manger plus sainementMême si la plupart des gens cherchent un moyen de manger plus sainement, ils sont confrontés à des forces plus puissantes qu’ils ne le pensent.

Bien sûr, nous aimerions manger plus sainement, mais alors pourquoi échouons-nous sans cesse ? Pourquoi la plupart d’entre nous prennent-ils du poids avec le temps, malgré tous les efforts ?

Pour trouver la meilleure méthode pour manger plus sainement, nous devons d’abord examiner les forces auxquelles nous sommes confrontés. Ensuite, il nous faut affermir notre détermination et essayer l’une ou l’autre des méthodes puissantes que je décris ci-dessous, ou les deux.

Les forces puissantes auxquelles nous nous heurtons

Supposons que vous souhaitez manger plus sainement… Maintenant, pensez aux choses auxquelles vous vous heurtez :

  • Vous vous réveillez le matin, vous avez faim et vous êtes pressé — vous savez que vous devez cuisiner quelque chose de sain avec des légumes, ou peut-être prendre de l’avoine avec des fruits et des noix. Toutefois, vous considérez que c’est trop de travail et que cela prend trop de temps. Vous prenez donc un bol de céréales ou optez pour une pâtisserie avec du café.
  • Vous souhaitez manger une salade au déjeuner, mais il y a une fête au travail et il y a beaucoup d’aliments malsains juste devant vous ; des aliments très tentants. Ou peut-être que vos collègues vous invitent à déjeuner et que vous ne pouvez pas résister à l’envie de manger les hamburgers ou les aliments frits dont ils raffolent.
  • Vous voulez éviter les sucreries, mais ensuite vous allez à une réunion de famille et de délicieux desserts passent sous votre nez toute la journée ; finalement vous vous laissez aller.
  • Vous vous êtes engagé et discipliné pour manger plus sainement pendant quelques jours, mais le soir, vos envies de collations prennent le dessus sur vous et vous vous empiffrez. Ce sont les signaux hormonaux de votre corps au travail qui vous disent de manger parce qu’il ne veut pas que vous tombiez en dessous d’un certain niveau (votre taux de graisse corporelle).
  • Vous êtes fatigué, vous avez eu une dure journée et vous voulez simplement vous réconforter avec des encas.

Je suis sûr que quelques-uns de ces points semblent familiers à la plupart d’entre vous. Peut-être même trop familiers — vous avez peut-être trimballé ces problèmes pendant des années.

Les forces auxquelles nous nous heurtons sont puissantes :

1. Le manque de temps et d’énergie nous amène à opter pour la commodité

2. Les pressions sociales nous poussent à faire ce que font les autres

3. Il est très souvent difficile de laisser passer les aliments tentants — cela est notamment dû à une combinaison entre l’attrait de ces aliments tentants et le manque de discipline.

4. Nos corps signalent que nous devrions manger lorsque notre taux de graisse corporelle commence à chuter.

5. Nous utilisons la nourriture pour nous récompenser ou nous réconforter, et c’est une habitude bien ancrée depuis l’enfance.

La plupart d’entre nous ne peuvent pas combattre toutes ces forces puissantes tout le temps. Nous gagnons donc quelques batailles, mais nous perdons la guerre à long terme. La conséquence, c’est que nous ne parvenons pas à adopter l’habitude de manger plus sainement.

Que pouvons-nous faire contre ces forces puissantes ? Sont-elles invincibles ?

Non, nous pouvons les surmonter. Il faudra simplement plus d’efforts. Nous ne devons pas nous contenter de dire : « Je vais commencer à manger plus sainement demain ! ».

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Bougez-vous les fesses : 16 moyens de rester motivé quand vous êtes sur la pente descendante

Il existe deux méthodes puissantes qui peuvent nous aider à surmonter ces forces.

Méthode n°1 pour manger plus sainement : Changez votre environnement

La plupart des forces mentionnées ci-dessus peuvent être surmontées par un changement total de notre environnement. Ceci étant, je comprends que beaucoup de gens ne contrôlent pas totalement leur environnement (les adolescents, par exemple, ou les personnes qui vivent en famille)… mais nous pouvons néanmoins faire quelques changements qui aideront.

Plus nous serons en mesure d’apporter ce genre de changements à notre environnement, mieux nous pourrons lutter contre les forces mentionnées ci-dessus. Voyez si vous pouvez apporter plus de changements que vous n’en envisagez normalement — parfois, lorsqu’il y a une volonté, il y a un moyen de le faire.

Imaginez ceci : vous passez votre journée entouré seulement d’aliments sains parmi lesquels choisir ; vous avez déjà préparé des repas sains (vous les avez préparés la veille). Vous vous réveillez, prenez un petit-déjeuner sain, prenez un déjeuner sain au travail, évitez les endroits malsains où vos collègues mangent et lisez plutôt un livre pendant que vous profitez de votre délicieux déjeuner. Dans l’après-midi, vous prenez des encas sains lorsque votre énergie commence à baisser, et lorsque vous rentrez à la maison, vous avez un dîner sain qu’il ne vous reste qu’à réchauffer et à savourer. La nuit, vous gardez des fruits que vous pouvez manger si vous avez faim.

Votre environnement ayant changé, vous serez en bonne santé la plupart du temps. Toutefois, lorsque vous n’avez pas le choix, vous pouvez simplement faire de votre mieux et ne pas trop vous en faire.

Voici quelques changements que vous pouvez apporter à votre environnement :

  • Débarrassez-vous de tous les aliments malsains dans votre maison, et ne conservez que des aliments sains. Si vous ne pouvez pas vous débarrasser de tout en une seule fois, faites du mieux que vous pouvez. Parlez aux gens avec lesquels vous vivez et demandez leur aide.
  • Planifiez des repas sains et préparez-les déjà le dimanche.
  • Ayez des collations saines à portée de main chaque fois que vous pourriez avoir faim.
  • Apportez un déjeuner sain au travail. Trouvez un endroit agréable pour savourer ce repas.
  • Trouvez des restaurants qui proposent des aliments sains afin de vous y rendre si vous souhaitez sortir avec des amis. Dites-leur de ne pas vous laisser commander autre chose en dehors des aliments sains que vous avez choisis à l’avance.
  • Préparez ou achetez quelque chose de sain à apporter lors des fêtes ou des réunions de famille. Évitez de traîner près des aliments malsains.
  • Planifiez et emportez des aliments sains pour vos voyages.
  • Ayez des aliments sur votre lieu de travail et évitez les endroits où il y a des repas malsains.
  • Demandez à vos amis et à vos proches de se joindre à vous afin de changer d’habitudes pour manger plus sainement. Commencez un défi. Demandez leur aide. Ne soyez pas frustré s’ils ne se joignent pas à vous ou s’ils le font, mais sans s’y tenir.

Il ne s’agit que de quelques idées. Vous pourriez en trouver d’autres, mais ce sont des exemples de changements à apporter à votre environnement pour permettre un changement sain. C’est souvent plus important qu’on ne le pense.

Méthode n°2 pour manger plus sainement : Obtenez de l’aide et mettez en place un système de responsabilisation

La deuxième chose la plus importante que vous puissiez faire pour apporter un changement à votre environnement consiste à le rendre social — sollicitez vos amis, vos proches et/ou vos collègues pour vous soutenir, relevez un défi, ou mettez en place un système de responsabilisation.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 idées succulentes, faciles et saines pour le petit-déjeuner

Ceci est valable pour toutes les habitudes, mais plus particulièrement pour les habitudes alimentaires. C’est ainsi parce que nos amis, nos proches et nos collègues de travail ont souvent une grande influence sur nous lorsqu’il s’agit de choisir quoi manger. S’ils essaient de nous faire manger des desserts tout le temps, nous aurons du mal à résister à cela très longtemps. Par contre, s’ils prennent des repas sains et des collations saines avec nous, ou s’ils nous encouragent à manger plus sainement, nous nous en sortirons probablement beaucoup mieux.

Voici quelques suggestions pour y parvenir :

1. Créez un défi et voyez si vos amis et proches vous rejoindront. Ou faites-en un défi au bureau.

2. Trouvez une ou deux personnes auxquelles vous rendrez des comptes tous les jours ou au moins chaque semaine.

fuyez les aliments malsains

Trois autres choses sur lesquelles nous pouvons travailler

Bien qu’il s’agisse là des deux méthodes de changement les plus puissantes, il y a deux ou trois choses aussi très importantes que je dois mentionner :

1. Changez vos mécanismes d’adaptation. Un problème que beaucoup d’entre nous avons, c’est que la nourriture est un moyen pour nous de faire face au stress, à la culpabilité et ainsi de suite. C’est ainsi depuis des années. Par conséquent, pour surmonter cette vieille habitude, nous devons trouver de nouvelles manières de faire face au stress, à la colère, à la tristesse. Lorsque ces sentiments surgissent, vous devez consciemment choisir d’y faire face d’une nouvelle manière : parler à quelqu’un, aller marcher ou courir, prendre un bain chaud, prendre un thé, méditer. Faites-le consciemment pendant un certain temps et bientôt vous n’aurez plus besoin de la nourriture pour faire face à ce genre de soucis.

2. Pratiquez l’autocompassion. Que faisons-nous lorsque nous nous sentons mal dans notre peau ? Encore une fois, nous nous débrouillons souvent en consommant nos aliments réconfortants. Cependant, au lieu de cela, nous pouvons commencer à pratiquer l’autocompassion. Faites cela régulièrement et vous n’aurez pas besoin de la nourriture pour vous sentir mieux.

3. Apprenez à consciemment profiter de la nourriture saine. Les gens n’aiment pas manger des aliments sains, car ils considèrent que c’est une forme de sacrifice. Essayez plutôt d’être conscient lorsque vous mangez la nourriture et trouvez une façon d’apprécier l’expérience. Pouvez-vous lentement apprendre à aimer le goût des fruits, des avocats, des légumes verts sautés à l’ail et à l’huile d’olive ? Mangez lentement, consciemment et avec joie.

Ces changements peuvent sembler nombreux, et c’est le cas. Cependant, vous n’êtes pas obligé de les faire tous en même temps. Organisez-vous de façon à apporter certains de ces changements chaque semaine dans votre vie, en pratiquant lentement les nouveaux mécanismes d’adaptation, en changeant lentement votre environnement, en obtenant progressivement davantage de soutien et de responsabilité.

C’est faisable. Vous le méritez bien.

Article original écrit par Léo Babauta.

Il existe plusieurs domaines dans lesquels vous pouvez faire le choix d’en finir avec les mauvaises habitudes. Et ceci, peu importe à quel point elles sont ancrées dans votre vie. Grâce à la vidéo du jour, vous verrez qu’il est possible d’arrêter la télé ou de réduire le temps que vous y consacrez. Notez que cela peut vraiment changer votre vie en bien.

Découvrez plutôt !

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire