à la hauteurCette semaine, j’ai discuté avec quelques proches qui luttent contre une voix intérieure qui leur dit que quelque chose ne va pas chez eux. Cela m’a fait penser à ces nombreuses années où j’ai ressenti ce sentiment d’incapacité. Je pensais profondément que je n’avais pas du mérite et que je n’étais pas à la hauteur. Aujourd’hui encore, je continue de me battre quelquefois contre ce sentiment.

C’est un problème particulièrement difficile, parce qu’il affecte tous les compartiments de notre vie. Il nous amène à lutter contre la confiance et à faire place à l’insécurité dans nos relations (aussi bien personnelles que professionnelles). Ce sentiment nous rend moins heureux de nous-mêmes et plus susceptibles de dramatiser lorsque quelque chose tourne mal.

Ce dernier point rend les choses difficiles lorsque nous travaillons à améliorer notre estime de soi. En fait, quand il nous arrive de nous tromper et lorsque nous avons l’impression que nous ne sommes pas à la hauteur, nous sommes durs envers nous-mêmes et nos efforts deviennent vains.

Alors, que pouvons-nous faire quand nous sommes confrontés à cette critique interne, cette voix au fond de nous qui dit que nous ne sommes pas à la hauteur ?

Il n’existe pas une solution miracle pour cela, mais voici ce que j’ai trouvé pour vous aider.

La pratique de l’autocompassion

Pour commencer, vous devez méditer sur la compassion et la bonté. Étant donné que nous culpabilisons depuis des années, nous expérimentons un profond sentiment de douleur et un manque de gentillesse envers nous-mêmes. Nous devons inverser cette tendance tous les jours.

La pratique consiste donc à prendre une minute chaque matin (ou chaque soir) pour remarquer votre douleur et souhaiter silencieusement qu’elle prenne fin. Souhaitez-vous du bonheur. Puis, faites de même pour les gens que vous connaissez.

Par exemple, vous pourriez répéter chacune de ces phrases trois fois, en essayant de ressentir sincèrement ces désirs dans votre cœur :

1. Je veux que mes souffrances prennent fin.

2. Mon souhait, c’est d’être heureux.

3. (Pensant à quelqu’un à qui vous tenez) je souhaite que ses souffrances prennent fin.

4. (Pensant à quelqu’un à qui vous tenez) mon vœu, c’est qu’il soit heureux.

De cette manière, vous cultivez la capacité de prendre soin de vous-même et des autres, d’être gentil, d’être amical et aimant. Cette capacité ne réglera pas tous les problèmes immédiatement, mais force est de constater qu’elle nous fait défaut. Et, en la développant avec le temps, nous développons une nouvelle relation avec nous-mêmes (et avec les autres).

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Récompensez-vous sans dépenser beaucoup

Vous pouvez aussi faire cela chaque fois que vous rencontrez des difficultés. Marquez une pause lorsque vous remarquez que vous êtes stressé, anxieux, frustré, en colère ou blessé. Puis, souhaitez la fin de votre propre souffrance et le début de votre propre bonheur. Faites-le encore et encore avec de vrais sentiments !

Un mantra pour remplacer les vieilles habitudes

un mantra

L’un des plus gros problèmes ici, c’est que nous avons une histoire dans notre tête que nous nous racontons à propos de nous-mêmes.

Cela pourrait ressembler à : « Mon Dieu ! Je n’arrête pas de tout foutre en l’air. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Je ne peux rien faire de bien. Je suis nul, je ne suis pas à la hauteur. Si seulement je pouvais être moins lamentable. »

Bien sûr, votre propre histoire sera différente, et vous pouvez avoir plusieurs versions, selon la situation. Toutefois, le fait est qu’il y a une histoire que nous nous racontons, et elle ne nous aide pas. Elle nous fait nous sentir mal dans notre peau. Cette histoire nous amène à croire que nous ne sommes pas à la hauteur.

Si nous avons l’habitude de nous infliger cela, comment arrêter ? Comment pouvons-nous retourner le scénario et apprendre à être plus positifs ?

D’abord, vous devez être reconnaissant pour la merveille que vous êtes. Il y a une bonté intérieure en vous qui est là tout le temps. Cherchez-la maintenant : voyez si vous pouvez remarquer, à l’endroit où se trouve votre cœur, non seulement une douleur ou du stress, mais aussi un sentiment de tendresse. Votre cœur est tendre et il conserve votre bonté fondamentale qui est là tout le temps. (Ce n’est pas grave si vous ne le remarquez pas tout de suite, cherchez plusieurs fois aujourd’hui et voyez si vous pouvez remarquer cette tendresse.)

Votre cœur est bon. Il aime le monde, veut offrir votre amour incroyable à tout le monde, veut être heureux et non blessé. C’est la partie la plus vulnérable. C’est une qualité incroyable, et vous êtes né avec.

Soyez reconnaissant pour cette bonté et pour toutes les autres qualités étonnantes que vous avez. Dressez la liste des choses à votre sujet pour lesquelles vous êtes reconnaissant. Faites cela plutôt que de vous concentrer sur les parties que vous n’aimez pas.

Ensuite, trouvez un mantra pour remplacer cette histoire qui ne vous est pas utile. Un mantra, c’est quelque chose que l’on peut se dire à soi-même à plusieurs reprises, surtout lorsque l’on en a besoin. C’est une nouvelle histoire, plus utile que l’ancienne. Elle est basée sur votre propre bonté intérieure, sur la gratitude que vous pouvez témoigner par rapport aux qualités étonnantes que vous avez.

Par exemple, un mantra pourrait se libeller comme suit : « J’ai un cœur incroyable, et le monde m’aime. »

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le But de Votre Journée : la Plus Importante Tâche (PIT)

Le mantra que j’utilise est : « Le monde a besoin de moi et de mon don. »

Cela aide, parce que le mantra change la façon dont nous voyons le monde, la façon dont nous nous sentons par rapport à nous-mêmes. Il est basé sur la gratitude et la bonté intérieure, et il agit sur tout ce que nous faisons.

Relevez le défi de prendre soin de vous

Prendre soin de soi est un acte d’amour, et s’aimer soi-même de toutes les façons possibles est un bon moyen d’atténuer la dureté envers vous-même que vous avez pratiquée au fil des ans.

Mettez-vous au défi de faire quelque chose pour prendre soin de vous tous les jours pendant 30 jours. Cela pourrait inclure :

  • Passer du temps à discuter avec les gens que vous aimez et qui vous donnent de l’amour
  • Fixer des limites saines pour vous-même — dire non aux gens, établir des limites par rapport au temps que vous consacrez aux autres, s’arrêter à des moments pour prendre soin de votre santé mentale et physique
  • Faire des choses qui vous rendent confiant. Il peut s’agir d’apprendre une habileté qui vous fait vous sentir compétent ou entrer dans une pièce la tête haute ou même marcher dans la rue comme un gorille à dos argenté
  • Obtenir le soutien des autres chaque fois que vous en avez besoin, demander de l’aide, demander à parler à quelqu’un, aller en thérapie si cela vous aide, adhérer à un groupe de soutien, etc..
  • Faire quelque chose qui vous aide à gérer le stress — méditer, aller faire une promenade, faire de l’exercice, du yoga, prendre un bain, masser votre cou et vos épaules, respirer profondément, boire du thé chaud.

Ce ne sont là que quelques idées, mais vous voyez le tableau. Prendre soin de vous devient votre mode par défaut. Et quand vous prenez soin de vous, vous commencez à vous sentir mieux dans votre peau.

Avec une pratique régulière de l’autocompassion, une pratique de la gratitude envers la merveille que vous êtes, un mantra qui change la façon dont vous vous voyez et l’habitude de prendre régulièrement soin de vous, vous commencerez à apaiser les voix intérieures inutiles et à développer une nouvelle relation d’amour avec vous-même.

Article original écrit par Léo Babauta.

Beaucoup d’évènements ou de situations peuvent vous amener à penser que vous n’êtes pas à la hauteur. Ce qu’il vous revient de faire dans ces cas, c’est de ne pas laisser le doute s’installer en vous. Pour vous aider dans ce sens, je vous invite à suivre la vidéo ci-dessous. Elle présente un moyen simple de venir à bout du doute dans votre vie.

Tags: , , , ,

2 commentaires on Quand une voix vous dit que vous n’êtes pas à la hauteur

  1. Jung dit :

    Ô que oui il est important, même essentiel, de prendre soin de soi. C’est donc un superbe challenge que tu proposes dans cet article ! Il est primordial d’utiliser son énergie pour des choses qui apporteront des résultats. Quant à la petite voix, vous pouvez décider de ce qu’elle dit. Pratiquer quotidiennement les affirmations positives y contribue grandement, c’est une méthode qui porte ses fruits. J’ai d’ailleurs rédigé un article dans lequel je vous donner 45 affirmations positives qui peuvent vous aider à reprendre le dessus dans de nombreux domaines de votre vie !

  2. De Sousa dit :

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo en plus au Portugal (Sintra que je connais bien) puisque c’est mon pays d’origine: cela fait chaud au cœur.
    Dans les moments de doute, j’écris, je médite, j’observe et j’écoute: la vie ce qu’elle me dit.

Laisser un commentaire