10 conseils pour être plus chanceux… sans porte-bonheur !

Les porte-bonheur m’ont toujours passionné. Je ne sais pas si c’est parce que je suis paresseux et compte sur la chance pour travailler à ma place, ou si c’est le voile de mystère autour de ce concept qui m’intrigue. Quoi qu’il en soit, j’ai passé beaucoup de temps à travailler sur les sujets du porte-bonheur, de la chance, d’être plus chanceux  ou encore de la pleine conscience. Ce travail, je vais le partager avec vous.

Note : Cet article invité a été écrit par Cyril Gendarme du site La Porte Du Bonheur

La chance, est-ce une science ?coccinelle porte-bonheur

Eh bien oui ! Toutefois, il faut séparer deux types de chance bien distincts.

Il existe des situations où la chance est parfaitement calculable. Par exemple, une vaste étude du Dr Richard Wiseman a révélé que tous, peu importe que nous possédions un porte-bonheur ou que nous pratiquions quelque sorte de rituel que ce soit, avaient les mêmes chances de gagner à une loterie qu’il avait organisée pour les besoins de son expérience.

Nous parlons ici d’une science bien précise : celle des statistiques.

Cette anecdote n’étonne sans doute pas la plupart d’entre nous, mais il reste bon de rappeler que le facteur chance n’existe pas dans ce genre de situation.

Mais pour tout le reste, comme rencontrer votre ami ou partenaire idéal, ou encore trouver le travail qui vous correspond, vos actes peuvent avoir un effet considérable sur la chance que vous avez ou non.

Ce fait a également été démontré par le professeur Richard Wiseman et son équipe de l’Université de Bristol.

Voici quelques conseils pour vous qui se basent sur ces recherches.10 conseils pour avoir plus de chance et etre enfin chanceux

Les 10 meilleurs conseils pour avoir plus de chance

1) Utilisez la pleine conscience pour stimuler votre intuition

Après plusieurs décennies de recherche sur les secrets de la chance, les chercheurs ont voulu demander aux personnes s’estimant chanceuses si elles se servaient de leur intuition. La plupart du temps, elles répondaient « oui ».

Notre cerveau analyse en réalité un nombre incroyable d’informations sans même que nous en ayons conscience. Parfois, une part de nous-même peut donc être au courant de certains faits et éléments que nous ignorons. Pour de nombreux scientifiques, c’est cela que nous appelons l’intuition. Suivre son intuition est généralement la marque d’une grande confiance en soi et d’un bon état d’esprit.

Lorsqu’une personne n’écoute pas cette petite voix dans sa tête, elle peut par exemple se retrouver plus facilement dans des relations toxiques, des emplois frustrants, voir même ne pas diagnostiquer des problèmes de santé.

Quand ce type d’individu commencent à faire plus confiance à leurs instincts, c’est parfois des pans entiers de leur vie qui change.

Il s’avère que beaucoup de gens se décrivant comme chanceux pratiquent la pleine conscience, la méditation, le yoga ou tout autre moyen de prendre conscience des signaux envoyés par notre corps. Au lieu d’acheter un porte-bonheur, pourquoi ne pas plutôt vous intéressez à ces concepts ?

2) Essayez quelque chose de nouveau pour être plus chanceux

“Les mêmes causes produisent les mêmes effets”

Connaissiez-vous ce dicton ?

Bien que cette citation ne soit pas toujours vraie (par exemple, elle est forcément fausse lorsque nous parlons d’un projet à long terme), il existe de nombreux cas où elle s’applique.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  L'idée reçue du dimanche : Nous utilisons 10% de notre cerveau

Faire les mêmes choses chaque jour peut être ennuyeux. Vous ne voyez pas de nouvelles opportunités et tombez lentement dans une routine monotone : votre état d’esprit risque de lentement se détériorer.

