiter pour faire les ajustements nécessaires plus tard ?

Mais, il n’y a pas que les étoiles filantes qui sont sujettes à l’évasion. Les constellations ont depuis toujours été une grande source d’inspiration pour raconter des histoires et nous émerveiller.

J’imagine que vous savez déjà à peu près ce que sont les constellations ? Au cas où ce ne serait pas le cas, une constellation est un dessin formé par les étoiles. Ces formes ont été inventées par les Grecs et autres anciennes civilisations.

Essayer de les repérer dans le ciel étoilé est l’une des activités principales des astronomes amateurs. Mais vous pouvez aussi essayer d’en imaginer, un peu comme avec les nuages.

Quand la nature vous apprend à être patient

La patience des chasseurs d’étoiles, et autres objets célestes, est très souvent mise à rude épreuve…

La nature, on ne la contrôle pas. Et elle se moque bien de savoir si cette nuit vous avez prévu d’aller contempler la voûte céleste…

Je vous disais que les villes sont l’ennemi numéro 2 de l’astronome. La première place revient aux nuages. Eh oui, si le ciel est nuageux vous ne pourrez rien observer… Et suivant où vous habitez, vous pouvez passer des semaines sans voir les étoiles par leur faute.

Quand je vous disais que l’astronomie permet de travailler sa patience !

Mais il y a pire… notre ennemi numéro 1 peut se révéler très sournois. Voici un exemple classique de ce dont il est capable :

Il a fait très beau toute la journée, vous vous dites que la météo est de votre côté et que vous allez enfin pouvoir sortir votre télescope et contempler les astres ! Vous commencez donc à installer votre télescope dans votre voiture puis roulez quelques km pour vous éloigner de toute pollution lumineuse, et ainsi profiter au maximum de cette belle nuit qui vous attend.

Voilà que vous passez plusieurs minutes à monter et régler votre matériel. Pour être enfin prêt ! Oui mais vous n’êtes plus seul sous les étoiles… Les nuages décident finalement de s’inviter à votre petite fête… Vous n’avez donc plus qu’à tout remballer et rentrer vous coucher.

Ce scénario est fréquent. Même si on tente de minimiser la déception grâce aux applications météo, ce n’est jamais fiable à 100%. Et puis parfois il faut savoir prendre des risques et tenter une percée entre les nuages !

Vous l’avez donc compris, lorsqu’on pratique l’astronomie, il y a beaucoup d’éléments extérieurs qu’on ne peut pas contrôler. Cela nous apprend à nous adapter à notre environnement, et à rester zen en toutes circonstances… !

Lâcher prise et adaptez-vous au rythme des astres

Il n’y a pas que la météo à laquelle nous devons nous adapter. Les astres que nous désirons contempler ont eux aussi leur mot à dire.

Prenons l’exemple de l’objet céleste le plus proche de nous, et donc le plus simple à observer. Comme vous l’avez sûrement remarqué, la Lune n’est pas toujours présente.

De plus, vous ne déciderez pas non plus de quelle manière vous la verrez. Croissant, quartier, pleine Lune ? Dans tous les cas, il faudra faire avec, ou choisir votre soirée d’observation en fonction d’un calendrier lunaire.

C’est un peu la même histoire pour les planètes de notre Système solaire. Vous voulez montrer la magnifique Saturne à votre neveu ? Alors vous devrez avoir un peu de chance pour qu’elle soit visible le moment voulu.

Faisons une petite précision sur ce point.

observer les astres astronomie saturne

La plupart des autres planètes du Système solaire sont visibles à l’oeil nu. Oui, mais pas tout le temps. Elles aussi tournent autour du Soleil. Pour pouvoir les voir, il faut donc qu’elles se situent au bon endroit par rapport à nous. Prenons un exemple : si Jupiter se trouve de l’autre côté du Soleil par rapport à la Terre, cela signifie que la nuit nous lui tournons le dos. Elle est donc impossible à observer à ce moment-là.

Vous devrez donc vous adapter aux astres, car l’inverse n’est pas possible.

Gardez toujours en tête que nous n’avons que le rôle d’observateur en astronomie. Il faut donc apprendre à lâcher prise et profiter de chaque moment que les astres nous offrent.

Et en parlant de profiter de chaque instant…

Soyez dans le moment présent

Je pense que je ne vous apprendrais rien sur l’importance d’être dans le moment présent. Si vous souhaitez être plus zen, développer cette compétence est primordial.

Quand on a la tête dans les étoiles, quand on observe les astres situés à des années-lumière de nous, on ne peut qu’être dans le moment présent.

