source de pouvoirNous distribuons presque tous notre pouvoir, sans réfléchir.

Par exemple :

  • Quelqu’un fait quelque chose d’inconsidéré ou d’exaspérant qui vous frustre ou vous met en colère. Au lieu de passer à autre chose, vous passez plusieurs heures à y repenser. Vous avez ainsi donné à cette personne le pouvoir de vous frustrer et de vous mettre en colère, de gâcher votre journée, souvent même sans qu’elle ne s’en rende compte.
  • Vous vous sentez seul. Votre partenaire a rompu avec vous. Vous avez donné le pouvoir de vous sentir aimé à quelqu’un d’autre qui ne veut peut-être pas vous redonner cet amour.
  • Vous arrivez à une réunion sociale et espérez impressionner les gens, obtenir leur approbation, être aimé. Ce faisant, vous donnez le pouvoir de vous sentir approuvé (ou non) à d’autres personnes qui ne savent même pas qu’elles ont cette responsabilité.
  • Vous êtes toujours en colère contre vos parents (ou un de vos parents) pour la désastreuse éducation qu’ils vous ont donnée, ou pour certaines choses qu’ils ont faites et qui vous ont mis en mauvaise posture. En fait, vous avez ainsi livré le pouvoir de façonner votre propre vie (bien que vous soyez déjà adulte) à des gens qui n’ont pas été suffisamment responsables pour vous élever pendant des années.

Dans tous ces cas, et dans beaucoup d’autres situations qui se produisent tout au long de notre journée, nous donnons le pouvoir de nous sentir heureux, d’être content, d’être joyeux à d’autres personnes qui n’ont même pas demandé ce pouvoir ou qui ne réalisent pas que vous le leur avez donné.

Cependant, en réalité, le pouvoir sur ces états d’esprit (approbation, amour, colère, joie) réside complètement en nous.

C’est la source de pouvoir cachée dans laquelle nous ne puisons pas.

Permettez-moi de vous donner un exemple. Supposons que vous vous languissez d’un amant qui vous a rejeté. Vous aimeriez bien retrouver ces moments incroyables où vous vous êtes senti heureux, aimé. En fait, la source de cet amour était en vous, pas en dehors de vous. Quand vous étiez avec votre ex-amant, il était là dans la pièce avec vous, mais la source qui vous permettait de vous sentir aimé était dans votre propre esprit ; dans votre propre cœur. Ce que vous ressentez par la suite est uniquement conditionné par la façon dont vous percevez la situation.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Zen to Done (ZTD) : L'Ultime système simple de productivité.

Cela signifie que vous avez le pouvoir de vous sentir aimé. Ce pouvoir est toujours à votre disposition, à n’importe quel moment. Cela ne dépend de personne d’autre.

comment utiliser le pouvoir et en prendre conscience

Vous avez le pouvoir de vous mettre en colère ou de créer la paix en vous-même. Vous avez le pouvoir de vous sentir blessé, ou joyeux, connecté ou déconnecté, accepté ou rejeté.

Cela ne veut pas dire que les autres ne font pas des choses exaspérantes. Toutefois, ces choses ne doivent pas nous faire douter de nous. Nous pouvons les laisser glisser hors de nous et décider comment nous voulons nous sentir. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est toujours un pouvoir qui réside en nous.

Cela ne veut pas dire non plus que nous n’avons besoin de personne d’autre. Nous ne sommes en effet pas une ile complètement seule. À mon avis, nous sommes plus interreliés que nous ne le pensons. Choisir de nous considérer comme étant des êtres déjà interconnectés, toujours connectés au cœur des autres, c’est en fait une façon de puiser dans notre source de pouvoir intérieur. Se tourner vers les autres et voir leur douleur et leur amour, pas seulement le nôtre, est une façon fantastique de puiser dans cette source de pouvoir qui nous fait nous sentir utiles, aimés.

Cependant, ne vous y trompez pas : le pouvoir est en nous, nulle part ailleurs.

Nous pouvons nous sentir comme des êtres aimés, en nous aimant nous-mêmes et en aimant les autres.

De même, nous pouvons nous sentir aimés et approuvés en nous voyant nous-mêmes et en trouvant le miracle dans ce que nous voyons ; en trouvant la satisfaction dans ce que nous sommes, simplement comme nous sommes.

Nous pouvons ressentir la paix, en oubliant les affronts et les jugements des autres ; et en trouvant le contentement dans la façon dont les choses se déroulent, en aimant les choses telles qu’elles sont.

Nous pouvons nous donner de la joie, en réalisant notre interconnexion avec les autres ; en nous souciant des autres, en appréciant la beauté déchirante de ce moment, tel qu’il est.

Article original écrit par Léo Babauta.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  5 excellentes raisons de conduire lentement, et comment le faire

Comme expliqué, prendre conscience de votre source de pouvoir ne signifie pas que vous n’avez pas besoin des autres dans votre vie. D’ailleurs, pour vous montrer comment les autres peuvent vous aider dans la réalisation de vos objectifs, je vous invite à suivre la vidéo suivante. Elle présente un hack ultra simple pour avoir plus de résultats dans la vie.

Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire