non-procrastinationJe n’ai jamais rencontré d’humain qui soit immunisé contre la procrastination. Nous cédons à la procrastination quand nous nous sentons débordés, quand nous sommes en face de quelque chose de difficile ou quand nous nous sentons mal à l’aise. Nous cédons à la procrastination toutes les fois où nous n’avons simplement pas l’énergie mentale pour rester concentrés.

Cependant, bien que nous ne puissions pas « guérir » de cette tendance à céder à la procrastination, nous pouvons entrainer notre esprit à la surmonter quand nous avons besoin de nous concentrer.

La meilleure façon que j’ai trouvé de m’entrainer, c’est via des sessions quotidiennes (vous pouvez même faire plusieurs sessions par jour, si vous vous sentez ambitieux).

Alors, je vous lance un défi quotidien de non-procrastination !

Voici comment fonctionne le défi :

1. Engagez-vous à relever le défi : Vous pouvez le faire sur les réseaux sociaux ou vous engagez auprès de vos proches et amis à le faire.

2. Choisissez une heure et mettez en place un rappel : Par exemple, vous voulez écrire tous les matins à 6 heures, ou faire une session de non-procrastination lorsque vous commencez votre journée de travail. Mettez en place un rappel pour ne pas oublier de le faire à ce moment-là. Des rappels visuels, comme une note, peuvent aussi vous aider.

3. Créez une liste de non-procrastination : C’est sur cette liste que vous travaillerez tout au long du défi. Mettez sur cette liste les tâches que vous avez reportées — peut-être un gros projet de travail, le projet d’écrire un livre ou un rapport, d’étudier, de dessiner ou d’apprendre à jouer au piano, de lire ou de faire certaines tâches à la maison. Ajoutez à cette liste toutes vos tâches, petites et grandes, importantes ou pas. Assurez-vous toutefois de mettre les choses les plus importantes en haut de liste.

Votre règle est la suivante : vous devez commencer par la tâche qui se trouve en haut de liste, et l’utiliser pour vos sessions de non-procrastination jusqu’à ce qu’elle soit accomplie (il faudra peut-être plusieurs sessions réparties sur trois jours pour y parvenir). Abordez ensuite la tâche qui suit sur la liste. De cette façon, vous ne céderez pas à la procrastination par rapport aux choses importantes. Ne vous inquiétez pas. Vous pouvez vous contenter de faire cela pendant seulement 20 minutes par jour ! C’est en cela que réside la beauté des sessions quotidiennes.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Ma technique anti-procrastination favorite : 30-10

4. Faites une session de non-procrastination de 20 minutes : Votre session de non-procrastination est une session de concentration. Lancez un minuteur et réglez-le sur 20 minutes (10 minutes si vous n’arrivez pas à gérer les 20 minutes) et ne faites rien d’autre à part la tâche que vous avez choisie pour cette session. Quand le minuteur sonne, vous arrêtez ! Vous pouvez continuer si vous êtes motivé pour le faire, mais c’est facultatif. Pendant que la session est en cours, vous ne pouvez pas passer à autre chose, vous ne pouvez rien vérifier. Vous ne pouvez faire que cette seule tâche. Toutefois, étant donné que vous n’avez qu’à faire cela pendant 20 minutes, alors c’est possible. Si c’est trop dur pour vous, commencez avec 10 minutes.

5. Répétez cet exercice tous les jours : Vous pouvez faire plusieurs sessions par jour si vous le souhaitez, surtout si vous êtes déjà très doué dans cet exercice. Cependant, vous devez respecter le minimum qui est d’une session par jour, tous les jours, même les weekends (vous pouvez faire des tâches à la maison les fins de semaine si vous le désirez).

Grâce à ces sessions quotidiennes, vous vous entrainerez à aborder les tâches que vous avez remises à plus tard. Assurez-vous d’évoluer une session à la fois.

Ce genre d’entrainement mental est incroyable. Il vous aide à commencer à avoir confiance en vous et à comprendre que vous êtes capable d’accomplir vos projets. Il vous aide à comprendre que vous n’avez pas à fuir, que vous pouvez gérer les choses difficiles.

Cela peut devenir un entrainement à la pleine conscience lorsque vous remarquez la tentation de céder à la procrastination. Toutefois, à ce niveau vous devez faire une pause au lieu de fuir et ensuite vous concentrer simplement sur une petite action à entreprendre. Même le fait d’éteindre votre téléphone est un petit pas. Puis vous en faites un autre, et un autre encore. Ou peut-être remarquez-vous consciemment votre envie de passer à autre chose une fois que vous avez commencé la tâche que vous vous êtes assignée. Vous pouvez faire une pause et remarquer l’envie, la conserver, la ressentir pleinement… sans agir en la suivant. Ensuite, vous retournez à la tâche. Vous prenez une envie à la fois, vous vous entrainez à être attentif aux envies sans y donner suite.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le b.a.-ba anti-procrastination

Article original écrit par Léo Babauta.

Il est évident qu’il n’est pas facile de venir à bout de la procrastination. Toutefois, si vous simplifiez les différentes tâches que vous avez à faire, vous pourrez vous en sortir. Je vous invite à voir la vidéo suivante qui explique comment simplifier vos tâches et ainsi venir à bout de la procrastination.

Tags: , , , , ,

5 commentaires on Non-procrastination : Faites des sessions quotidiennes

  1. mary dit :

    Honnêtement, un personnage non bénin dont nous souffrons est la procrastination. Cet article m’aidera beaucoup à résoudre ce problème, comme on dit “la procrastination est l’assassin de l’opportunité” “live now do now” agréable journeé et merci bcp

  2. Jung dit :

    Superbe article et j’adore le conseil concernant la liste de non-procrastination.
    Merci pour tout ce contenu tellement enrichissant !
    J’ai également fait de la procrastination un véritable sujet de fond dans beaucoup de mes articles.
    https://atteindremesobjectifs.com/ne-plus-procrastiner-mes-7-meilleures-astuces/

  3. VOYEDO David dit :

    Avec cet article, j’ai pris désormais l’engagement de revenir sur tous les “dossiers” que j’avais mis au placard.
    Mais pourquoi nos administrations publiques n’utilisent pas la non-procrastination? Surtout celles judiciaires où les dossiers pénaux dorment dans leurs tiroirs. MERCI POUR CET ARTICLE.

  4. isabelle dit :

    Mais vous n’en avez pas marre de toutes ces injonctions à tendre vers la perfection et qui finissent par être mortifère?! mais s’il fallait tous vous écouter nous n’aurions plus le temps de ne rien faire, à lire tous vos posts qui se répètent et se copient les uns les autres. J’en ai ASSEZ!!

  5. Très bon article, la procrastination doit en effet être travaillé au corps, jour après jour, et c’est de cette manière que vous pourrez devenir plus productif !

Laisser un commentaire