Voici pourquoi : lorsque vous levez les yeux sur un ciel étoilé et pur, vous ne pouvez qu’être subjugué par la beauté de la voûte céleste. Tous ces points brillants au-dessus de votre tête, cette bande blanche que forme la Voie lactée, ces satellites qui traversent le ciel… Je vous assure qu’à ce moment-là il est très compliqué de ne pas être dans le moment présent. Et si vous ne me croyez pas, je vous propose de tenter l’expérience par vous-même !

Profitez du calme de la nuit

Vous vous en doutez, l’astronomie se pratique généralement la nuit… Mais comme vous pouvez le constater, j’ai tout de même utilisé le mot “généralement”. Eh oui, il y a aussi quelques astres que l’on peut contempler la journée.

Le premier est sans danger, il s’agit de la Lune. Pour le second, vous le savez il ne faut jamais l’observer sans protection. Eh oui, il s’agit bien sûr du Soleil. Nous pouvons le regarder grâce à des filtres ou des télescopes spécifiques.

Mais, ce ne sont pas les seuls astres que l’on puisse observer la journée. Eh non, certaines planètes peuvent également être observées en pleine journée avec un télescope. Il faut juste savoir précisément où elles se situent. Car vous vous en doutez, il nous est impossible de les voir à l’oeil nu.

Mais cette partie porte sur la nuit. Revenons-y donc.

La nuit est plus propice au calme et à la lenteur. L’obscurité s’accompagne généralement du silence. Ce qui aide à se ressourcer. Du moins si vous vous trouvez en campagne…

Il est donc plus facile de se vider la tête à ce moment-là. En plus de ça, personne ne devrait venir vous déranger pendant que vous observez les étoiles ! Vous pourriez même en profiter pour faire une séance de méditation sous les étoiles. Si l’expérience vous tente, prévoyez de quoi vous tenir chaud.

Prenez votre temps

La nuit, on est rarement stressé. Le temps qui passe nous perturbe moins que la journée, durant laquelle nous avons des objectifs à atteindre en un temps limité.

La nuit, c’est aussi le moment où l’on se repose, où la seule tâche à accomplir durant les prochaines heures est le repos. On peut donc prendre son temps bien plus facilement.

Il n’y a pas de rendez-vous, pas d’obligations précises. La nuit pour moi, c’est comme un océan de temps, une étendue sans limite durant laquelle on peut faire ce que l’on veut sans craindre de prendre du retard sur les tâches quotidiennes.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Pas le Moral ? 7 façons de vous remettre d'aplomb !

Ce n’est plus l’horloge, notre téléphone ou notre montre qui décide de ce que l’on fait, mais nous-mêmes. Passer des heures dans la nature à observer des points brillants n’est pas un problème, cela ne va pas me retarder dans mes tâches.

On dit que le temps n’existe que si on le mesure. Or, la nuit nous n’avons pas besoin de savoir quelle heure il est. Non, tout ce qui nous intéresse c’est de contempler tout ce que l’on souhaite jusqu’à ce que notre corps fatigue et qu’il soit temps d’aller se coucher.

Développez la gratitude

D’après plusieurs études, la gratitude est le levier le plus puissant pour développer son bien-être.

L’astronomie m’a permis de développer cette gratitude. Et je vais vous expliquer pourquoi.

Quand on regarde les astres et qu’on apprend un peu à les connaitre, on se rend vite compte de la chance que nous avons.

Nous sommes d’abord extrêmement chanceux d’être sur Terre. Planète qui se situe à une distance idéale du Soleil. Ni trop près, ni trop loin. Pour vous donner une idée, sur Mercure, la planète la plus proche du Soleil, il fait plus de 400°C… À l’inverse, les planètes comme Neptune et Uranus sont des mondes complètement glacés.

Mais ce n’est pas qu’une question de climat.

L’espace est violent. Des étoiles explosent, des galaxies entrent en collision (comme la Voie lactée et la galaxie d’Andromède), des trous noirs déchiquètent littéralement tout ce qui se trouve à leur portée… Même le Soleil n’est pas tendre avec nous.

trou noir pratiquer l'astronomie

Illustration d’un trou noir

Mais notre très chère planète nous protège de tout cela. Son champ magnétique nous protège par exemple des éruptions solaires dont le Soleil nous bombarde constamment.

Quant au trou noir, je vous rassure, il n’y en a aucun proche de nous. Le plus massif dans les « environs » se trouve au centre de notre galaxie. Mais encore une fois nous avons de la chance, nous nous trouvons plus proche de la périphérie de la Voie lactée que de son centre. Et heureusement pour nous, c’est bien plus calme par ici.

Prendre conscience de tout cela permet de développer une gratitude encore plus forte pour la nature et tout ce qui nous entoure.

Alors restez zen et profitez de notre magnifique planète comme il se doit !

