profonde annéeCette année, je compte me mettre au défi d’aller plus en profondeur dans l’exploration de mes habitudes en me servant des contraintes. Je compte le faire en m’inspirant du concept de « profonde année » développé par mon ami David Cain.

Qu’est-ce qu’une profonde année ? Comme l’écrit David :

C’est une année durant laquelle aucun nouveau passe-temps, aucun nouvel équipement, aucun nouveau jeu ou livre n’est autorisé. Au lieu de cela, vous devez trouver la valeur dans ce que vous possédez déjà ou dans ce que vous avez déjà commencé.

Améliorez vos compétences plutôt que d’en acquérir de nouvelles. Profitez des médias que vous avez déjà stockés au lieu d’en acquérir davantage.

Lisez les livres que vous n’avez pas encore lus, ou relisez vos livres favoris. Reprenez vos cours de guitare et améliorez-vous, au lieu de passer à l’harmonica. Terminez la Masterclass de Gordon Ramsey que vous avez commencé en avril dernier, malgré votre fascination pour la nouvelle Masterclass d’Annie Leibovitz, même si elle est en promotion.

La philosophie qui sous-tend ce concept demande d’ : « aller plus en profondeur, pas plus en largeur. »

Cette philosophie correspond parfaitement à ce à quoi je pense pour la nouvelle année, mais elle apporte quelques contraintes supplémentaires. Je n’ai jamais été gêné par les contraintes, car elles vous forcent à choisir, elles vous forcent à rester au lieu de fuir, elles vous poussent à aller en profondeur et à vous ouvrir aux contraintes du rituel.

Pour ma part, ma profonde année inclura les contraintes suivantes :

1. Ne pas acheter de nouvelles choses (à moins que cela ne soit absolument nécessaire). En effet, j’ai déjà tout ce dont j’ai besoin.

2. Ne pas m’adonner à de nouveaux passe-temps. Je veux aller plus en profondeur avec les passe-temps et les compétences que j’ai déjà. Chaque année, je me laisse emporter par un nouveau passe-temps, mais cette année, je ne le permettrai pas.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les grosses pierres en premier : doublez votre productivité cette semaine

3. Ne pas acheter de nouveaux livres. J’ai déjà une étagère occupée par 20 livres que je veux lire. J’ai créé une liste de lecture (principalement des livres de pleine conscience, en plus de L’infinie comédie, Ulysse, Les Mystères de Pittsburgh et Jesus’ Son). Je n’ai pas l’intention de me procurer de nouveaux livres avant de les avoir terminés. Et si je finis les livres de la liste, j’en ai encore plein d’autres à la bibliothèque.

4. Finir les magazines et les articles en ligne que j’ai entamés. Je veux arrêter de chercher de nouvelles choses à lire ! J’en ai déjà sauvegardé un nombre considérable.

aller plus en profondeur grace à des contraintes de la concentration

Ces contraintes m’aideront à m’ouvrir et à aller plus en profondeur dans ce sur quoi je veux déjà me concentrer :

  1. La méditation/la pleine conscience
  2. Une alimentation saine
  3. La forme physique
  4. Ma mission (le travail centré)
  5. Approfondir les relations personnelles
  6. Pratiquer le yoga

Si je passe l’année à aller en profondeur dans ma concentration sur ces priorités, je pense que je passerai une excellente année. Une année passée à plonger plus profondément dans les pratiques de la pleine conscience (y compris le yoga), à améliorer ma santé, à améliorer mes relations, et à me concentrer sur ma mission. Je n’ai pas besoin de nouveaux passe-temps, de nouvelles compétences, de nouvelles choses à apprendre… En réalité, j’ai déjà beaucoup de choses sur lesquelles travailler.

Ne pas acheter de nouvelles choses (y compris des livres) me libérera de l’habitude de chercher de nouvelles et meilleures choses. Ainsi, je peux laisser cette habitude de côté. Cela libérera mon attention pour les choses sur lesquelles je veux me concentrer.

Vous pouvez voir le statut de mes rituels et de ma profonde année sur le tableau de bord que j’ai créé. Je dois préciser que c’est juste ma façon personnelle de passer une profonde année. Par conséquent, je ne recommande pas cela à une autre personne.

Êtes-vous prêt à vivre avec vos propres contraintes ? Souhaitez-vous aller plus en profondeur ou en largeur ? À quoi cela ressemblerait-il pour vous ?

Article original écrit par Léo Babauta.

Une année peut être longue, et elle peut être encore plus longue lorsque vous décidez de vivre une profonde année, pleine de contraintes que vous acceptez personnellement. Il est donc important de trouver des moyens de vous booster si vous souhaitez atteindre vos objectifs. Ainsi, pour vous aider dans ce sens, je vous invite à suivre la vidéo ci-après qui présente un moyen de rendre les challenges (les contraintes) plus agréables.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  20 choses que j'aurai aimé savoir quand j'ai commencé à faire ma vie

Tags: , , , ,

4 commentaires on Ma profonde année : Les contraintes de la concentration profonde

  1. Jung dit :

    Wow! Quel challenge!
    Autant il n’est jamais bon de s’enfoncer dans une routine, autant il me semble terriblement difficile de ne s’octroyer aucune nouveauté. Mais la beauté de ce challenge réside évidemment dans la lucidité que l’on doit avoir en faisant ce choix. Cela demande un objectif précis, celui de s’ameliorer et de s’epanouir davantage dans ce que l’on a déjà, mais également beaucoup de motivation, pour ne pas être tenté par la nouveauté, l’inconnu…
    J’ai d’ailleurs fait un article sur la motivation qui devrait vous plaire si vous vous lancez des défis de ce genre:
    https://atteindremesobjectifs.com/motivation/

  2. Bba dit :

    Top article ,c’est arreter la theorie et d’aller vers l’action de tout ce qui est déja ^en instence^

  3. Annie dit :

    Très intéressant ! Je me rends compte que je me disperse moi aussi un peu trop car tout m’intéresse mais il est bien vrai qu’il vaut mieux faire peu de choses en profondeur plutôt que de faire beaucoup de choses superficiellement !

  4. Nohayla dit :

    très intéressant , il faut savoir la vrai valeur des choses avant de passer au en faire des nouvelles, c’et la base bravo

Laisser un commentaire