manière plus délibérée de vivreNous passons souvent nos vies dans la précipitation, pratiquement en pilote automatique. En effet, nous passons d’une série d’occupations et de distractions à une autre, engloutis dans un océan de crises et de pulsions. Il y a du bruit et des travaux urgents, beaucoup d’onglets ouverts, de messages et de demandes, des affaires qui nous occupent, des tâches simultanées. Notre esprit est dispersé. Le monde est plongé dans le chaos, mais que se passerait-il si nous parvenions à trouver une manière plus délibérée de vivre et de traverser le chaos ?

Je vais partager avec vous certains des moyens par lesquels j’ai essayé d’avancer plus délibérément. Aucun d’entre eux n’est nouveau pour moi ou pour vous. Il s’agit en fait d’un retour vers ce que je sais être utile. Pour preuve, nous ne cessons d’y revenir.

1. Définissez vos objectifs dès le départ. Lorsque vous commencez votre journée ou toute autre activité importante, demandez-vous quels sont vos objectifs pour la journée ou pour cette activité. Voulez-vous être plus présent ? Voulez-vous que vos projets avancent ? Souhaitez-vous faire preuve de compassion à l’égard de vos proches ? Voulez-vous vous entrainer dans l’inconfort et ne pas courir vers le confort ? Définissez votre objectif (vos objectifs) et essayez de l’avoir en tête tout au long de la journée ou pendant que vous exécutez cette activité importante.

2. Sélectionnez des tâches importantes et concentrez-vous sur elles. Quelles sont les tâches qui sont importantes à vos yeux ? Choisissez-en seulement trois (ou même une seule) et concentrez-vous d’abord sur elles. Mettez de côté tout le reste (vous pourrez y revenir plus tard) et créez un espace pour ce qui a du sens dans votre vie.

3. Exécutez une activité à la fois. Si vous voulez écrire, fermez tous les autres onglets et écrivez. Lorsque vous voulez vous brosser les dents, ne faites que cela. Si l’activité est assez importante pour être incluse dans votre vie, elle est donc assez importante pour que vous vous concentriez pleinement sur elle. Exécutez-la comme s’il s’agissait de votre dernière action sur terre.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 excellentes raisons de conduire lentement, et comment le faire

4. Utilisez n’importe quelle activité comme une méditation. C’est presque le même principe que l’étape précédente, mais chaque action ici est une occasion d’être pleinement présent avec l’activité. Tout ce que nous faisons peut être un exercice à la respiration, la présence, la conscience profonde, etc. Considérez chaque acte comme étant sacré et entrainez-vous.

5. Créez plus d’espace. À quoi ressemblerait notre vie si au lieu de remplir chaque minute de la journée, nous essayions d’avoir un moment de repos, de solitude, de quiétude et de réflexion ? Ce que j’ai l’habitude de faire (comme beaucoup de gens, je suppose), c’est de terminer une tâche et de me lancer immédiatement dans la suivante. Quand il n’y a rien à faire, je vais chercher mon téléphone ou mon ordinateur et je trouve une chose à lire, à apprendre ou à laquelle répondre — quelque chose d’utile.

atteindre vos objectifs

Cependant, l’espace est aussi utile. Quel effet cela ferait-il d’inclure l’espace dans notre vie ? Cela consisterait à donner de l’importance à chaque activité et, lorsqu’elle est terminée, ne pas chercher à remplir l’espace entre les activités. Cela consisterait également à prendre une pause et à respirer, à réfléchir sur la manière dont l’activité s’est déroulée, à comment nous avons atteint notre objectif, à comment nous voulons passer la prochaine heure de notre vie. Il faudrait accepter de se déplacer délibérément dans cet espace, sans s’y précipiter.

6. Entrainez-vous à garder le silence. Nos journées sont remplies de bruit. En effet, elles sont remplies de discussions, d’échange de messages ; et caractérisées par la cacophonie du monde virtuel. Et si nous créions délibérément un espace ou deux dans chaque journée pour être en silence ? Cela pourrait être une séance de méditation, une promenade dans la nature, un bain au cours duquel nous ne lisons rien, mais où nous profitons simplement du bain. Nous pourrions aussi prendre le temps de profiter d’une tasse de thé et rien d’autre. Ou simplement nous arrêter pour regarder un coucher de soleil (sans prendre de photos). Le silence guérit l’âme.

7. Créez des conteneurs pour les messages et les autres formes de chaos. Nous devons répondre aux courriels et aux messages, lire les nouvelles et nous informer. Pourtant, ce chaos ne doit pas nécessairement remplir toute notre vie. Créez un conteneur pour chacune de ces activités : réservez 30 minutes pour répondre à tous vos courriels, 30 minutes de plus pour les messages (peut-être 2 à 3 fois par jour), et ainsi de suite. Dans chaque conteneur, ne faites rien d’autre en dehors de l’activité que vous avez choisie. Lorsque vous avez terminé, laissez cette activité jusqu’à ce que vous ayez besoin d’y revenir volontairement.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Productivité Haiku : l'Art de se limiter à l'Essentiel

8. Simplifiez en limitant ou en supprimant certaines choses. Nous n’avons pas besoin de dire oui à toutes les frites ou à tous les biscuits, ni à toutes les vidéos YouTube ou aux bières. Nous pouvons choisir délibérément ce que nous voulons dans notre vie et ce que nous ne voulons pas (ou que nous voulons moins), puis fixer des limites ou interdire cette activité. Par exemple, pouvez-vous limiter votre consommation de sucre à une friandise par semaine ? Ou passer un mois sans consommer de l’alcool ? Pourquoi ne pas regarder seulement les vidéos YouTube entre 18 h et 19 h ? Ce genre de limites nous aide à simplifier et à faire beaucoup plus preuve de volonté.

9. Écoutez ce que la vie vous appelle à faire. En restant assis dans le silence, en nous déplaçant délibérément dans les espaces que nous avons créés, en vérifiant nos objectifs… nous pouvons écouter. Écoutez la vie, Dieu, l’univers, tout ce que vous voulez écouter… et voyez à quoi cela vous appelle. Vous pouvez même écouter votre propre cœur. De toutes les manières, une voix vous appelle, et si vous écoutez, vous entendrez.

Lorsque vous ajoutez ces éléments les uns aux autres — et vous n’avez pas besoin d’être parfait à cet exercice — cela donne naissance à une manière plus délibérée de vivre.

Article original écrit par Léo Babauta.

Comme vous l’avez certainement compris, les points plus haut peuvent vous aider à avoir une vie de liberté ; si vous les mettez en application. La vidéo du jour va abonder dans le même sens. En effet, elle présente le principe de base essentiel pour être libre. Découvrez plutôt !

Tags: , , , ,

Un commentaire on Une manière plus délibérée de vivre

  1. Jung dit :

    Un bel article avec des conseils indispensables pour avancer dans la vie en pleine conscience. Quitter le mode automatique pour vivre pleinement, de manière délibérée.
    Merci pour tant d’inspiration et de bienveillance.

Laisser un commentaire