Relativisez vos problèmes

Cette notion est très proche de ce que nous venons de voir, le fait de développer de la gratitude.

Comme nous l’avons vu, l’espace est violent et sans pitié. Se rappeler cela permet de remettre les choses en perspective. En prenant un peu de hauteur, nous réalisons soudainement que nos petits problèmes individuels ne sont rien à côté de ce qu’il se joue au-dessus de nos têtes.

Regarder les étoiles est donc un moment privilégier pour sortir un peu la tête hors de l’eau dans des périodes difficiles. On se tourne vers quelque chose de bien plus vaste que notre personne, notre espèce et notre petit monde, et cela fait du bien.

Prendre du recul

Il est important de prendre du recul sur les évènements de notre vie pour ne pas se faire submerger par tout ce qu’il nous arrive. Ce n’est pas toujours facile, mais je vais vous partager une technique que j’utilise personnellement.

Vous êtes peut-être familier avec l’idée qu’il y a du positif dans tout ce qu’il vous arrive. Même lors d’un évènement qui peut sembler très négatif. Pour illustrer ce principe, je vais prendre l’exemple des étoiles.

Prenons un peu de hauteur et allons voir ce qu’il se passe à l’échelle de notre galaxie. Saviez-vous que les étoiles, comme tout ce qui existe dans notre Univers, naissent et meurent ?

La mort d’une étoile est un phénomène d’une extrême violence. Je ne vais bien sûr pas m’attarder sur comment et pourquoi, ce n’est pas le but. Mais juste pour vous donner une idée, sachez qu’une étoile peut littéralement exploser… Sa matière est alors éjectée, et toutes les planètes qui se trouvaient autour d’elle se retrouvent perdues dans l’espace.

Vous devez maintenant vous dire que c’est dramatique. Et dans un sens ça l’est. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que si les étoiles ne mourraient pas, vous et moi ne serions pas là.

Je m’explique. C’est la matière éjectée après la mort d’une étoile qui donne naissance à de nouvelles étoiles, de nouvelles planètes, et même à de nouveaux éléments. Pour résumer de façon très poétique (mais pas moins vraie) : vous et moi, ainsi que tout ce qui nous entoure, n’est autre que de la poussière d’étoiles.

Vous voyez qu’avec cet exemple, même un évènement a priori destructeur, peut se révéler être positif, et même essentiel.

Donc quand quelque chose de négatif se produira dans votre vie, prenez un peu de hauteur et rappelez-vous l’histoire des étoiles. Les évènements de votre vie, même s’ils paraissent négatifs de prime abord, peuvent se révéler avoir un impact positif dans le futur.

Bonus : Ne prenez pas les choses trop au sérieux

Avant de vous laisser, je souhaitais vous offrir une raison bonus de rester zen grâce à l’astronomie.

Cette fois, nous allons plus nous tourner du côté scientifique de la discipline. Non ne partez pas, loin de moi l’idée (ni même l’envie) de vous parler d’équations !

Peut-être avez vous déjà entendu parler de matière noire et d’énergie sombre ? Que ce soit le cas ou non, peu importe. Ce qui est intéressant avec ces deux éléments c’est qu’ils composent 95% de notre Univers.

Et vous savez de quoi ils sont faits ? Non ? Et bien moi non plus. Et en réalité, même les scientifiques n’en ont aucune idée…

Eh oui, cela signifie que nous ne comprenons pas 95% de ce qui nous entoure.

Alors là vous êtes probablement un peu choqué, mais vous vous dites : « Ah oui c’est impressionnant ! …. Mais en quoi cela va t-il m’aider à rester zen ? »

Eh bien selon moi, savoir que l’on ne sait rien, aide à ne pas trop se prendre au sérieux et ne pas trop se mettre de pression. Donc autrement dit, à être plus zen. Enlevez la pression de vos épaules, expérimentez des choses, testez, amusez-vous ! Nous sommes tous dans le même bateau et personne ne sait véritablement comment tout cela fonctionne.

Vous connaissez désormais toutes les raisons pour lesquelles l’astronomie vous rendra plus zen. J’espère que cela vous aura donné envie de lever les yeux au ciel un peu plus souvent !

Maintenant c’est à vous. J’aimerais beaucoup savoir s’il vous arrive d’observer les étoiles, ou si vous comptez le faire un peu plus désormais ? Partagez votre expérience en commentaire !

Et si vous voulez en découvrir un peu plus sur tout ce qu’il se passe au-dessus de notre tête, et ce qu’il est possible de contempler, je vous donne rendez-vous sur mon blog.

Dans tous les cas, pensez à garder la tête dans les étoiles !

Laura du blog Astronomie Pratique

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire