alimentation sainePasser d’une alimentation pratique, mais malsaine à une alimentation saine et délicieuse peut être un défi lorsque vous vivez seul, mais vous serez confronté à un tout nouveau niveau de défi si vous faites partie d’une famille.

Voici le problème : même si vous souhaitez peut-être adopter une alimentation saine, les personnes exigeantes (les enfants, mais aussi les conjoints) peuvent ne pas être d’accord avec ce changement.

Qui veut manger du chou frisé quand le poulet frit et la pizza sont les aliments de base ? Qui veut manger de l’avoine et des fruits alors que les grillardises et les saucisses sont les aliments habituels du petit déjeuner ?

Eh bien, moi. Et peut-être vous. Cependant, comment faire face à une famille pleine de personnes exigeantes sur le plan alimentaire ?

Une lectrice m’a envoyé ce message :

« J’ai deux enfants difficiles et un mari qui n’aime généralement pas les légumes et qui déteste vraiment prendre le même repas deux nuits de suite. Je sais que vous avez une grande famille et je suis certaine qu’il y a un membre de votre famille qui se comporte aussi de la même manière. 😉 En quoi cela a-t-il eu une incidence sur la façon dont vous ou votre femme planifiez vos repas ? Je veux vraiment simplifier ma liste de courses et j’aimerais vraiment que ma famille commence à manger plus sainement ».

Je ne prétends pas avoir toutes les réponses. Nous avons eu un certain succès ici (avec notre famille de 8 personnes), mais cela a pris un certain temps, et en vérité, nous avons encore beaucoup de personnes exigeantes dans notre famille.

Cela dit, je vais vous faire part des choses qui ont bien fonctionné pour nous :

1. Nous essayons de trouver des aliments que toute la famille aime, qui sont sains et savoureux. Parmi ces aliments, il y a notamment des tacos végétariens, des spaghettis végétariens (avec des nouilles de blé entier), des sushis bowls, bref tout aliment que tout le monde aime à la maison.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  7 règles indispensables pour perdre du poids et être mieux dans son corps

2. D’autres fois, nous cuisinons quelque chose de « moins sain » que ces membres exigeants aiment bien ou nous cuisinons nos propres repas (que nous pourrions conserver pendant quelques jours).

3. Nous préparons souvent beaucoup de nourriture pour le diner de famille, puis nous conservons les restes pour le déjeuner, et peut-être même pour un autre diner ou deux. C’est ce qui se passe notamment lorsque nous préparons une grande marmite de soupe. Si votre mari n’aime pas prendre le même diner deux fois de suite, il sera peut-être prêt à le reprendre dans quelques jours.

travailler pour le bonheur de la famille

4. Nous parlons aux enfants et essayons de les amener à essayer des aliments qu’ils n’aiment pas forcément. Cela ne marche pas toujours, mais il est bon de toujours revenir sur le sujet. Vous pourriez aussi essayer cela avec votre mari. Il est intéressant de cuire les légumes de différentes façons de sorte qu’ils soient plus savoureux, juste pour amener les membres réticents de votre famille à s’y ouvrir. Par exemple, s’ils n’aiment pas le chou frisé, ils pourraient apprécier les croustilles de chou frisé (cuites au four avec de l’huile d’olive et assaisonnées).

5. Parfois, nous préparons un plat qui contient quelque chose que l’un des enfants n’aime pas (des champignons, par exemple), mais nous faisons cuire les champignons à part, et nous leur permettons de ne pas en manger. Cela peut être compliqué, mais parfois ce n’est pas trop difficile.

6. Si quelqu’un n’aime pas le diner, il peut simplement en prendre un peu et se faire ensuite un sandwich au beurre de cacahouète et à la confiture ou du fromage grillé ou autre chose. Nos enfants peuvent cuisiner des repas pour eux-mêmes.

7. Enfin, toute la famille participe à la planification des repas. Tout le monde cherche des idées de repas en ligne. Tout le monde vote ce qu’il faut manger. Ensuite, nous choisissons un repas par semaine que les enfants devront faire eux-mêmes. Logiquement, s’ils le préparent, ils le mangeront !

Vous n’êtes pas obligé de faire tout cela, mais il y a peut-être quelques idées qui pourraient vous convenir et vous aider à mettre en place une alimentation saine.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  10 astuces pour arrêter de fumer

En fin de compte, adoptez la philosophie des habitudes zen qui encourage à faire de petits changements graduels. Vous n’êtes pas tenu de faire ces changements du jour au lendemain. N’oubliez pas non plus la philosophie des habitudes zen qui encourage à aimer le changement que vous êtes en train de créer — comment montrer à votre famille qu’il s’agit d’un changement positif vers une délicieuse nutrition ?

Article original écrit par Léo Babauta.

Changer ses habitudes pour adopter une alimentation saine n’est pas un exercice facile parce que cela peut remettre en cause un mode de vie très ancré. Je vous propose donc de commencer petit à petit. La vidéo du jour vous indique précisément la première étape par laquelle commencer.

Tags: , , , ,

2 commentaires on Préparer des repas sains pour une famille exigeante

  1. Mequin dit :

    Bonjour. Bon article. Avec les enfants de la famille je fais un jeu. Ils doivent préparer un repas entier. Ils trouvent les recettes, on fait les courses (moi je n intervient sur pour payer) ils préparent en suivant leur recette mettent la table servent…. ils adorent ce « jeu » et moi je trouve que ça les responsabilisent. C est très cool!!!!

  2. Jung dit :

    En effet, pas toujours facile de concilier “exigences de chacun” et “alimentation saine”. Surtout que ces paramètres ne sont pas les seuls à entrer en ligne de compte.
    Merci en tout cas pour ces conseils qui permettent de parvenir à faire plaisir à tout le monde.

Laisser un commentaire