au milieu du chaosLe vent et la pluie tourbillonnaient autour de moi, alors que j’étais assis dans le jardin de fleurs tropicales de ma mère à Guam et que je méditais.

Une tempête tropicale passait près de Guam, où je vis en ce moment, et j’ai décidé de sortir dans les vents forts et la pluie torrentielle pour méditer au moins quelques minutes. Rassurez-vous, c’était sans danger.

En fait, je méditais debout, car m’asseoir dans une flaque d’eau de pluie n’était pas très attrayant. L’eau m’embrassait le visage, le vent balançait mon corps dans son mouvement, et je m’entrainais à être présent dans la tempête.

Je pratiquais la quiétude au milieu du chaos.

Bien sûr, nous n’avons pas besoin d’une vraie tempête tropicale (qui s’est transformée en supertyphon après nous avoir dépassés) pour nous entrainer au milieu du chaos. Nous pouvons nous entrainer n’importe où, tous les jours. Le chaos, c’est l’incertitude de notre vie quotidienne, le flot constant d’informations, de demandes, de tâches et de messages dont nous sommes bombardés. Le chaos, c’est l’incertitude de la scène mondiale et des politiques nationales, de nos finances et de notre économie mondiale, de nos communautés en mutation et de nos vies en constante évolution.

L’on peut donc dire que le chaos est partout autour de nous, et cela peut nous stresser. Cela cause de l’anxiété, de la dépression, de la frustration, de la colère, de la procrastination, de la distraction constante. Le chaos amène à rechercher le réconfort via les médias sociaux, la nourriture, le shopping, les jeux et plus encore.

Cependant, que se produirait-il si nous n’avions pas besoin de courir pour nous réconforter ou de craindre le chaos ?

Et si nous pouvions simplement être tranquilles, et trouver calme et quiétude au milieu de l’incertitude qui tourbillonne autour de nous ?

Quelqu’un m’a confié récemment qu’il aimerait « danser au milieu du chaos ». Je pense que c’est une très bonne idée. Embrassons l’incertitude. Entrainons-nous au milieu de l’incertitude. Dansons avec elle, et soyons heureux de le faire !

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les 5 habitudes du dessinateur zen

Une pratique joyeuse au milieu du chaos

Comment pouvons-nous pratiquer la pleine conscience au milieu du chaos ? Comment pouvons-nous rendre cet entrainement joyeux ?

Voici ce que je propose.

Avant tout, donnez-vous de l’espace pour être présent au milieu du chaos. Je me tenais au milieu de la tempête, parce que j’étais excité de voir comment c’était. Je qualifie intentionnellement de « méditation » cette expérience parce que mon intention était d’être aussi présent que possible avec ce qui se passait. Dans votre vie quotidienne, vous pouvez par exemple vous arrêter au milieu de votre journée de travail, à n’importe quel moment, et plonger dans le moment présent afin de ressentir le chaos.

Ensuite, trouvez le courage d’être complètement présent avec ce que vous ressentez au milieu du chaos. Au milieu de cette tempête, je sentais le vent et la pluie sur ma peau, je remarquais la lumière dramatique qui filtrait à travers les nuages de la tempête, l’incroyable jungle tropicale dans la petite vallée au-dessous de moi, et le mouvement des arbres et des fleurs qui m’entouraient. Toutefois, il y avait plus que cela. Il y avait aussi le sentiment d’excitation dans ma poitrine, peut-être un peu d’incertitude (je me demandais en effet si je ne serais pas frappé à la tête par un objet emporté par le vent).

Il s’agissait d’un petit sentiment qui se faisait ressentir dans la région du cœur. Je sentais aussi que mon corps se balançait, que les muscles de mes jambes se contractaient, que ma poitrine s’élargissait à mesure que je respirais. Tout cela rentre dans l’expérience ressentie du moment. Il ne s’agit pas seulement de mes pensées à ce sujet, mais plutôt de ce que je ressens dans mon corps. Nous pouvons pratiquer ce genre d’entrainement à tout moment.

trouver la paix dans le chaos

Après cela, détendez-vous dans le chaos, et embrassez-le. En remarquant les sensations provoquées par le chaos, vous remarquerez peut-être la tension qui vous entoure. Dans mon cas, il y avait une tension autour de ma sécurité, car j’étais au milieu d’une tempête (encore une fois, j’étais en sécurité), alors j’ai remarqué cette tension et j’ai détendu ces muscles. En relaxant mon corps, je me suis abandonné au chaos. Embrassez-le, comme s’il s’agissait d’un cadeau incroyable. Encore une fois, nous pouvons pratiquer cela à tout moment. En fait, vous pouvez le faire dès maintenant si vous voulez.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 inspirations pour vivre le moment présent

Pour finir, dansez joyeusement au milieu du chaos. Une fois que nous nous détendons au milieu du chaos, et que nous commençons à l’embrasser… nous nous familiarisons avec lui. L’incertitude n’est plus une chose qu’il faut fuir ou à laquelle il faut résister. Il s’agit seulement d’une partie de l’expérience du moment ; de chaque instant. C’est ainsi que nous pouvons commencer à danser — nous abandonner au chaos, d’une manière affectueuse, charmante et joyeuse. Quel effet cela ferait-il de jouer en ce moment, au milieu de votre vie incertaine ? Quel effet cela ferait-il d’être curieux et d’explorer, comme un aventurier ? Qu’est-ce que ce serait d’être reconnaissant pour cet incroyable moment de beauté chaotique ? Qu’est-ce que ce serait de trouver l’amour, l’ouverture, le mouvement de danse au milieu de cette tempête ?

Nous avons l’occasion chaque jour et même chaque instant d’être présents avec la tempête du monde. L’occasion de nous asseoir dans l’immobilité au milieu du vent et du déluge de la vie. Nous avons l’occasion de nous y ouvrir, d’y danser, voire même de trouver la joie dans l’immense incertitude qu’est notre vie.

Dansons, mes amis. Aimons ce qui nous entoure.

Article original écrit par Léo Babauta.

Comme expliqué plus haut, il est possible de méditer partout et à n’importe quel moment. Toutes les fois où vous sentez que la pression se fait trop grande, vous pouvez plonger dans votre corps et rester avec les sensations que vous ressentez. La vidéo du jour abonde dans ce sens et explique notamment qu’il est possible de méditer en marchant.

 

Tags: , , , , ,

Un commentaire on Méditer au milieu du chaos

  1. Jung dit :

    J’aime beaucoup cette notion de “danser au milieu du chaos” ^^
    Merci pour ce bel article qui nous donne de précieux conseils pour apprendre à être pleinement présent, même quand tout tourbillonne autour de nous, dans l’inconfort, dans l’incertitude… et pour pleinement accueillir tout cela.

Laisser un commentaire