Les gens chanceux aiment essayer de nouvelles choses. Qu’il s’agisse de changer de chemin pour aller au travail, de changer de job, de changer de destination de vacances ou d’aller parler à de nouvelles personnes.

Essayez quelque chose de nouveau aujourd’hui et dites-nous comment ça s’est passé ! (Restez tout de même à l’écoute de votre intuition et ne vous mettez pas inutilement en danger)

C’est amusant, vous apprendrez sans doute quelque chose de nouveau, et vous augmentez vos chances d’être plus chanceux.

3) Convainquez-vous que vous êtes déjà une personne chanceuse

« Personne n’est plus chanceux que celui qui croit en sa chance » – Proverbe allemand

La chance est vraiment une question de perspective. Si vous croyez être quelqu’un de chanceux, vous serez beaucoup plus optimiste et apte à voir le verre à moitié plein. Votre impression d’avoir de la chance augmentera donc aussi.

C’est d’ailleurs là l’un de ressort qui pourrait expliquer la prétendue efficacité des porte-bonheur.

Si vous pensez que vous êtes une personne malchanceuse, vous devriez peut-être commencer par un exercice tout simple. Chaque soir avant d’aller dormir, réfléchissez à tout ce qui s’est bien passé dans votre journée (ou tout du moins à ce qui aurait pu se passer plus mal).

Cela peut réellement vous aider à changer votre état d’esprit.etre souriant pour attirer la chance

4) Soyez plus souriant … et décroisez vos jambes !

Des chercheurs ont eu une idée des plus intelligentes pour faire cette découverte. Ils ont filmé des gens qui affirmaient être chanceux, et d’autres qui prétendaient le contraire. Ils ont ensuite observé leur comportement, et ce sans écouter le son. Ils ont examiné leur langage corporel et ont découvert une corrélation très forte entre certaines postures et un sentiment de chance plus important

Les chercheurs ont découvert que les personnes chanceuses souriaient davantage et avaient un langage corporel plus ouvert.

La théorie qu’ils ont émise est que cela les ferait passer pour plus accessibles. Lorsque la plupart de gens suivent leur intuition, ils sont beaucoup plus enclins à engager la conversation avec quelqu’un adoptant ce genre de posture.

Cette valorisation sociale leur donnerait une vision du monde plus positive.

Le meilleur porte-bonheur serait donc notre propre attitude… intéressant !

5) Transformez la malchance

« Rappelez-vous que parfois, ne pas directement obtenir ce que vous désirez est en réalité une grande chance. » – Dalaï-Lama

C’est là un conseil essentiel. Tout le monde a des bons et des mauvais moments dans sa vie. Ce qui différencie les chanceux des autres, c’est leur capacité à transformer les situations négatives, du moins en apparence, en de véritables opportunités.

Par exemple, si vous tombez dans les escaliers et que vous vous cassez la jambe, certains s’apitoieront sur leur sort

D’autres (les chanceux) remercieront le ciel de ne pas s’être blessé plus grièvement.

Un même scénario, deux perspectives.

6) Tenez un journal de chance

Personnellement, j’aime tout particulièrement ce concept. En voici une version.

Procurez-vous un journal porte-bonheur et notez ici deux choses:

  • Premièrement, la phrase suivante : “Je suis une personne chanceuse et aujourd’hui sera un bon jour pour moi !
  • Notez-y ensuite toutes les activités que vous envisagez de faire pour vous rendre plus chanceux.

Si vous tenez déjà un journal quotidien, c’est très bien. Il vous suffit alors d’y ajouter ces deux phrases.

(Petit conseil supplémentaire : il suffit d’écrire le mot « chance » en haut de chaque page de votre journal pour vous rappeler chaque jour de faire vos « exercices porte-bonheur ».

