pratiques pour vous aider à offrir votre donImaginez une femme qui a un don puissant à offrir au monde ; une chanson qui élèvera les autres. Toutefois, elle se donne la permission de partager ce don uniquement quand le soleil brille et qu’elle est contente, ou lorsque la lune est parfaitement alignée avec Jupiter.

Le monde ne profite donc pas de sa chanson. Le fait qu’elle soit uniquement prête à offrir son don un faible nombre de fois serait une lourde perte pour ceux qu’elle sert.

Imaginez un homme qui sert tous ceux qui l’entourent de manière si profonde et si puissante qu’ils sont tous remplis du sens du devoir. Cependant, il ne le fait que lorsqu’il est de bonne humeur, lorsqu’il n’est pas distrait par des articles en ligne, lorsqu’il n’est pas fatigué ou triste, lorsqu’il n’est pas critiqué par son entourage et lorsque sa maison et son bureau sont parfaitement propres.

Les personnes qu’il sert seraient assurément moins comblées. Ceux à qui il donne son amour en seraient privés, car il est rarement prêt à faire un effort pour offrir son don aux autres.

C’est ainsi que la plupart d’entre nous vivent nos vies. Nous nous détournons du défi que représente le fait d’accomplir un travail qui nous permet de trouver notre but. En effet, nous mettons en avant des raisons comme la fatigue, la tristesse, l’inquiétude ou le stress. Nous nous laissons distraire et entrainer dans des milliers de directions.

C’est certes notre faiblesse, mais c’est aussi notre opportunité de croissance.

Lorsque vous n’en « avez pas envie » et que vous cédez à la procrastination par rapport à votre but… c’est le moment de remarquer ce que vous ressentez, de remarquer que vous vous éloignez parce que vous n’êtes pas de bonne humeur et de vous étendre.

Vous vous étendez en :

  • Ouvrant votre cœur au milieu de la douleur ou du stress. En vous permettant de les ressentir pleinement. Ne vous y dérobez pas, mais trouvez le courage d’être incroyablement présent avec ce que vous ressentez.
  • Aimant votre expérience. En aimant ce qui vous cause du stress ou de la douleur, et en ne rejetant pas cela. Considérez cette expérience comme votre enseignant, votre magnifique terrain d’entrainement.
  • Vous rappelant du don que vous devez offrir au monde. Rappelez-vous votre but. Mettez du cœur dans ce travail.
  • Plongeant dans l’inconfort que vous éprouvez quand vous vous concentrez sur cet objectif, même si vous vous sentez triste, blessé, frustré ou distrait. Poussez-vous dans l’inconfort qui vient avec le fait de dire non à toutes les distractions et à toutes les occupations pour faire simplement ce que vous avez à faire pour offrir votre don.
Les lecteurs de cet article ont également lu :  30 choses à faire pour éviter de sombrer dans un ennui mortel au boulot

C’est votre défi de chaque instant. Sortez de votre zone de confort et n’attendez pas que tout soit parfait. N’attendez pas que tout soit en ordre. N’attendez pas de répondre à tous vos messages, de vérifier toutes vos boites de réception et vos comptes sur les réseaux sociaux, de lire tous vos articles, de vous occuper des moindres détails, avant de vous plonger dans votre but.

Sortez de votre zone de confort et ne vous autorisez pas à réduire les occasions où vous offrez votre don. C’est un peu comme si vous vous mettiez dans des conditions arctiques ou dans des conditions désertiques, et que vous pratiquiez votre art malgré tout.

En fait, vous utilisez le malheur et le chaos pour offrir votre don. Vous prenez ce stress et cette douleur, et vous les transformez en amour. Cette capacité d’adaptation fait partie de votre don.

Examinons quelques pratiques spécifiques pour vous étendre afin de ne pas priver le monde de ce que vous avez à lui offrir.

Pratiques pour vous étendre

Une fois par jour (pour commencer), créez un espace de pratique. Définissez un travail qui se rapporte à votre but. Puis, essayez ces pratiques :

1) Remarquez ce que vous ressentez. Êtes-vous fatigué, stressé, frustré, en colère, triste, seul, distrait, blessé, anxieux ? Si oui, ressentez-le pleinement. Oubliez tout le reste du monde et soyez pleinement présent avec ce que vous ressentez. Ne vous concentrez pas sur le récit dans votre esprit par rapport à ce que vous ressentez, mais plutôt sur la sensation physique réelle dans votre poitrine, votre ventre, votre tête.

2) Ouvrez votre cœur à ce sentiment. Aimez-le. Ne le rejetez pas. Ne souhaitez pas qu’il disparaisse. N’essayez pas de vous en débarrasser. Aimez-le. Aimez également sa cause : le travail qui vous stresse, la personne qui vous a critiqué, la situation regrettable que vous traversez. Aimez ce sentiment comme si c’était la plus belle chose sur Terre. Ce qui est le cas.

3) Ouvrez votre cœur au milieu de cet inconfort, puis faites le premier pas en accomplissant votre travail. Faites la première petite action, le plus petit mouvement, au milieu de ces conditions arctiques. Considérez cela comme un entrainement pour votre cœur. Un entrainement au courage. Gardez votre cœur ouvert pendant que vous le faites. Pensez à ceux que vous servez.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Trouver son rythme et son modèle naturels de travail

4) Aimez encore plus. Ne laissez pas tomber les gens. Imaginez que vous mourriez pour eux, que vous feriez n’importe quoi pour les servir. Portez-les dans votre cœur.

Répétez ces pratiques tous les jours. Voyez votre gamme s’élargir. Voyez votre don grandir dans le monde, sans être gêné par les obstacles de la vie. Chantez avec force et courage, élevant chaque âme autour de vous. Puis inclinez-vous en remerciement à votre pratique.

Article original écrit pas Léo Babauta.

Offrir votre don au monde est en soi un cadeau que la vie vous fait. Par conséquent, vous gagneriez à lui rendre la pareille. La liste des obstacles qui peuvent vous empêcher d’y parvenir peut être longue, mais avec un peu de volonté, vous pouvez offrir votre don au monde.

Je vous laisse avec cette vidéo intitulée “Le meilleur cadeau que vous pouvez offrir à vos enfants” afin de vous montrer qu’il existe plusieurs façons d’offrir votre don !

 

Tags: , , , , ,

3 commentaires on Pratiques pour vous aider à vous étendre et à offrir votre don avec puissance et courage

  1. mary dit :

    non commentaire j aime de tout ce que vous dite bonne journée

  2. Jung dit :

    Apprendre à donner, c’est en effet étendre son champ d’action, son champ social, ses possibilités d’interaction… Et savoir le faire en pleine conscience, sans rien attendre en retour, c’est la base du bien-être. On l’oublie parfois un peu trop dans nos sociétés de consommation.
    J’ai toujours entendu que la meilleure façon d’apprendre est d’enseigner. Du coup, sur ce même principe, la meilleure façon de recevoir est de donner.

  3. Nirina dit :

    Très bel article…. Merci

Laisser un commentaire