7) Ravivez vos anciennes amitiés

L’impression d’avoir de la chance ou non dépend beaucoup de nos relations avec les autres. Des expériences et des recherches menées sur des réseaux sociaux ont montré que nous sommes connectés à tous les autres habitants de la planète via environ 6 connexions. En d’autres termes, vous pourriez joindre n’importe qui sur la planète en passant par seulement 5 autres personnes.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le petit guide du contentement

Tendre la main à un vieil ami et rattraper le temps perdu : voilà une façon simple d’élargir son cercle social. Un bon moyen de le faire pourrait être de passer 10 minutes chaque semaine à appeler de vieux amis dont vous n’avez plus entendu parler depuis longtemps. S’ils ne décrochent pas, passez à la personne suivante. Envoyez des SMS si vous le souhaitez, mais appelez-les idéalement. La surprise de voir votre nom s’afficher sur leur smartphone en sera d’autant plus grande.etre plus chanceux sans porte-bonheur

8) Faire une « déclaration de chance »

Complétez la phrase suivante et écrivez-la dans votre journal porte-bonheur ou sur un morceau de papier.

« Je m’engage à passer les ___ prochains jours à consacrer du temps et des efforts chaque jour pour être plus ouvert, et ainsi avoir plus de chance. »

Cette astuce est particulièrement facile à mettre en place, non ?

9) Attendez-vous à être chanceux dans le futur

Les personnes chanceuses s’attendent à encore l’être à l’avenir. Pour beaucoup, il s’agit là de ce que nous appelons une prophétie auto-réalisatrice.

Les psychologues savent en effet que, lorsqu’on est convaincu que quelque chose va nous arriver, nous nous mettons beaucoup plus facilement dans des situations qui y sont propices.

Il en va de même pour la chance : notre état d’esprit peut avoir un impact énorme dessus.

Dans cette optique, les porte-bonheur peuvent trouver une utilité : en vous convainquant qu’ils vous donnent une sorte de « protection magique », vous pourriez bien être plus sûr de vous, et aurez donc potentiellement plus de chance.

De plus, nous savons que plus les attentes d’une personne sont élevées, plus elle fera d’efforts pour arriver à atteindre son but.

Bref, s’attendre dans un futur proche à avoir de la chance ne peut que nous être positif.

10) Se fixer des objectifs

Fixez-vous un but à long terme. Le plus difficile possible ! (Moi, par exemple, j’ai choisi de vivre de ma passion du porte-bonheur).

Vous allez ensuite découper ce but en une liste d’objectifs atteignables à moyen terme, c’est-à-dire en 1 à 3 mois.

Prenez ensuite chacun de ces objectifs, et divisez-les de manière à avoir une (petite) tâche à faire chaque jour.

Je peux vous promettre que si vous faites ça et que vous vous tenez à votre programme, vous saurez atteindre vos objectifs.

La chance : une histoire d’état d’esprit

Malgré ce que notre intuition peut parfois nous dire, les porte-bonheur n’auront pas, sauf pour quelques exceptions, un grand impact dans votre vie.

La chance est avant tout un état d’esprit, pas simplement quelque chose de hasardeux que certaines personnes ont et d’autres non.

Si vous avez aimé les conseils que nous vous avons donnés ici, en voici d’autres, pour être encore plus chanceux !

Et en faisant ces quelques exercices au quotidien, vous pourriez devenir chanceux beaucoup plus vite que vous ne le pensez.

Et même si les choses tournent mal, rappelez-vous des conseils du Dr Seuss:

« Ne pleurez pas parce que c’est fini. Souriez parce que c’est arrivé. »

Cyril Gendarme de La Porte Du Bonheur

Sources :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
un commentaire
  1. Entre nous, je veux avoir plus de chance ! À chaque fois, je rate des opportunités énormes et c’est vraiment décevant. Résultat, je manque de confiance en moi et je suis devenue pessimiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bienvenue sur Habitudes Zen, qui propose quelques uns des meilleurs articles du blog Zen Habits de Leo Babauta, traduits en Français par votre serviteur, avec sa permission, plus quelques articles personnels.